20/06/2008

Vos vacances dans une école, en prison, dans un tonneau…

ecolllyon.jpg 

Depuis une décennie, les guides d’hôtels de charme font florès, en librairie comme sur l’hypertoile. D’autres vous invitent à séjourner dans un château encore habité par ses châtelains, repas avec Mme la comtesse compris. D’autres encore dans une ferme en fonction, à la table de Mme la fermière. J’ai trouvé sur le net un site qui répertorie, en Europe, outre-Atlantique, et jusqu’en Océanie des formules d’hébergement encore plus inhabituelles, les unes plus folles que les autres: en Bretagne, on peut passer une ou deux nuits dans un phare; ou dans une cabane échelle nichée dans un parc. A Lyon, on peut dormir dans une école désaffectée des années trente (photo à gauche). Ce ne sont que tableaux noirs, planisphère, odeurs de craie et d’encre violette, pupitres de bois, dortoirs… En Slovénie, on est convié dans une ancienne prison – avec visite commentée des cellules. Aux Pays-Bas, dans un ancien canot de sauvetage de classe Watson, dans une tour de télévision, au sommet d’une grue d’acier. Et à la gare de Petworth, en Angleterre, trois superbes wagons Pullman ont été réaménagés en suites.

Près de Linz, en Autriche, le Das Park Hotel d’Ottensheim vous offre pour la nuit des tubes de béton, d’ordinaire utilisés pour les canalisations: lit double confortable, une petite fenêtre et une lumière pour la lecture. C’est curieusement rudimentaire, mais sain. Selon le designer Andreas Strauss, à l’origine de ce projet hôtelier, le béton est un excellent isolant et phonique et thermique.

tonneautrasadingensuissefrontiere alld.jpgEn Suisse, près de la frontière schaffhousoise avec l’Allemagne, Moni et Andres Rüedi-Horner de la petite commune vinicole de Trasadingen ont transformé en hébergement de vieux tonneaux traditionnels, afin que vous puissiez dormir «à la philosophe», en vous prenant pour Diogène-le-Cynique. Leurs récipients imposants accueillent jusqu’à 36 personnes. Matelas, couvertures en laine et oreillers sont fournis par la maison. Le client y apporte son sac de couchage.

En Suisse toujours, mais plus guindé, plus onéreux, l’Hôtel Palaffite de Neuchâtel (vestige d’Expo.02) est recommandé par ce guide pour sa situation sur pilotis. La délicieuse Abbaye fribourgeoise de la Maigrauge n’a pas été oubliée. Ah, dormir dans un couvent cistercien du XIIIe siècle, et s’y faire réveiller au bord de l’onde émeraude de la Sarine par un chœur de nonnes à voix de mésanges !

www.hotels-insolites.com

Commentaires

Les casernes de Rionda sous la Dt de Morcles sont à vendre par armasuisse, à tout hasard. Vous pourriez y faire un centre d'entraînement pour grands masochistes alpins, un monastère laïc, ou je ne sais quoi...

Écrit par : Géo | 20/06/2008

à Lausanne, quel est l'hôtel le plus charmant, le Beau-Rivage, le Palace ? un autre ?

Écrit par : Anne | 22/06/2008

Les deux sont excellents, mais à moindres frais, il y a le 4 étoiles du Mirabeau, qui est très recommandable à tout point de vue: accueil, chic mais charme presque familial, service irréprochable. En cette saison, il y a une charmante terrasse entourée d'arbres à fleurs.

Écrit par : Xénius | 22/06/2008

Les commentaires sont fermés.