08/12/2013

Marchés de Noël sans chameau ni kébab

Pour des raisons d’économie, il n’y a donc pas de crèche vivante cette année à la place de la Louve. Le nettoyeur matinal en est attristé, car le mois de l’Avent rompait sa routine: le pavé de la Palud se jonchait de paillettes chues de fausses couronnes de Rois mages parmi des crottes de chameaux bibliques vert olive, «petites comme des saucisses de cocktail». Dans des effluves évoquant de lointains caravansérails, l’employé de la voirie se faisait une joie de les happer avec son aspirateur à déchets urbain: un glouton électrique qu’il promène partout comme un toutou à trompe, et qu’il sustente d’un peu de tout - mégots, épingles à cheveux, lotos à gratter. Bref, cette fois, les Lausannois se préparent à la Nativité sans exotisme oriental.

 

Au Marché de Noël de Montreux, plus vivace, plus opulent, on ne croise pas davantage de dromadaires ou d’enturbannés de carnaval. Mais la foule qui fourmille entre les petits chalets de la Grand-Rue et du quai de la Rouvenaz est cosmopolite en diable. Accents levantins, de Londres aussi et Chicago, inflexions russes, chinoises, rajasthanaises: un patchwork contrasté de badauds d’outre-monde découvrent, à l’ombre des rayons d’une grande roue à nacelles, le velouté grumeleux de notre soupe à la courge. Les vapeurs vineuses de la fondue moitié-moitié, et le rituel chronométré de la raclette (que des Texans charmés font rimer avec chicklet, même s’ils n’y retrouvent pas leur chère consistance caoutchouteuse). Sans oublier le taillé aux greubons, ou des friandises de fin d’année: biscômes, sablés étoilés, biscuits anisés. Certes, çà et là sur les rives du lac, des stands moins patriotes proposent de la pizza, des zakouski moscovites, des churros ibériques.

 

Des nourritures encore chrétiennes. Imaginons, entre deux cuves à vin chaud, un étalier turc jouant du sabre sur une rôtissoire à kébab… L’horreur! Le scandale s’est pourtant produit en 2010 au Marché de Noël des Champs-Elysées, au grand dam du maire du VIIIe arrondissement qui hurla à une dénaturation du christianisme. Des viandes halal pour fêter Notre Seigneur, ça vous choque? Lui-même, qui respectait les dogmes juifs de Moïse, mangeait bien de la viande cachère, soumise aux mêmes rites d’abattage.

 

Commentaires

Que nous chantez-vous là ? Jésus Christ aurait mangé de la viande ? Vous allez finir sur le bûcher, avec des trucs pareils...
Du poisson, pour des raisons de com (Iesous Christos Théou uios soter = ichthus), on pourrait l'admettre, vu qu'en plus il les démultipliait, peut-être, encore que...

Écrit par : Géo | 14/12/2013

@Géo en effet surtout que le poisson digne représentant de digestions multiples a pour mission de recycler tout ce qui va rejoindre le grand tout auquel nous sommes tous reliés,c'est à dire l'eau régénérée par les tempêtes cyclones et retombant dans nos rivières et lacs afin que nous puissions nous désaltérer à nouveau avec la même eau bue par Christophe Colomb .voire le premier singe devenu homme ou l'inverse
Les Romains utilisèrent ce symbole comme enseignes pour lieux de rencontre entre pécheurs coquins et filles de joie ,lesquelles étaient les préférées de Jésus et c'est écrit dans la bible

Écrit par : lovsmeralda | 15/12/2013

C'est la grande forme, lovsmeralda. Faudra que vous nous donniez vos recettes. Ce ne serait pas à base d'ergot de seigle, à tout hasard ?

Écrit par : Géo | 15/12/2013

(Cela ferait de vous une sorcière de Salem...)

Écrit par : Géo | 15/12/2013

@Géo désolée mais l'ergot de seigle est condamné par les soignants réalistes cependant ma recette de bonne humeur vient du fait que je peux après tant d'année de silence enfin décrire les textes bibliques d'une manière plus terre à terre qu'à l'époque ou ils étaient utilisés pour détruire la joie et l'optimisme chez beaucoup de gens ceux nommés par les riches ,la classe inférieure
Concernant Jésus avez vous lu le livre excellent et décontractant dont le nom de l'auteur a disparu de ma mémoire mais sans doute encore accessible en bonnes librairies:Et si Jésus riait¨!
Pour ceux maintenus dans le péché pour tous leurs actes et très souvent aussi pour leurs idées de la part de certains religieux jaloux et en pétard contre l'Armée laquelle nous encadrait dès le premier souffle lire ce livre permet de ressusciter
tout bon dimanche à Vous

Écrit par : lovsmeralda | 15/12/2013

Merci!

Écrit par : Jean | 18/12/2013

Les commentaires sont fermés.