03/06/2009

La Fête des pères

PAPA.jpg

En Suisse, elle aura lieu dimanche prochain, le 7 juin. Nos écoliers se sont déjà attelés à des dessins à la craie grasse où leur géniteur figure avec une moustache disproportionnée, un menton à la Dalton, des cheveux en fil barbelé, et un téléphone portable en forme de fusée interstellaire.

 

Les marchands de cravates, d’armagnac et de cigares bichonnent à qui mieux mieux leurs vitrines – je n’oublie pas les nouveaux experts en «masculinité»: cosméticiens, épilateurs, conseillers en crèmes antirides…

La Fête des pères a été créée aux Etats-Unis en 1912, un peu en contrepoint de celle des mères. En Union européenne, elle n’a jamais été décrétée, mais les Espagnols la célèbrent en mars, les Allemands le jeudi de l’Ascension. Français, Polonais et Lituaniens en juin.

 

Les Helvètes ne se sont mis dans le sillage de ces derniers qu’en 2007, mais d’une manière très sérieuse: «Il n’est pas seulement question de couvrir papa de cadeaux et de bisoux». Cette fête «vise à changer les mentalités», disent ceux qui l’ont promue (entre autres Pro Familia et masculinités.ch), en réclamant que le congé paternité soit enfin inscrit dans la loi. «Des pères actifs au foyer sont un enrichissement pour tous», pour eux-mêmes tout autant.

 

Alors, mon petit conseil aux enfants: dans la caricature de votre papa, vous effacerez son téléphone mobile, son ordi portable ou sa calculette de bureau. Vous les remplacerez par un fer à repasser, un aspirateur, un plumeau à poussière.

 

Autre petit conseil, à l’intention cette fois des adultes: pour fêter votre père – qu’il soit quadra, quinqua ou plus - ne vous sentez pas obligés de lui offrir un cadeau «de mec», car il ne fume plus, il boit moins d’eau-de-vie, il a trop de cravates dans sa garde-robe. Les beaux stylos, il les collectionne malgré lui, et il en utilise qu’un seul.

 

Apportez-lui plutôt une magnifique gerbe de fleurs. Oui, un cadeau pour dadames; par exemple des pivoines blanches, qui sont si gracieuses en cette saison; ou des roses bien sûr.

 

 

 

 

Du coup, une vieille comptine populaire française me revient:

 

Petit Papa, c’est aujourd’hui ta fête,

Maman l’a dit, quand tu n’étais pas là,

Voici des fleurs pour couronner ta tête,

Un doux baiser pour consoler ton cœur.

 

Car un père – même le plus grave, le plus moustachu, le plus autoritaire – a besoin d’être une fois par an, non seulement aimé, mais consolé.

 

Commentaires

Comme s'il fallait juste une journée pour avoir une pensée à ses parents. Ridicule !

Écrit par : Niala | 03/06/2009

Bonsoir,

Est-ce qu'elle toujours fixée au 7 juin ou est-ce qu'elle est fétée le 1er dimanche de juin ?

En tout cas, merci de l'avoir signalé car j'ignorais qu'on faisait leur "Fête" aux papas aussi en Suisse. En Italie, c'est à la St Joseph qu'on les gâtent les papas chéris !!

Écrit par : Loredana | 03/06/2009

Oh! oui, il faut fêter les papas! Le 7 juin et aussi longtemps qu'on a un papa! Et aussi une fois qu'il est invisiblement présent!

Écrit par : cmj | 04/06/2009

J'apprécierai moyennement qu'on m'offre des fleurs! Surtout de mes enfants.

Écrit par : moidonc | 04/06/2009

J'apprécierai moyennement qu'on m'offre des fleurs! Surtout de mes enfants.

Écrit par : moidonc | 04/06/2009

La Saint Joseph, c'est plutôt provocateur, le cocu le plus célèbre au monde !... Mais Papounet se réjouira de ses fleurs

Écrit par : Victor Devaud | 04/06/2009

"Papounet", c'est évidemment Berlusconi

Écrit par : Alexis | 05/06/2009

Les commentaires sont fermés.