01/04/2009

Jean XXIII, le dernier pape moderne

RONCALLI.jpg

«Aujourd’hui plus que jamais et bien plus que dans les siècles passés, notre tâche consiste à servir l’homme en tant que tel, et pas seulement les catholiques;

A défendre, avant toute chose et en tout lieu, les droits de la personne humaine, et pas seulement ceux de l’Eglise catholique. (…)

Ce n’est pas l’Evangile qui change: c’est nous qui commençons à mieux le comprendre ».

 

Angelo Roncalli, pape de 1958 à 1963. Extrait de la dernière page de son «Journal de l’âme» (Il Giornale dell’Anima)

11:10 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

JEAN XXIII

C'est vrai!... Dommage, ses efforts on capotés!
Par les suivants, très rétrogrades Papes, ôtés.
Servir tout homme vivant sur notre Terre en tant que tel
Même si celui-ci ne se prosterne pas devant le même autel.

Pour un Berger allemand et très catholique
C'est bien trop demandé! Le voilà le hic!
Avec lui, ce Tiaré très étroit, même la capote a capoté
Le Saint-Père, certain de son fait, ne fait qu'en papoté.

Écrit par : Père Siffeur | 01/04/2009

Jean XXIII me fait systématiquement penser à Bourdieu. Tous deux avaient des racines paysannes qu'ils se sont efforcés de faire oublier en jouant les "progressistes" de choc, comme pour se prouver à eux-mêmes que les bouseux ne sont pas les arriérés qu'on croit.

Parce que j'ai une infinie sympathie pour les paysans - les vrais, pas les ceusses qui se la pètent écolo-altermondialistes -, cette attitude me hérisse au plus haut point.

J'ajoute que l'oecuménisme ne correspond pas du tout à l'idée que je me fais d'une religion, et surtout du Dieu de cette religion. Je ne dois pas être le seul, puisque le mouvement a vidé les églises des deux camps.

Je pourrais donc aussi dire que c'est grâce à Jean XXIII que je suis agnostique, mais je ne veux rien devoir à ce personnage, alors je ne le dirai pas.

"Ce n’est pas l’Evangile qui change: c’est nous qui commençons à mieux le comprendre."

Déjà que la Bible dit tout et le contraire de tout, il n'était vraiment pas nécessaire d'en remettre une couche :o)

Écrit par : Scipion | 01/04/2009

Oui, Jean XXIII reste celui qui a permis au monde de respirer. Il a écouté les besoins des gens, Il y a répondu du mieux qu'il a pu avec les moyens qu'il avait. L'Esprit de Jésus agissait en lui et il nous a permis de devenir conscients que Jésus agit en nous et de le dire simplement, comme lui. Les églises sont loin d'être vides puisque l'Eglise, c'est nous tous qui sommes en marche vers Notre Père. Nous sommes un peuple sans frontières et Jean XXIII nous a permis et nous permet de reprendre des forces et d'avancer en s'aimant les uns les autres. Un tout grand merci pour ce rappel!

Écrit par : cmj | 02/04/2009

Ah, Scipion! Enfin un spécialiste qui sait distinguer le vrai "bouseux" du faux. La classe, comme toujours.

Écrit par : Azrael | 02/04/2009

"Ah, Scipion! Enfin un spécialiste qui sait distinguer le vrai "bouseux" du faux. La classe, comme toujours."

C'est gentil, flatteur même, de vous intéresser à moi, mais je vous préviens tout de suite : ce n'est en rien réciproque ! Je n'ai donc rien à ajouter.

Écrit par : Scipion | 02/04/2009

et bien moui je suis fan de tes articles quoi qu'on pusse en dire ! lol

Écrit par : wikipedia | 29/04/2009

Les commentaires sont fermés.