31/05/2007

Petits noms de l'arobase

Ce petit signe, symbole du courrier électronique, a bien bouleversé nos habitudes en douze ans. Il est le plus souvent énoncé «at» (= à, chez, vers, en anglais), alors que le synonyme «ad» conviendrait mieux, puisqu’il est issu de la typographie latine des chancelleries du XVIIe siècle.

Aujourd’hui, l’arobase est désignée par divers sobriquets imagés, qui s’inspirent de son tracé en spirale:

la voici coquille d’escargot («chiocciola» en italien), queue de singe (en néerlandais «apenstaartje»), pâtisserie enroulée (le Strudel autrichien, en tchèque «zavinac»), ver de terre («kukac», en hongrois), singe araignée, ou atèle (en allemand «Klammeraffe»).

Pour les internautes russes, «@», devient un petit chien. Pour les Grecs, un canard. Pour les Français une coccinelle, une trompe d’éléphant, un testicule de souris… Et en Finlande, un «miukumauku». Traduisez: un miaou!

(En inscrivant le mot «arobase» dans la lunette de recherche de mes archives – colonne de droite – vous trouverez un petit débat entre bloggeurs autour de ce logogramme qui remonte à novembre 2006.)

Commentaires

Le terme arroba vient du mozarabe arrúba, venant lui-même de l'arabe classique ar-ruba (الربع), signifiant « le quart ». L'arrobe est en effet couramment définie comme le quart d'un quintal, soit 25 livres (11,5023 kg). Il faut noter que cette valeur n'est pas uniforme dans toutes les zones ou l'arrobe est utilisée et peut valoir entre 11,5 et 15 kg. Ainsi, en Aragon, l'arrobe équivaut à 36 livres (12,5 kilos), et au Brésil, où elle est utilisée pour peser le bétail, environ 15 kg. (Wikipedia).

Écrit par : Calu Schwab | 31/05/2007

Le terme arroba vient du mozarabe arrúbʿ, venant lui-même de l'arabe classique ar-rubʿ (الربع), signifiant « le quart ». L'arrobe est en effet couramment définie comme le quart d'un quintal, soit 25 livres (11,5023 kg). Il faut noter que cette valeur n'est pas uniforme dans toutes les zones ou l'arrobe est utilisée et peut valoir entre 11,5 et 15 kg. Ainsi, en Aragon, l'arrobe équivaut à 36 livres (12,5 kilos), et au Brésil, où elle est utilisée pour peser le bétail, environ 15 kg.

Écrit par : Calu Schwab | 31/05/2007

Il existe une autre théorie pour l'usage ancien de l'arobase par les Anglophones: pour les échanges commerciaux, @ aurait signifié "around", ou "approched".
Sinon, j'ai conservé un article très éclairant sur ce sujet, qui avait paru dans le magazine Bilan en novembre 2001. Il est signé Bruno Giussani, un des premiers grands webmasters et webologue de Suisse. Je suis sûr qu'on doit pouvoir le retrouver sur le net via Google: cliquer Giussani, arobase, "histoire secrète du signe @". Je ne parle pas le tchèque, mais je crois que le zanivac n'est pas une pâtisserie mais un hareng...

Écrit par : Lièvre-Variable | 01/06/2007

Une de mes connaissances parle de "queue de marsupilami". J'aime bien...

Écrit par : Dave | 01/06/2007

Les commentaires sont fermés.