05/07/2014

Zoologie joratoise et condition humaine

Ce samedi 5 juillet, au 40anniversaire du jardin joratois de Servion, on a vu affluer de nombreux visiteurs enthousiastes - dans le sillage de quelque 5 millions d’autres depuis juin 1974! Mais je doute qu’une de ses pensionnaires les plus médiatisées, Cléa la lionne, y ait trouvé de la consolation. Les gardiens ont endormi son père le 2 juin passé, un doux papy auquel elle s’était durablement attachée, d’un «mode fusionnel», comme disent les psys.

A 21 ans, le vieux Léo souffrait de cette dysplasie des hanches qui, chez les humains, affecte généralement les nonagénaires, les empêchant de se déplacer sans un tintebin - le youpala du 3âge -. Et les décharnant jusqu’aux os. Pour l’avoir observé journellement à travers les grilles, les trois sœurs Vuichon, de Gournens-le-Riau, ont comparé son déclin à celui de leur propre papa, décédé le même lundi, mais sans s’être fait piquer: «La crinière du nôtre était nettement moins fournie et plus chenue. Il était un tantinet plus causant, et ça lui arrivait de parcourir tous les corridors de son EMS».

C’est dire si les jardins d’acclimatation (où les fauves cacochymes disposent rarement de déambulateurs) restent des lieux privilégiés pour l’étude des ressemblances entre les animaux exotiques et l’homo sapiens. On y reconnaît son ancien prof de grec dans le profil hautain du dromadaire yéménite. Chez l’épervier accipiter, le bec nasal en forme de décapsuleur de bouteilles de bière qu’avait cette infirmière préposée aux ultimes soins à domicile de votre maman, qui semblait méchante, mais dont l’incapacité de sourire cachait en fait la plus généreuse des âmes.

Je n’oublie pas le regard bleu cobalt et strabique de la panthère des neiges – celle de Servion est une vedette particulièrement adulée. A moi, hélas, il évoque l’œil fielleux d’une aïeule qui confisquait mes jouets par sadisme et ratait ses confitures.

Dans un zoo européen, tout écologiquement espacé qu’il soit, et «respectueux de la vie sauvage», règne bon gré mal gré des fragrances piquantes qui conviendraient mieux à la savane. Ou aux lichens, d’autant plus rares que sacrés, de la toundra sibérienne. On y renifle surtout une odeur de tristesse animale: celle, nostalgique, d’une liberté perdue. Celle d’être devenu un objet «visitable», comme dans un musée.

Mais j’ai l’impression que tous hôtes de Servion, du singe capucin au loup arctique, en passant les perroquets bavards, s’amusent en retour, et en miroir, de nos singulières silhouettes humaines quand elles défilent sans grâce devant leurs enclos. «Ecce homo!» (voici l’homme!) serait leur cri de ralliement.

Ou plutôt un rire de solidarité.

Commentaires

"On y renifle surtout une odeur de tristesse animale: celle, nostalgique, d’une liberté perdue."
Une observation même paresseuse du monde animal vous ferait vite douter de cette remarque quelque peu convenue. Il n'y a pas de liberté quand on a faim en permanence, qu'on soit lion ou gazelle. La liberté s'acquiert en accumulant un peu de nourriture, que nous humains appelons "capital". A méditer en ces temps de déculturation et de déconstruction, seul programme politique de nos grands voisins de l'Ouest. Qui sont à l'ouest...

Écrit par : Géo | 06/07/2014

Messire Géo,

Selon la fable de Monsieur de la Fontaine, vous avez décidé de faire partie des chiens repus.
Ne lâcher pas vos chiens pour autant, car si je mordille la laisse, je suis dans le même cas. Moi aussi, je mange dans l'écuelle, ainsi que la plupart d'ailleurs. Seulement, contrairement à certains***, je ne lèche pas, en sus, la main du Maître afin d'obtenir du rab.

*** Il n'y a que vous qui puissiez dire si vous faites partie de ces "certains" ou non. Si je savais ce qu'il en est pour vous, n'ayez aucun doute, je l'aurais indiqué en toutes lettres. Ne le sachant pas et bien que quelques noms me viennent à l'esprit, j'écris "certains".

Écrit par : Père Siffleur | 06/07/2014

Toujours votre étroitesse d'esprit, PS. Tout le monde peut avoir faim et nul ne sait de quoi il est capable quand cela devient sérieux...
Ces gens qui nous rabâchent qu'ils auraient été évidemment de courageux résistants face à la SS s'ils en avaient eu l'occasion. Pitoyable...

Écrit par : Géo | 06/07/2014

Messire géo,

Mon étroitesse d'esprit a la dimension de votre profondeur de vue et de la largeur de votre capacité de lecture.

Si vous aviez lu, au lieu de fabuler, vous auriez lu ceci: Si je n'ai pas faim, c'est bien que je mange dans l'écuelle et que je fais ce qui m'est demandé pour cela.
Je n'ai jamais parlé du jour où il faudra faire plus pour qu'elle reste pleine. À ce moment là, ni moi, ni personne ne sait si acceptera ou non les contrainte supplémentaires.

À votre réaction, j'ai l'impression que vous pourriez faire partie des "certains" dont je parle dans le premier commentaire... mais ça ne reste qu'une impression.

Écrit par : Père Siffleur | 06/07/2014

Monsieur Salem l'article est plaisant à lire et la comparaison avec les humains âgés pourrait tout aussi bien être faite avec des enfants placés dans les hôpitaux ou orphelinats ou par manque de personnel tout était orchestré à la minute afin de nourrir tant faire se peut les enfants laissés à l'abandon de leur famille.Pour quelles raisons, nul ne le saura jamais encore un de ces secrets disparus à tout jamais
Cependant les animaux eux ont à manger à satiété surtout s'ils sont dans un Zoo comme à Servion ce qui n'est pas le cas de nombreux retraités comme en France ou certains n'ont que 700 euros comme AVS
C'est d'ailleurs ce qui a fait dire a l'Abbé Pierre,quand on pense aux refuges ou l'alimentation est en surabondance et qu'il y a des gens qui crèvent de faim,comme quoi rien n'a changé seuls les regards se posant sur le monde diffèrent selon l'âge et la mentalité de l'individu
On serait tenté d'ajouter c'est pire aujourd'hui car avec tous les moyens inventés pour relier les humains entre eux la situation empire grâce aux théoriciens New âge persuadés qu'une fois morts ils ressusciteront sous forme animale ceci expliquant peut-être cela,allez savoir!
toute belle soirée pour vous et merci pour votre Blog

Écrit par : lovsmeralda | 06/07/2014

Oups!
... s'il acceptera les contrainteS...

Écrit par : Père Siffleur | 06/07/2014

Vous avez des capacités pour vous enferrer qui forcent l'admiration. Tout est à côté de la plaque dans votre commentaire, comment voulez-vous qu'on y réponde ?
Revenez au sujet, qui est la liberté...

Écrit par : Géo | 06/07/2014

Messire Géo,

Je prends la liberté de vous dire que vous avez des certainement un léger symptôme de gâtisme!... Ne serait-ce pas vous qui avez écrit ceci:
"Tout le monde peut avoir faim et nul ne sait de quoi il est capable quand cela devient sérieux..."
"Faim" de la discussion!... Pour moi en tout cas!

Écrit par : Père Siffleur | 06/07/2014

Continuez Messieurs grâce à vous on retrouve l'ambiance Carougeoise ou de bistrots tellement nombreux en cette si chère helvétie et manquant cruellement pour qui s'en souvient
Cette chaleur humaine transpirant au travers de mots ne sera jamais remplacée par le Net quoiqu'on dise ou fasse et n'en déplaise à ceux qui diront le contraire
On comprend mieux l'importance des bistrots en période d'Anschluss,seuls endroits ou les femmes ne pouvaient aller seules et qui permettaient aux hommes de s'exprimer entre eux sans jugement extérieur surtout celui de la belle-mère/rire
toute belle journée pour Vous Géo et Père Siffleur

Écrit par : lovsmeralda | 07/07/2014

He! bien oui, "dysplasie des hanches qui, chez les humains, affecte généralement les nonagénaires", et je suis bien placée pour le savoir! Gilbert!
je vous félicite comme toujours
clsire-marie

Écrit par : cmj | 07/07/2014

A propos des relations pas toujours faciles entre humains et animaux et grandes questions qui fâchent, je vous signale à tous que les sanfermines ont commencé aujourd'hui (ou hier peut-être, mais les encierros aujourd'hui...) et qu'à ma grande honte j'ai raté le premier de ce matin, à huit heures pétantes (c'est le cas de le dire !) sur TVE. Viva España, Viva Navarra ou Nafarroa si vous préférez...
TVE, si vous avez Swisscom TV, vous l'avez forcément. Et ouvrez votre poste avant, pour voir les concurrents (au sens vraiment très strict !!!) rendre hommage au saint de la ville. Ce n'est pas demain que les Musulmans obtiendront l'interdiction de cette retransmission et cela fait du bien rien que d'y penser.

Écrit par : Géo | 07/07/2014

Le souffle littéraire de ces derniers commentaires me fait penser à un fameux épisode des Shadoks datant de 1968 (avec la voix de Claude Piéplu): "Leur haut à eux était plus bas que le bas de ceux d'en haut. D'autre part, leur bas était excessivement au dessous de leur haut, de sorte que quand un Shadok d'en bas voulait tomber d'assez haut, par exemple, il fallait qu'il saute de bien plus bas que si le haut avait été nettement au-dessous, c'est à dire, en réalité au-dessus du bas, ou quelque chose comme ça. Pour le reste, c'était pareil."

Écrit par : Rabbit | 07/07/2014

@Géo : "Gora Nafarroa!" Sinon, c'est toujours le 7 juillet (tout le monde connaît ça) :
"Uno de Enero,
dos de Febrero,
tres de Marzo,
cuatro de Abril,
cinco de Mayo,
seis de Junio,
siete de Julio San Fermin.
A Pamplona hemos de ir,"

@Rabbit : on dit bien chez nous monter en haut et descendre en bas, c'est un autre version de l'esprit Shadok. Le regretté Blanchon savait monter les escaliers, mais pas les descendre, ce qui lui posait un problème pour me suivre dans la maison. Les deux qui lui ont succédé savent bien monter et descendre.

Écrit par : Inma Abbet | 07/07/2014

Oh! Il y a deux fois deux duettiste de commentaires, et nous sommes un quatuor du 4 juillet! Nous en étions resté à une soi-disant taloche d'une éboueuse de l'histoire, à laquelle nous n'avons pu répondre vu la fermeture des commentaires... Trop tard, tant pis, hein?
Amusez-vous bien, les 2 vitesses et attention à vos (vielles?) hanches de saxophones, clarinettes et autres instruments à vent!
Pour le T-OInf

Écrit par : Doug Destroy | 08/07/2014

"c'est toujours le 7 juillet (tout le monde connaît ça)"
Peut-être, mais le jour d'avant, il se passe qqch (depuis 1940 selon Wikipedia) :
Le Chupinazo
Le Txupinazo
Le coup d’envoi des fêtes est donné le 6 juillet à 12 heures précises sur la Plaza Consistorial, devant la Mairie. Là, des milliers de personnes agglutinées attendent impatiemment l’ouverture officielle des festivités, dans un concert de chants, sous les jets de Cava (vin mousseux), de farine et autres projectiles.

Alors qu’à quelques minutes du début, la foule scande en chœur le nom de San Fermín, le Conseil Municipal apparaît au balcon, et à midi pile, face aux milliers de pamplonicas tendant leurs foulards rouges vers la Mairie, une personnalité désignée prononce la fameuse phrase : « Pamploneses, Pamplonesas, Viva San Fermín, Irunshemes, Gora San Fermín », reprise en chœur par la foule. Le premier pétard est lancé (on l’appelle le txupinazo, ou el primer cohete), indiquant aux Pamplonais que leurs fêtes sont désormais ouvertes, dans les hurlements de joie d’une foule prête à affronter les neuf jours que comptent les sanfermines. C’est à ce moment-là que chacun noue autour de son cou le précieux foulard rouge.

Une fois la place dégagée, les bandas de gaiteros et de txistularis sortent de l’Hôtel de Ville, suivies de la banda municipale La Pamplonesa, pour égayer les rues de la cité aux airs de chansons populaires de Navarre et du Pays basque : Ánimo Pues, Agur Jaunak (ancestral morceau basque, joué pour saluer la venue d’une personne importante ou chère)… Il est à noter qu’il s’agit d’une célébration assez récente, puisque officiellement organisée depuis 1940.

Écrit par : Géo | 08/07/2014

"Amusez-vous bien, les 2 vitesses et attention à vos (vielles?) hanches de saxophones, clarinettes et autres instruments à vent!"
Attention aux aigreurs, Doug Destroyed. C'est pire que les rhumatismes...
PS. Anches, pas hanches.

Écrit par : Géo | 08/07/2014

@Géo, c'est une erreur de frappe de ma part. Je voulais juste dire que tout le monde connaît en Espagne la comptine "A Pamplona hemos de ir". Pour le chupinazo, et le début des festivités, cela a lieu effectivement le 6 : http://sanfermin.pamplona.es/VerPagina.asp?IdPag=30&Idioma=6

Écrit par : Inma Abbet | 08/07/2014

En effet, Géo, le camino francés vous affûte le cortex.

C'est aussi ce que j'ai appris au Conservatoire de Lôzane en même que la clarinette. Mais c'était au siècle passé, un peu avant la 68ème révolution prolétarienne. Le quarteron de marchands de chaussures en était encore au biberon marxiste-lénifiant. Aujourd'hui, on écrit comme on voeu.

Une célébration officielle datant de 1940 ? Doug Anderson & Co. vont grimper aux rideaux...

Écrit par : Rabbit | 08/07/2014

Une célébration officielle datant de 1940...
Sauf que Franco était déjà au pouvoir depuis quelques temps. Et que le franquisme n'a rien à voir avec le fascisme ou le nazisme. A part un petit peu contre les Rouges, bien entendu...
Il est vrai que les Juifs, Isabel y Felipe s'en étaient occupés dès 1492...
Dites, Rabbit, vous connaissez Philip Kerr ? Je les aligne les uns après les autres; en ce moment je lis "Vert-de-gris" et cela me rappelle mes très jeunes années quand je me faisais toute la série des Bob Morane.
Totalement passionnant. Et pas politiquement correct, croyez-moi...

Écrit par : Géo | 08/07/2014

Mais, nous aimons ça, le politiquement incorrect. Pas vrai ? Je ne connais pas Philip Kerr, mais je vais y remédier.

Bob Morane, yes! La Vallée des Brontosaures, l'Ombre Jaune, La Croisière du Mégophias, etc. Je les ai rachetés en version d'époque avant de partir pour d'autres aventures. Après la première édition, le dessin sur la couverture change de style. Mésaventure qui est aussi arrivée à Atome Kid fin des années 50. C'est une forme de trahison, non ? Déprimant.

Vous connaissez Alain Pillevuit ?

Écrit par : Rabbit | 08/07/2014

"Vous connaissez Alain Pillevuit ?" Je n'ai pas eu cette chance mais cela semble être qqn de très intéressant...
Je me suis souvent dit que je n'aurais pas dû suivre la filière "eau". Vous voyez aujourd'hui à quel point c'est devenu une affaire de bobos snobinards et pseudo-humanitaires...
Dans une prochaine vie, je m'intéresserai aux phosphates...

Pour la série des Bernie Günther, il faut commencer par le commencement : la "trilogie berlinoise". Et après, dans l'ordre, comme pour Bob Morane. Vous êtes un sacré veinard de ne pas les avoir lus, je voudrais revivre ça. Bon, ne nous méprenons pas, il y a des faiblesses dans le comportement du "héros". Il se fait toujours casser la figure par d'affreux nazis après les avoir provoqué de façon totalement donquichottesque. Mais cela va mieux vers les oeuvres récentes. A ne pas manquer " la Paix des dupes", qui ne fait pas partie de la série Bob morane - B.Günther...

Écrit par : Géo | 08/07/2014

Monsieur Le Lapin, et Messire Géo,

Lisez aussi "Les Aventures de Boro, reporter photographe" une série de romans écrite en collaboration par Dan Franck et Jean Vautrin.
Une saga en huit tomes (La Dame de Berlin / Le Temps des Cerises / Les Noces de Guernica / Mademoiselle Chat / Boro s’en va-t-en guerre / Cher Boro / La Fête à Boro / La Dame de Jérusalem)qui vous fera traverser l'Europe et toute la Planète à partir de 1930.

Et si vous ne lisez pas les romans, admirez au moins les illustrations de couverture. Elles sont d'Enki Bilal.

Écrit par : Père Siffleur | 08/07/2014

PS@ Je suivrai volontiers vos conseils. Cependant, je voudrais vous rendre attentif au fait que je suis moi-même totalement imbibé de culture française comme vous. Il y a à peine quelques minutes, sur les ondes suisses, j'entendais Francesca Solleville. J'ai été nourri à la chanson populaire française triste. La complainte de la Butte, petite mendigote, je sens ta menotte, qui sert la mienne... Ou la Butte rouge, ou rue Saint-Vincent. Mouloudji, Marc Ogeret, Cora Vaucaire, et tous les autres.
L'avantage de Philip Kerr, c'est de sortir de cette ambiance très française. Il n'y a pas que la tristesse dans la vie...

Écrit par : Géo | 08/07/2014

Ceci ne concerne pas directement les romans, mais Voltaire dans ses "Remarques sur l'histoire" note que "si l'on voulait faire usage de sa raison au lieu de sa mémoire, et examiner plus que transcrire, on ne multiplierait pas à l'infini les livres et les erreurs; il faudrait n'écrire que des choses neuves et vraies."

A part ça, vous ne serez pas étonnés d'apprendre que les drapeaux des pays participant à la Coupe du monde de football sont fabriqués en Chine. Un journaliste a demandé au principal fabricant pour quel pays a été la plus grosse commande, et c'est l'Allemagne qui sort en tête. A voir ce qui se passe à l'heure qu'il est au Brésil, il faut admettre que le soleil se lève à l'est.

Écrit par : Rabbit | 08/07/2014

Ah, Géo, ne jouant point d'aucun instrument à vent, mais uniquement à cordes branchées sur centrales nucléaires, un hasch de plus ou de moins... Mais nous nous en souviendrons, et pas de vinaigre dans nos salades.
Ceci dit ne suivez pas le conseil de persiffleur, Boro c'est ch... comme un trosk' reconverti à l'économie. La preuve c'est Bilal qui signe les couvertures comme signalé, et Bilal, il était polonais pendant Solidarnosc, Yougoslave de toutes tendances à partir de 1991, et si ça se trouve, maintenant il doit être ukrainien... Et surtout muchos avidadollars!
Sinon, vous direz à l'insupportable chinois de lausanne, si, si, une commission parce qu'on cause pas avec ce genre de type, que nous avons lu Bob Morane, Guy l'éclair, Super boy, Météor et toutes les revues Artima qui trainaît, et bien d'autres choses encore... Et aussi qu'en 68 la Fraction Agée Rouge ne tétaît déjà plus le biberon.
By-ye

Écrit par : Doug Destrzukt Ltzd | 09/07/2014

Ola, una carretera muy perigosa esta mañana...
Un toro est resté en arrière et ne savait plus s'il voulait se faire quelques coureurs ou rejoindre ses copains...

Écrit par : Géo | 09/07/2014

"l'insupportable chinois de lausanne"
Y a un truc qu'on apprend en expatriation, ou deux si l'on veut :
1. Si vous êtes dans une autre civilisation, la bienveillance multiculti boy-scout socialo-évangélico-machin n'importe quoi ne sert à rien. Vous pourrez avoir de bonnes relations avec le naturel, peut-être, mais cela s'arrêtera là.
2. Et donc, comme il n'y a que quelques Blancs dans le middle of nowhere où vous travaillez - regardez au Burkina où se trouvent Léo ou Kongoussi, p.ex -, eh bien, vous apprenez à vous ouvrir à tout le monde, parce que eux ils pensent un peu comme vous, même si c'est au contraire de vous. Les naturels, eux, pensent selon d'autres circuits neuronaux qui vous échappent et vous échapperont toujours...

Des cons, j'en ai rencontré autant que vous. Le principe de Stauffer - Gil, celui de la "Gazette des Pâturages", l'ex d'Anne-Lise Grobéty - stipule qu'il y a plus de cons que d'habitants sur la planète, "puisque chacun en connaît au moins deux...".

Vous voyez où je veux en venir ?

Écrit par : Géo | 09/07/2014

Géo, des circuits neuronaux, chez des ânes comme nous? Tsk! Quant au personnage en cause qui n'est pas le seul, c'est pas parce qu'il serait c.., nan, nous ne somme pas si dupes, en skizos on en connaît au moins une foule par paire de longues oreilles!
Nan, c'est que vous voyez, actuellement on ne supporte pas les s...ds libéraux, ultra ou pas, masculins ou féminins, parce qu'ils pèsent très louuuurds sur la situation atroce de millions voire de milliards de personnes, et qu'ils en sont contents, satisfaits même, ils s'en vante et se foutent de la gueule de ceux qui les contredisent, et utilisent la plus vieille tactique qui comme le radjaïdjah, rend fou.
Ils ne répondent pas, ou à côté, se réfugie dans la POSTURE du mépris! A cet égard, la "taloche" en est une preuve. Le test a été au-delà de nos espérences...Pour ne pas répondre sur la destruction économique de l'enseignement, le choix a été fait sur la petite égratignure à l'égocentrisme!
Bon suffit!

Écrit par : Duke Dezstroy | 09/07/2014

Géo, si vous vous commettez à répondre au Front de Libération des Participes passés (ils en loupent un sur deux ou ils évitent d'en écrire par sécurité, raison pour laquelle leur prose est si terne) vous n'êtes pas sorti de l'auberge navarraise.

Vous connaissez cette anti-Internationale datant de 1871 ?

Quel est ce pouvoir invisible
Qui, dit-on, nous imposera
La République indivisible,
Socialiste, et cetera ?
Qui marche avec mystère,
Et partout en passant,
Veut arroser la terre
De larmes et de sang ?

Refrain :

Ce pouvoir mystérieux,
Cette puissance infernale,
C'est l'Internationale
Qui conspire en tous lieux.

Nous savons ce qu'elle imagine,
Et le drapeau qu'elle implanta ;
Mais nul ne sait son origine,
Ni le démon qui l'enfanta.
Son chef, il nous échappe,
Pour frapper, toujours là,
Aucun de ceux qu'il frappe
N'a crié : le voilà !

Refrain

Dans tous les bagnes acclamée,
Pour tenter son premier essai,
Elle a recruté son armée
A Cayenne, à Botany-Bay.
Oui, parcourant du monde
Toutes les régions,
De chaque bouge immonde
Sortent ses légions.

Écrit par : Rabbit | 09/07/2014

Participe manqué ou pas les masques tombent au présent, méchant lapin, cauchemar d'Alice au pays désemerveillé!
Vous êtes sûr de la date? Ce tube là à été mainte fois repris, de l'Allemagne au Chili, en passant par l'Espagne... Demain? Participe futur, le monde!

Écrit par : Doug destroyer | 10/07/2014

1871, c'était le bon temps, n'est-ce pas ratbitte, Les Commevous fusillaient à tour de bras du communard ou spoupçonnés tels... à en fondre la culasse! Paris eu alors deux fleuves Un d'H2O, l'autre de sang!

Écrit par : Courbet Gustave | 10/07/2014

100'000 morts* assassinés en moins d'une semaine par les versaillais, pour une "anti-internationale", c'est donné!
*hommes femmes enfants! racailles va!

Écrit par : Courbet Gustave | 10/07/2014

AH, Géo, le fait d'avoir abandonné des idées, ne devrait pas vous rendre cette "anti-internationale" sympathique, une question d'âge... A 20 ans, juste une question de circonstances... Le chinois de la tasse de thé massacreuse*,vous aurait collé au mur, nan?
*en Chine il aurait balancé les communistes dans les chaudières de locomotives comme dans "La condition humaine" de Malraux... Ben oui on est sur un blog culturel -sympa voui- là

Écrit par : Doug-doug Destry ride again | 10/07/2014

De tout cela, il ressort qu'une bonne lecture de Philip Kerr, entre nazisme et communisme stalinien, s'impose plus que jamais...

Eh, vous avez vu l'encierro de ce matin ? Je suis sûr que les toros se prennent un pied immense à balancer les gens dans les airs d'un petit coup de tête...
Hier, j'ai vu une fille se faire décoiffer par le passage d'une corne : ses cheveux ont volé par dessus sa tête. M'étonnerait qu'elle cherche à renouveler l'expérience...
Les opposants aux corridas ont vraiment raison : l'affrontement toro - humains est vraiment très inégal. Mais pas dans le sens où ils le voient...

Écrit par : Géo | 10/07/2014

"Jardin d'acclimatation" semble plus léger que zoo!
Je déteste les zoos! Quelle tristesse...

Coucou DD (*_*)

Allez, un peu de tendresse et... de liberté :

http://youtu.be/NDBwYuyz5Ec

Écrit par : Ambre | 10/07/2014

La Commune, les Versaillais, et toutes les manifestations qui se sont passé jusqu'à aujourd'hui partout. Il y a des gens qui poussent le peuple dans la rue en espérant qu'il se fasse tuer. La Syrie : oh le beau salopard de Bachar al Assad ! Oui mais ceux qui ont poussé les gens à manifester dans la rue savaient très bien ce qui allait se passer, ils l'avaient calculé. Et cela a toujours été comme cela. Besoin de victimes pour progresser, pour pouvoir dégueuler sur les comment dites-vous ? "les s...ds libéraux, ultra ou pas". Et pourquoi ? Eh bien simplement pour pouvoir prendre leur place. Se réserver une station balnéaire rien qu'entre cadres du parti, comme en Chine. Pour piller l'Angola, comme les Cubains et les Soviétiques. Etc, etc...Des millions d'autres exemples de saloperies socialistes...
Ah mais ce ne sont pas de bons exemples, nous on veut des petites communautés auto-gérées et démocratiques. Ouais, et où vous baiseriez toutes les femelles du troupeau, comme l'ont fait, le font et le feront toujours les mêmes que vous. Plus on se prétend anar, plus c'est sur le dos des rivaux et les leaders ne sont plus du tout contrôlés.
La démocratie a pas mal de défauts, il n'y en a pas beaucoup sur la planète, mais les autres systèmes sont largement pires. Il y a un truc rigolo avec les humains, qui d'ailleurs a à voir avec mon premier commentaire : ils ne savent généralement pas profiter (je parle des hommes, pas des femmes...) du moment présent et être simplement heureux...

"Le malheur des hommes naît de leur incapacité à savoir quand tout va bien et quand il faut s'asseoir tranquillement et s'en satisfaire"
Adam Smith

Alors oui, les animaux s'emmerdent dans les zoos. Mais ils s'emmerdent aussi dans la brousse, et si M.Lion pouvait siffler des bières en regardant un match de foot (pas avec les Pays-Bas, bien sûr...), il le ferait pendant que son harem chasse pour lui, au lieu de bailler indéfiniment...

Et d'après vous, qu'est-ce qu'ils vont y gagner, les syndiqués de la SNCM ? C'est vraiment la faute des "s...ds libéraux, ultra ou pas" si cette compagnie est condamnée ? Ou c'est la faute des syndicats, une fois de plus, et il faudrait peut-être le crier haut et fort ?

Écrit par : Géo | 10/07/2014

Chustement, en parlant des "Conquérants", j'ai visité à Shanghai la maison où s'est tenue la première réunion secrète du parti communiste chinois en juillet 1921 (76 Xingye Lu, dans le quartier de Xintiandi). Dans le même bloc de maisons anciennes restaurées, il y a un Starbucks et une brasserie Paulaner, plus quelques boutiques comme Shanghai Tang (qui appartient au groupe Richemont comme vous le savez). Pour y aller depuis chez moi en métro, il faut prendre la ligne 7 depuis la station de Yuntai Lu. Descendre à la station suivante Yaohua Lu pour prendre la ligne 8. Ensuite changer à Laoximen (les Maîtres) pour la ligne 10 et descendre à Xintiandi. Il y en a bien pour 40 minutes. A moins qu'il vous prenne l'envie de descendre à pieds depuis Huaihai Zhong Lu, après avoir mangé votre Bagel-Cream Cheese-Salmon au Marks & Spencer.
Voilà, Géo, c'est tout aussi inintéressant que les insanités platoniciennes et aristotéliciennes débitées par les ci-devants communards empaillés. Trouvez pas?

Écrit par : Rabbit | 10/07/2014

@Rabbit et Géo, juste pour le plaisir :

"Si les syndicats font augmenter les taux des salaires dans une profession ou une industrie particulière, ils rendent nécessairement le nombre d'emplois disponibles dans cette profession ou cette industrie moindre que ce qu'il aurait été autrement -de la même façon exactement que toute augmentation des prix diminue le volume des achats. Il en résulte qu'un nombre accru de personnes cherchent du travail, ce qui fait baisser les salaires dans les autres professions. Comme les syndicats sont généralement plus forts dans les groupes qui de toute façon seraient bien payés, leur présence a eu pour effet de fournir aux travailleurs à salaires élevés des salaires plus élevés encore aux dépens des travailleurs les moins payés. Par conséquent, les syndicats ont non seulement nui au public dans son ensemble, mais aussi aux travailleurs dans la majorité des cas, de même ils ont rendu plus inégaux les revenus de la classe laborieuse en réduisant les chances des travailleurs les plus désavantagés"

Milton Friedman, "Capitalisme et liberté", pages 203-204

Écrit par : Inma Abbet | 10/07/2014

Géo, vraiment, là... Votre groupuscule, c'était bien "Rupture-pour le communisme"? Parce que si c'est ce qui reste de votre analyse politico-historique, il est à craindre que ce groupuscule, ait été à l'instar de beaucoup d'autres, et ceci doit encore être d'actualité, créé par les Service secret X et Y, pour justement maîtriser l'adversaire. On en trouve un exemple, dans une biographie d'un de ces agents espagnols d'époque bénie par zozo et zosotte, Luis Gonzales-Matta, entre autre.
Et il suffit de lire la biographie Wikipedia de la cheffe de Rupture, pour flairer le noyautage!
Passons, terminé, nous , nous avons posé des questions, vous écrivez un programme que vous nous attribuer sans savoir, à partir de là, on se retrouve comme dans ces fameuses années! Pas de dialogues, que des slogans et des projections, de la soumission finalement! La peur de vaincre, la peur du progrès et du changement.
Assez perdus de temps! La victoire que nous avons obtenue ici c'est la chute, certes très rapide, des masques! Et ce que ceux-ci dissimule sous un vernis de culture!

Écrit par : Brigands du Jorat | 11/07/2014

@Ambre DD, vous salue ainsi que l'autre âne abruti de rb, la tendresse, nous en avons, la liberté c'est dur de la trouver dans le monde célébré ici! Mondial,télé pinard, bière, réalité escronomique...
Contrairement aux menteurs et menteuses ci-dessus, si on devient brigand du Jorat ou d'ailleurs, c'est bien parce qu'on naît dépossédés, que 99% des biens étants détenus (sic) par quoi 2-3%? Alors liberté... Heu... Intérieure, donc zoologique?
Mais domine après cette suite de commentaires, une vague nausée (sartrienne oui, m'sieur-dames), et une assez grande inquiétude...
Ailleurs peut-être, parce qu'ici comme écrit ci-dessus pour nous c'est terminé!
La gestalt est tout sauf thérapeuthique!
Salutations Ambre

Place au ricaneurs!

Écrit par : Brigands du Jorat | 11/07/2014

Et on nous rajoute du Pareto faisandé par dessus le souk !
En effet, ce doit être vraiment déprimant de naître esclave, vous avez toute ma sympathie. Selon Aristote, la nature crée des êtres appelés à commander et des êtres destinés à obéir. Il ne faut pas pour autant désespérer. Si vous sentez que pour vous s'est terminé, n'hésitez pas à voir un spécialiste: la vie vaut la peine d'être vécue, même en esclavage. Ou regardez la télé, c'est justement fait pour ça.

Écrit par : Rabbit | 11/07/2014

"La victoire que nous avons obtenue ici c'est la chute, certes très rapide, des masques! Et ce que ceux-ci dissimule sous un vernis de culture!"

Oui, en effet. sauf que cela s'appelle se tirer une balle dans le pied. J'ignorais, à propos de " il suffit de lire la biographie Wikipedia de la cheffe de Rupture" de qui vous vouliez parler. Comme il ne peut y avoir 36 noms possibles, je n'ai rien trouvé de compatible avec cette assertion...
C'est bien cela, votre problème. Vous avez cultivé tout seuls dans votre petit coin votre petit complot à vous, encore pire que le groupuscule dont vous parliez, devenu l'Organisation communiste suisse Drapeau Rouge après fusion avec quelques autres ...groupuscules suisses. Je doute assez fortement qu'il y ait eu des indicateurs parmi ses militants, pour la simple et bonne raison qu'il n'y en avait pas besoin. Les flics se contentaient de remplir des fiches, devenues très célèbres. La mienne faisait dix pages A4 et mon père l'a commandée à ma place et l'a reçue, ce qui est tout de même fort de café, sachant que j'étais majeur depuis longtemps. Moi, elle ne m'intéressait pas et j'avais tort : tout à peu près était caviardé sauf le fait qu'un abruti a signalé mon arrivée à Luanda en 1989, pays communiste et donc...
Alors que j'avais quitté la secte groupusculaire en 1978...

Cet échange aura permis pour la millionième fois de démontrer l'inutilité des discussions en politique. Il n'y a que des rapports de force et la SNCM va couler sous la pression ignoble des salauds de syndicalistes apparatchiks qui se nourrissent de la misère ouvrière. Pour parler votre langage...

Écrit par : Géo | 11/07/2014

Sur la SNCM : m'occupant de logistique en Arabie saoudite pour un bureau français, j'avais des tonnes d'échantillons à envoyer en Europe. Ce sont les Français eux-mêmes qui m'ont dit que je devais éviter le port de Marseille. Besoin de vous expliquer pourquoi ?

Écrit par : Géo | 11/07/2014

Sartrien, ça l'est en effet = "l'enfer, c'est les autres" = "Huis clos" = "No Exit" pour les Anglais et les Punks.

Écrit par : Rabbit | 11/07/2014

Passionnant, on se croirait dans "Salo ou les 120 jours de sodome"! Bravo à Rabbit, Inma, et Géo, en cas de remake je vous engage, même pas besoin de répéter vos rôles!

Écrit par : Pier Paolo Pasolini | 12/07/2014

@ Pier Paolo : je veux bien faire un remake (avec répétition) de Théorème (*_*)?

Écrit par : Sylvana Mangano | 12/07/2014

Silvana. Hum!

Écrit par : Silvana Mangano | 12/07/2014

Riche idée! comme disait Tintin, on peut aussi inviter Otto Skorzeny?

Écrit par : Rabbit | 12/07/2014

"on se croirait dans "Salo ou les 120 jours de sodome"!"
Tiens , je ne vois vraiment pas où est le lien. Faut dire que j'ai détesté cet hymne à la gloire du fascisme et du sadisme...qui est adoré par les gauchistes.
Il faut dire que les deux ensembles se mêlent un peu souvent. Mais jamais autant que sur ce film...

Écrit par : Géo | 12/07/2014

"Salo ou les 120 jours de Sodome" : il faut avoir une sacrée santé pour voir ce film si j'en crois ce que j'aie lu sur le synopsis(0_0)! Pas vu. Trop dur pour une petite vieille fragile et gauchiste comme moi;-)

Écrit par : Ambre | 12/07/2014

"on peut aussi inviter Otto Skorzeny" Philip Kerr met en scène quelques fois ce personnage, qualifié de très con et très grossier. On le retrouve justement en Argentine...
Vous avez déjà commencé la saga ou c'est votre profonde culture nazie qui ressort?

Écrit par : Géo | 12/07/2014

"Pas vu. Trop dur pour une petite vieille fragile et gauchiste comme moi"
Vous avez eu bien raison, je me suis senti sali d'avoir vu ce film chéri de la gauche européenne qui croit que Pasolini n'était pas une sale pute fasciste...
Pasolini a mis en image ce que Sade a écrit. Il faut être abject, immonde et complétement pourri pour oser faire ça. Alors j'aimerais bien savoir ce que le sous-crétin qui a signé Pier Paolo Pasolini a bien pu vouloir dire avec ça :

"Passionnant, on se croirait dans "Salo ou les 120 jours de sodome"! Bravo à Rabbit, Inma, et Géo, en cas de remake je vous engage, même pas besoin de répéter vos rôles!"

Explique-nous ça un peu, ça intéresse tout le monde...

Écrit par : Géo | 12/07/2014

"Pasolini (n')était (pas) une sale pute fasciste."
Amusant aussi votre gauche qui ne sied qu'à l'Europe!

Impossible de dialoguer avec vous. On tombe tout de suite dans l'horreur et l'extrême.

Çà devient nauséabond et pas à la hauteur de notre hôte.

Salut.

Écrit par : Ambre | 12/07/2014

Pour clore sur mes commentaires sur ce billet, une petite vidéo de la vieille gauchiste, qui ne manquera pas de vous exaspérer. Le sujet : figuration à Ouarzazate et un passage sur Pasolini.

http://www.wat.tv/video/ouarzazate-movie-extraits-6msmj_3j6ij_.html#

et celle-ci, sur un autre sujet, qui s'impose ici :

http://www.wat.tv/video/lourdeur-homme-6upmv_3j6ij_.html

Écrit par : Ambre | 12/07/2014

J'ai tout Donatien de Sade dans mon laptop, on pourrait organiser une répétition en costume avec Dédé à la camera. Mais pas en Chine, attendons d'être à Saint-Tropez. Alors, à bientôt.

Écrit par : Rabbit | 12/07/2014

" j'ai visité à Shanghai la maison où s'est tenue la première réunion secrète du parti communiste chinois en juillet 1921 (76 Xingye Lu, dans le quartier de Xintiandi). Dans le même bloc de maisons anciennes restaurées, il y a un Starbucks et une brasserie Paulaner, plus quelques boutiques comme Shanghai Tang (qui appartient au groupe Richemont comme vous le savez). Pour y aller depuis chez moi en métro, il faut prendre la ligne 7 depuis la station de Yuntai Lu. Descendre à la station suivante Yaohua Lu pour prendre la ligne 8. Ensuite changer à Laoximen (les Maîtres) pour la ligne 10 et descendre à Xintiandi. Il y en a bien pour 40 minutes. A moins qu'il vous prenne l'envie de descendre à pieds depuis Huaihai Zhong Lu, après avoir mangé votre Bagel-Cream Cheese-Salmon au Marks & Spencer."
Pas inintéressant, je trouve cela très émouvant pour les jeunes Chinois, qui se débarrassent peu à peu des derniers vestiges du communisme (j'avais mis une capture d'écran il y a un temps, de l'un de leurs réseaux sociaux, où l'on discutait de l'Ecole autrichienne). Je suis contente pour eux, et tant pis si leur réalité et leur dynamisme brise les dernières illusions des ringards de ce côté-ci. There is no alternative.

Écrit par : Inma Abbet | 12/07/2014

Inma.
Un pays, deux systèmes: ça se vit très bien dans les grands centres ouverts sur le monde extérieur. Mais dans certaines Terres Saintes du Communisme chinois, on peu faire un retour de 50 ans dans le passé. Ce n'est pas tragique, la Chine est toute en contrastes (sinon ce ne serait pas la Chine). L'immensité du pays, le gigantisme de la population et l'ancienneté de la culture composent ensemble un medium qui délaye les paradoxes et les décalages. En comparaison, je trouve que les antipathies et les discordances en arrivent à devenir insuportables dans un petit pays (vous suivez ma pensée?).

Écrit par : Rabbit | 13/07/2014

"Impossible de dialoguer avec vous. On tombe tout de suite dans l'horreur et l'extrême."
A mettre en relation avec : " Passionnant, on se croirait dans "Salo ou les 120 jours de sodome"! Bravo à Rabbit, Inma, et Géo, en cas de remake je vous engage, même pas besoin de répéter vos rôles!"
Et c'est nous qui "Çà devient nauséabond et pas à la hauteur de notre hôte" devenons nauséabond et ne sommes pas à la hauteur de notre hôte...
Un peu de rationnel n'a jamais fait de mal à personne, Ambre. Quand on en est encore capable...

Écrit par : Géo | 13/07/2014

"En comparaison, je trouve que les antipathies et les discordances en arrivent à devenir insupportables dans un petit pays"

Oui, c'est pour cela que je me tiens éloignée de la jalousie, et que j'admire ceux qui s'en sortent, malgré de mauvais départs. Pour cela, j'aime introduire des notes légères ou décalées, mais elles sont souvent pas comprises par les lecteurs au premier degré. Je me souviens encore de la surenchère émotionnelle de la votation contre les minarets. L'attitude intolérante et hystérique des opposants à l'initiative avait probablement fait basculer beaucoup de sceptiques ou d'indifférents dans le camp des partisans de l'interdiction, et dans certains cas, il s'agissait probablement juste du plaisir de mettre une taloche à tous ces donneurs de leçons prétentieux qui criaient à la fin du monde. Il y a qui n'ont pas compris, ni a l'époque, ni aujourd'hui, qu'on ne convainc personne en l'insultant, ou que la légèreté n'est pas de la stupidité, mais un exercice de distanciation assez sain au fond, et qui permet de mieux voir.

Écrit par : Inma Abbet | 13/07/2014

À Inma,

J'aime beaucoup votre dernier commentaire.
Je ne peux que souscrire à ce qui y est dit.
Il est simplement certains individus qui jamais ne verront. Pourtant jamais ils ne se tairont. Il est donc indispensable de rétorquer, leur aveuglement est un poison qui a la capacité de se propager incidieusement partout!

Écrit par : Père Siffleur | 13/07/2014

Une souscription est ouverte? Pour les aveugles en question, effectivement c'est une bonne idée, jamais ils ne verront, puisque c'est le président actuel de votre confédération qui à retiré la vision des prestations de base de l'assurance-maladie, les empêchant d'acheter mes montures -dont une offerte pour un euro de plus!
Que de collusion dans ce petit pays! C'est beau comme tout le monde s'aime et se retrouve dans le consensus , ailleurs il faut le constater il n'y a que des partouzes!
Pour l'ouïe il faudra consulter un autre spécialiste, pour la langue un oto-rhino-laryngologique devrait faire l'affaire!
Et puis ici comme au Mondial, on joue les prolongations. Les commentaires spécialement rouverts aux règlements de compte

Écrit par : Alain Afflelou | 14/07/2014

Oups, désolé! Oto-rhino-laryngologue, évidemment! Ma secrétaire est une sotte, jkje la ferais fouetter, et elle va se retoruver SDF sans tarder, le temps d'écrire un sms! Enfin ça vaut "Et c'est nous qui "Çà devien(..)" du dénommé Géo!

Écrit par : Optic 2000 | 14/07/2014

Oto-rhino-laryngologiste! Même en CDD il n'y a que des incapables de se faire eux-mêmes!

Écrit par : Optic 2014 | 14/07/2014

3ème CDD! "Oups, désolé! Oto-rhino-laryngologiste, évidemment! Ma secrétaire est une sotte, je la ferais fouetter, et elle va se retrouver SDF sans tarder, le temps d'écrire un autre sms! Enfin ça vaut "Et c'est nous qui "Çà devien(..)" du dénommé Géo!"
Pas mal je vous garde jusqu'à la fermeture automatique des commentaires

Écrit par : Optic 2015 | 14/07/2014

Insidieusement, et non incidieusement Mr la double langue fourchue! Chauffez les e-mails de connivences!

Écrit par : Alain Grévisse | 14/07/2014

"Marchands d'amis"...

Écrit par : Pierre Lahssner | 14/07/2014

Est-ce que quelqu'un à vu mes Bob Morane? Mais ou sont mes Tintin? Qui m'a piqué mes Boro? Il est indispensable de rétorquer! Allô? la police fédérale? Passez-nous l'OTAN! Merci! Pardon? La P27? Mais... C'est nous!

Écrit par : Gelbschaden | 14/07/2014

Attention! There is no alternative! Au cas ou certains empoisonneurs,-même dans de grand pays- en touverait une, nous savons comment traiter ce genre de Mildiou! Une longue, très longue expérience!
Comme le défini fort à propos le Père-siffleur au cas ou le moyen de propager incidieusement leur poison atteindraient la masse critique, nous la vaccinerons cette masse, de manière définitive cette fois!

Colonel retired

Écrit par : Yeóryos Papadópoulos. | 14/07/2014

Trigonométrisez-moi cette adresse IP, Incapables! Ensuite, envoyer le Taorminator! On est pas bien logé pour des prunes par le Grand Architecte de l'université! Par le XIIIème siècle! Même dans le cigares du pharaon, ils capturent Tintin!

Écrit par : Cl. Pelichet | 14/07/2014

少现丑了 小兔崽子 !

Écrit par : Rabbit | 14/07/2014

Attendez!... Ne partez pas!... Je vais vous dire quelque chose...Lao Tzeu l'a dit:"Il faut trouver la voie!" Moi je l'ai trouvée il faut donc que vous l'a trouviez aussi... Je vais dd'abord vous coupez la tête. Ensuite vous connaîtrez la vérité!

Écrit par : Didi Wang | 16/07/2014

Didi Wang est l'oncle de ma belle-soeur. Dans la famille ils ne sont déjà pas très grands, mais lui les dépasse tous d'une bonne tête. Je ne les ai rencontrés qu'une seule fois à Shanghai, lors de "La Nuit des Morts-Vivants".

Écrit par : Rabbit | 16/07/2014

Les commentaires sont fermés.