22/08/2007

La mousseline, toile fine d'Irak

 

C’est une toile de coton très claire, vaporeuse, transparente et légère que des voyageurs vénitiens importèrent en Europe au XIIIe siècle, et dans laquelle on taillait des robes et des écharpes pour les dames de la noblesse. Les Italiens la baptisèrent mussolina (d’où plus tard, probablement le patronyme de Mussolini…) car elle était confectionnée à Mossoul, sur le Tigre, dans le nord de la Mésopotamie.
Elle traversa les Alpes au lendemain des Croisades sous le nom de mosulin, qui ne fut féminisé qu’au milieu du XVIIe siècle pour devenir la mousseline des couturiers. Puis, par analogie, une purée de pomme de terre fouettée, délicate et soyeuse.
Mais je reviens au tissu: la mousseline a été diversement traitée pour prendre le nom de tarlatane, qui est une étoffe très peu serrée et chargée d’apprêts. Ou aussi de singalette: encore plus apprêtée, cette variante est utilisée pour la fabrication des patrons en couture.

D’où vient singalette? De Saint-Gall, évidemment, autre royaume du textile raffiné…

 

 

La ville de Mossoul existe toujours – en arabe al-Mawṣil. Elle est même la deuxième ville d’Irak en termes de population (1, 5 millions d’habitants). Située à 350 km au nord de Bagdad, elle est restée spécialisée dans l’industrie textile.
Elle est également le principal marché agricole du pays, elle conserve des vestiges historiques fascinants (Mossoul est l’ancienne Ninive…) mais c’est surtout pour ses importants gisements pétrolifères que les occupants américains la protègent, depuis mars 2003, comme la prunelle de leurs yeux.
Leur présence étant indésirable, les troupes étasuniennes ouvrirent le feu le mois suivant sur des manifestants autochtones. Les deux fils de Saddam Hussein y furent tués en juillet de la même année.

 


 

Commentaires

Les Arabes ont donné à la ville le nom d'Al-Masswill après leur prise de pouvoir sur la région de Mossoul, au 7e siècle. Le vrai nom de cette ville avait été Niwana, dont Ninive, citée plus de vingt fois dans la bible des juifs et des chrétiens. Mossoul est aussi appelée Oumou Rab'iain: mère de deux printemps.

Écrit par : Fatem | 23/08/2007

Mossoul, ou l'ex-Ninive abrite les sépultures de plusieurs évangélisateurs chrétiens, d'obédience nestorienne. Mais elle n'a pas été célèbre seulement par ses tissus (mousseline) mais par son marbre...

Écrit par : Serpent à Plumes | 23/08/2007

Mossoul, spécialiste des textiles raffinés!
Pourtant les troupes étasuniennes n'y ont pas fait dans la "dentelle" en ouvrant le feu dans dans la ville: Ils souhaitaient donc que personne n'y vive dans Ninive (l'ancienne)!

Écrit par : L'anar de droite | 23/08/2007

Vous auriez pu en tirer quelques digressions damasquines - à ne pas confondre avec damassines. Cela sera pour une prochaine fois ? Il est vrai que les archéologues suisses qui fouillent à Damas ne sont pas de jeunes et jolies lettreuses tessinoises émigrées à Lausanne...

Écrit par : Géo | 23/08/2007

Pour le nom de Mussolini et l'étymologie de Mossoul, vous pouvez visiter le lien suivant
http://truchement.blogspot.com/2011/06/la-mousseline-de-mussolini.html

Écrit par : Fred | 26/10/2011

Les commentaires sont fermés.