01/01/2009

Petit précis patrimonial

 

rolle.jpg

 

 

Ils sont une vingtaine de l’UNIL qui ont bichonné, avec talent et enthousiasme, le plus beau cadeau qu’on puisse faire à un maître en partance. Les anciens élèves de Gaëtan Cassina, professeur d’art régional qui prend sa retraite, après trois lustres d’enseignement charismatique, l’honorent par Un petit précis patrimonial*. C’est le titre d’un recueil de 23 articles, qui lui démontrent (à nous aussi) que ses idées nouvelles de recherche et de réflexion pragmatique ont porté de beaux fruits. Que la science historique la plus sérieuse peut être vulgarisée, agréable à lire.

Spécificité unique en Suisse,  cette chaire d’art monumental régional fut occupée de 1972 à 1993 par le bel humaniste Marcel Grandjean, dont les descriptions analytiques de notre patrimoine bâti avaient déjà été appréciées, sous forme de chroniques régulières, dans les journaux. En lui succédant, Gaëtan Cassina aiguillonna encore plus la curiosité des étudiants en les exhortant à jouer aux reporters, à entrer dans les édifices pour en humer le mobilier. Et parallèlement, à mieux s’exercer à la discipline classique de la nomenclature. A devenir comme lui des inventorisateurs.

Sous la direction éditoriale de Dave Lüthi et Nicolas Boch, ses disciples s’enjouent dans cet ouvrage à raconter d’une manière captivante pourquoi au temple de Chardonne, par exemple,  la découverte en 1999 de peintures insoupçonnées du XVe siècle ont prolongé une banale réparation d’infiltration d’eau. Comment, en 1319, la ville de Rolle (image) a été construite avec précipitation autour de son château sur l’ordre du bouillant Amédée V de Savoie, cela pour des raisons de rivalité entre princes d’une même famille. Par caprice peut-être… On y apprend que la tour-lanterne de la cathédrale de Lausanne, qu’on croyait édifiée d’un seul tenant, avait connu deux étapes de construction à cause d’un incendie ravageur en 1235.

Vingt-trois redécouvertes savantes. Mais narrées d’une manière vivante.

Etudes lausannoise de l’histoire de l’art. 430 p. En vente au Palais de Rumine mais aussi en librairie.

19:37 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Heureuse année 2009 à vous...

Écrit par : Une Ville Un Poème | 02/01/2009

Les commentaires sont fermés.