15/08/2008

Chambre avec vie

 

chambreavecvie.jpg

 

 

Voulez-vous faire la connaissance d’Anke et Paolo, de Lumi et Sean, de Catherine et «le chéri»? Ce sont des gens d’aujourd’hui qui – avec  quelques autres - vivent en voisinage, et dont les petites vies ordinaires se croisent devant le téléobjectif de deux concierges voyeurs et avides de cancans et ragots.

Tel est la base d’un scénario illustroapique, ou sérillubloguesque, ou imabletonien… Bref d’un feuilleton illustré déguisé en blog, qui vous propose un nouvel épisode chaque samedi depuis février 2005.

Ses créateurs et animateurs sont deux artistes romands: la narratrice Catherine Riva, est une baratineuse épatante, drôle, fantasmagorique. Son partenaire illustrateur est l’admirable dessinateur-coloriste Denis Kormann (qui, soit dit en passant, a un jour a croqué si joliment ma propre bouille que j’ai appris à détester un peu moins mes traits: la trombine qui estampille le blog de Gilbert Salem est son œuvre…). Par le crayon et par le pinceau, Kormann est lui aussi doué d’une tchatche à rebondissements, qui convient à merveille à ce soap opera, qu’ils ont lancé dans l’hypertoile comme une gageure.

En grossissant, les péripéties les plus anodines de leurs créatures de fiction prennent un tour sympathique et savoureux: on boit de l’alcool, on regarde des séries de télé en abusant de chips, on parle de l’âme, de l’amour, du boulot, d’un système de garde tournante pour les enfants. On dévoile malencontreusement la raie de ses fesses dans un tram devant des gosses hilares. En ce mois d’août, le site Chambre avec vie met aux prises une Cora, «téméraire et incorrecte», à une hydre à six têtes mangeuses de Colorettos…

«Educativement parlant, écrivent les auteurs, on devrait tous en prendre de la graine.»

http://chambreavecvie.com/wordpress

Commentaires

Cher Gilbert,

Votre propre bouille, même croquée par Denis Korman, n'est pas aussi bouille que la mienne. Car, manque de pot, bouille, je le revendique pour mon usage personnel!
J'ai la preuve irréfutable du bien-fondé de ma revendication sur ma carte d'identité, mon passeport et même sur ma boîte aux lettres!

Avec mes amicales salutations.

Père Siffleur
(pour que la bouilloir siffle, il faut que l'eau bouille)


PS: Vous avez mon accord plein et entier pour continuer à utiliser "bouille" et ne gardez "gueule" que pour les loups, surtout lorsque c'est de jolies fleurs.

PSS: Tous ceux qui ne comprennent pas ce commentaire sont en mesure d'y voir plus clair en cherchant un peu sur cette communauté de blogs.

Écrit par : Père Siffleur | 15/08/2008

Cher Jean-Claude Minois, merci!

Écrit par : Gilbert | 15/08/2008

Cher Gilbert,
Je viens de découvrir ce chouette billet ma foi drôlement élogieux que vous a inspiré notre "Chambre avec vie"! Eh bien! J'en suis toute chose! Le Concierge illustrateur Kormann est en vacances, mais je ne crois pas trop m'avancer si j'affirme qu'il se joint à moi pour vous remercier d'avoir su si bien lire et regarder ce que nous commettons en direct du web! Donc merci infinement. C'est un grand, grand plaisir de vous compter parmis nos Chambreurs pur beurre!
J'en profite pour signaler à tous ceux dont vous avez très certainement titillé la curiosité, qu'il y aura un nouvel épisode ce samedi!
Avec mes messages les plus cancanneurs,
Votre dévoué Concierge texteur, Catherine Riva

Écrit par : Concierges | 20/08/2008

Cher Gilbert,

C'est avec grand plaisir que je découvre le billet que tu as consacré à notre blog, et je te remercie de ces commentaires ma foi fort élogieux.

Au plaisir de te croiser prochainement au Petit Central !

Denis Kormann

Écrit par : Denis Kormann | 01/09/2008

Vous avez ma foi raison, Chambre avec vie, c'est de la bonne tranche de vie avec volutes de Nutella. Et donc un bon goût de reviens-z'y.

Écrit par : Soccoli | 15/09/2008

Les commentaires sont fermés.