16/11/2014

Des psaumes pour égrener nos jours

D’un conférencier au discours soporifique, on dit qu’il ânonne ou, moins vulgairement qu’il psalmodie, à cause du timbre monocorde de sa voix. Or le vénérable instrument auquel ce verbe est étymologiquement associé fait vibrer plusieurs cordes, en boyaux ou en laiton et que l’on pince avec un plectre, sinon directement avec ses doigts. Il y en a 15 paires, fixées par des chevilles, sur la caisse de résonance du psaltérion. Une espèce de calebasse plate en forme de «groin de porc» - la comparaison remonte au Xsiècle. Petit-cousin européen du qanûn arabo-persan, il fut l’ancêtre des cithares, et son nom procède évidemment du chant des psaumes, qu’il accompagna dans les monastères catholiques pour y ponctuer, et enluminer vocalement, une liturgie dite des Heures.

Depuis que le Christ a convié ses disciples à prier sans discontinuer, tout moine fidèle à ses vœux se sent condamné à psalmodier de l’aube jusqu’aux feux or et noirs du crépuscule. Pensionnaire au collège pulliéran de Champittet, j’y ai eu l’honneur d’admirer à la sauvette un père retraité qui, dans les années septante, observait à la lettre (et au chiffre!) une règle bénédictine instituée il y a 1500 ans. A l’aurore, heure liturgique dite des Matines, il raclait le graillon de sa voix ensommeillée pour entonner le 1er des psaumes, celui comparant le Seigneur à un arbre fruitier. A 6 heures, celle des Laudes, il en chantait d’autres sans plus tousser. A 9, celle de la Tierce, sa voix devenait de miel pour annoncer la grand-messe, suivie par son repas de midi… Après, il y avait la Sexte, la None et enfin des Vêpres chantées avant 18 heures. Notre chanoine n’allait point au lit sans avoir murmuré d’ultimes complies, tout en souriant aux ados qui se gaussaient de sa bigoterie. Pour mieux comprendre ces abnégations monacales, je vous incite à découvrir un très bel essai sur l’histoire des Psaumes, qu’ils fussent chrétiens en grec ou en latin, ou en hébreu. L’auteur est le lumineux Georges Athanasiadès, un musicologue qui connaît précisément les notes qui montent directement vers son Dieu, mais tient à rester un modeste chanoine de l’abbaye Saint-Maurice. Un lieu riche de 1500 ans de ferveur.

 

Psaumes, Ed. Saint-Augustin, 144 pages.

 

 

Commentaires

Le sous-titre de ces "Psaumes" : "comprendre - aimer - prier".
Ce billet est bienvenu pour nous remettre sur la bonne voie, après de précédents commentaires légèrement désordonnés (+_+).

Écrit par : Ambre | 16/11/2014

Amen etcetera...

Écrit par : Géo | 17/11/2014

Mon père, qui a semble-t-il pris en grippe ce chanoine musicien de par son absence manifeste de modestie, aimait, quand j'étais collégien à la Royale d'Agaune, à le paraphraser de la sorte :
"Il y a deux grand organistes en Suisse...l'autre est à Zurich".
Par conséquent, il m'était difficile de ne pas pouffer à chaque envolée lyrique de l'orgue imposant de l'Abbaye, lors de chaque messe (obligatoire) de rentrée

Malheureusement il y a de moins en moins de chanoines aujourd'hui, et donc de moins en moins de qui - et avec qui - nous pourrions rire de bon coeur

Écrit par : Souflette | 17/11/2014

La jalousie entre artistes...
"Il y a deux grand organistes en Suisse...l'autre est à Zurich".
http://orgues.chartres.free.fr/luy.htm

Écrit par : Géo | 18/11/2014

Ora pro nobis, artistes ou pas. Il fait si chaud dehors qu'un papillon a pris feu en passant de l'ombre au soleil.

Écrit par : rabbit | 19/11/2014

"[...] avec qui - nous pourrions rire de bon coeur".
Avec moi Souflette, c'est quand vous voulez, mais il faut m'inviter à la Royale d'Agaune, bel établissement. Nous irions ensuite visiter "la Grotte aux fées" à Saint Maurice (*_*).
"Après 63 tournants, la galerie aboutit à une chute d'eau haute de 50 mètres."
Si ça donne le tournis, il faudra me tenir la main, afin que je ne chutasse pas.
Ensuite, pour nous reposer, vous m'offririez un concert à l'Abbaye : La Messe en l’honneur de saint Maurice de Joseph Leopold Eybler et le Requiem de Mozart. Mais il faut faire vite... pour le week-end prochain. Ça me semble un peu juste, sauf si vous affrétez un jet privé pour moi.
(Je-dis-ça-je-dis-rien).

Rabbit, m'enfin! vous êtes sûr que ce n'est pas Firefox qui vous est passé sous le nez? Mettez de l'ambre solaire sur celui-ci!

Écrit par : Ambre | 19/11/2014

"Mais il faut faire vite... pour le week-end prochain. Ça me semble un peu juste, sauf si vous affrétez un jet privé pour moi."
A mon avis, un train qui partirait demain pourrait arriver à temps, malgré les inévitables grèves en France (et à Genève, bien sûr, mais Genève est française de coeur et donc assimilée...).
Si vous visitez la Grotte aux Fées (de fayes, les chèvres...), ne manquez pas de visiter le fort qui commande toute la vallée en aval. Il prenait son eau à cette source...
Et l'archéologie militaire suisse a un petit côté hilarant. Bon, enfin, c'est mon point de vue...
Les toblerones, le réduit national, les fortins déguisés en grange, les granges à l'oncle Henri qui ont permis à l'ETA d'envoyer Carrero Blanco dans les étoiles (l'Espagne devrait faire un procès à la Suisse, dans l'ambiance actuelle...), les villas de ma connaissance dont on pourrait penser qu'elles ont été inspirées par les fortins et qu'elles sont plus vraies que nature...

Écrit par : Géo | 19/11/2014

Affréter un jet privé touristique ? Ce serait envisageable si j'étais directeur au Groupe Mut' chez ces radis d'Octoduriens ou alors président-directeur-promoteur au FC Sion, malheureusement la philosophie abbatiale, si elle enrichit l'âme à foison, ne nourrit hélas pas son Learjet.

Mais je ne saurais que trop vous conseiller la visite des innombrables chapelles qui parsèment la cité et ses alentours, la Grotte aux Fayes et également le fortin de Cindey, me semble-t-il visitable de mars à octobre. Un ami à moi faisait parfois le guide de fort l'été pour rentabiliser ses longues vacances universitaires et ce juste avant de partir à la Légion, malheureusement je n'ai jamais eu l'occasion d'en faire le tour, seul un cours de répèt' de deux semaines dans les entrailles de Savatan constitue mon expérience lapidaire en Agaune...

Écrit par : Souflette | 19/11/2014

Sinon, pas loin, il y a la visite de la désosse de Dorénaz, pays de Farinet. Vous pourrez y récupérer tous les modèles de véhicules existants, du char Centurion au tracteur 1930 en passant par toutes les voitures possible. Le plus beau ne se trouve pas dans la désosse mais dans la rue qui traverse Dorénaz. Il s'agit d'une sorte de monstre du nom d'Auburn, à peine visible pour les yeux non avertis.
https://www.google.fr/images?hl=fr&gbv=2&q=auburn+car&revid=1945129319&sa=X&oi=image_result_group&ei=VgJtVJ_mA8zEPdaCgIAE&ved=0CBsQsAQ
C'est la voiture des gangsters dans "Tintin en Amérique", à mon avis. Pour avoir une vue d'ensemble de cet enfer mécanique, prenez le téléphérique qui monte à Alesse. Et si vous aimez les sensations fortes, allez-y un jour de foehn, il fonctionne quand même. Avec un peu de chance, vous pourriez y rencontrer, pour la descente, un certain Couchepin, qui a le même problème que moi : mal aux genous.

Écrit par : Géo | 19/11/2014

La visite des chapelles, ça ne va pas me dépayser (0_0) quoique celles des montagnes sont différentes de celles de Bretagne (les plus belles de la terre). J'ai le souvenir d'une ravissante chapelle à Servoz, près de Chamonix (photos personnelles. Hum!) :

http://1.bp.blogspot.com/-RmkbDb_rbz4/UA1SL6MvADI/AAAAAAAADpU/1ygsuwu1HR0/s1600/DSC05873+copie.jpg

http://2.bp.blogspot.com/-tertSSMwrPU/UA1SQWYY5wI/AAAAAAAADpc/Fu9m-NrzGP8/s1600/DSC05875+copie.jpg

Le charme de cette chapelle fut autant le silence du lieu que les étudiants des beaux-arts que je venais de croiser (en train de danser) à la gare, concentrés sur leur travail.

http://4.bp.blogspot.com/-8CtY0PlbtOY/UA26NWOXIDI/AAAAAAAADq8/6sMrNlNb1Xw/s1600/DSC05881+copie.jpg

http://3.bp.blogspot.com/-yDTBq7UZdtw/UA26TLe9lnI/AAAAAAAADrE/y88wxKJ3fDA/s1600/DSC05882+copie.jpg

Une "Auburn" pour faire un tour en Suisse, ouiche! je veux bien!

Écrit par : Ambre | 19/11/2014

Le charme dû au dépaysement ne dure pas éternellement, hélas. Raison pour laquelle il faut sans cesse se déplacer, comme des nomades, pour aller toujours plus loin. Quand et où cela finira-t-il? Heureusement que nous ne sommes pas éternels, sinon quel ennui (mortel)!

Écrit par : rabbit | 20/11/2014

Le charme dû au dépaysement ne dure pas éternellement, hélas. Raison pour laquelle il faut sans cesse se déplacer, comme des nomades, pour aller toujours plus loin. Quand et où cela finira-t-il? Heureusement que nous ne sommes pas éternels, sinon quel ennui (mortel)!

Écrit par : rabbit | 20/11/2014

Apprenons à ouvrir les yeux et à découvrir déjà notre propre pays. Chaque région offre un paysage et des hommes différents et suffisent largement au dépaysement. Vouloir "toujours aller plus loin. Quand et où cela finira-t-il?", ne serait-ce pas plutôt vouloir sans cesse fuir quelque chose? N'errons-nous pas alors comme à travers un océan infini? Je ne me souviens plus de l'aphorisme exact de Nietzsche à propos d'un petit navire qui va peut-être se noyer et ne plus retrouver la terre.
(Je l'ai retrouvé).
"Dans l’horizon de l’infini. — Nous avons quitté la terre et sommes montés à bord ! Nous avons brisé le pont qui était derrière nous, — mieux encore, nous avons brisé la terre qui était derrière nous ! Eh bien ! petit navire, prends garde ! À tes côtés il y a l’océan : il est vrai qu’il ne mugit pas toujours, et parfois sa nappe s’étend comme de la soie et de l’or, une rêverie de bonté. Mais il viendra des heures où tu reconnaîtras qu’il est infini et qu’il n’y a rien de plus terrible que l’infini. Hélas ! pauvre oiseau, toi qui t’es senti libre, tu te heurtes maintenant aux barreaux de cette cage ! Malheur à toi, si tu es saisi du mal du pays de la terre, comme s’il y avait eu là plus de liberté, — et maintenant il n’y a plus de « terre » !"

Et justement, la littérature permet les plus merveilleux dépaysements et la lecture est source de plaisir infini. Mais bon, il faut du temps pour lire et ce n'est pas quand on doit bosser huit heures par jour qu'on peut le faire. Alors vive la retraite.

Écrit par : Ambre | 20/11/2014

Rabbit&Ambre @ Je me souviens d'une nuit de discussion en Angola avec un Portugais qui était un peu l'archétype du play-boy, version intelligente. J'avais fait le parallèle voyage (perpétuel, comme l'exprime Rabbit) - don juanisme. Bien sûr qu'il vaut mieux connaître plusieurs pays et avoir eu plusieurs partenaires. Mais après un certain nombre d'expériences, vous comprenez très vite qu'il faut approfondir. Mes plus belles expériences d'amour, c'était avec ma partenaire de longtemps et si vous ne voyagez pas loin, vous pouvez apprendre sans fin de votre environnement. Il y a des traces d'humains depuis 5000 ans ou plus dans le Chablais, beaucoup n'ont même pas été fouillées. Je vous ai déjà mentionné la Grande Chaînie, mais la connaissance de son milieu ne s'arrête pas au passé lointain. D'où la désosse de Dorénaz et le fort attenant à la grotte des Fées...
Mais à un jet de pierre, il y a Octodure (Couchepingrad...) et il n'y a pas que la fondation Gianadda par là-bas. Si on se met à creuser, c'est sans fin...
La géologie est très négligée culturellement en Suisse alors que la région est une des plus compliquées du monde, ce qui a permis à de grands ancêtres, Maurice Lugeon en particulier, de mettre en évidence des phénomènes particulièrement complexes comme la diverticulation. La présence de la plus importante industrie vaudoise au 17ème avec plus de 1500 ouvriers, les mines et salines de Bex n'y est pas pour rien...
Depuis le Col du Lin, vous vous trouvez plus ou moins dans l'axe de plissement de la nappe de Morcles, que vous pouvez admirer depuis ses racines jusqu'au Muveran. Qui a amené des touristes intéressés à la géologie des Alpes là-haut ?
Personne. La notion de géotrope est totalement ignorée par les faquins de Lausanne. Il suffit de voir comment ils traitent les sites archéologiques. Il faudrait demander à Flütsch de faire un peu son métier au lieu de mettre toute son énergie à cracher dans la soupe...

Écrit par : Géo | 20/11/2014

Alors là, Rabbit, je vous laisse le micro pour répondre à Géo (0_0)!

Écrit par : Ambre | 20/11/2014

Merci de l'occasion donnée, ô Ambre, de ressortir ce merveilleux poème de Georg Philipp Schmidt von Lübeck, mis en musique par Franz Schubert.

"Der Wanderer" est un thème important du Romantisme allemand, à rapprocher du spleen de l'Intranquillité de Pessoa.

Je viens de la montagne,
la vallée fume, la mer gronde
j'erre silencieux, ne suis que peu joyeux,
et mon soupir demande toujours : où?

Le soleil me laisse froid
la fleur fané, la vie vieux,
et ce qu'ils disent, un écho vide;
je suis partout un étranger.

Où es-tu, mon pays adoré?
Je t'ai cherché, pressenti, mais jamais connu!
Le pays, le pays vert comme l'espoir,
le pays où fleurissent mes roses.

Où mes amis se promènent,
où les morts resuscitent,
le pays qui parle ma langue,
ô pays, où es-tu?

J'erre silencieux, ne suis que peu joyeux,
et mon soupir demande toujours: où?
En un chuchotement d'esprit m'arrive la réponse:
"Là où tu n'es pas, se trouve le bonheur."

Cela dit, Rabbit est tout à fait capable de flâner autour de la planète sans jamais tomber dans l'errance. Sa cour de récré est simplement un peu plus grande que celle des autres classes.

Quant à Géo, nous sommes heureux d'apprendre qu'il connaît autour de lui des trésors ignorés du public. Qu'il les fasse connaître avec la passion qui l'habite pour vilipender les fonctionnaires, les employés de bureau et les amateurs sans talent qui peuplent son pays.

Écrit par : rabbit | 20/11/2014

@ Géo : que veulent dire sur la carte ci-dessous : varisque et cadomien? La géologie me semble une science extrêmement compliquée et j'imagine que vous ne pourrez pas répondre avec des mots simples... pour une simplette;-)

http://sigesbre.brgm.fr/IMG/jpg/illustration1-domgeol_250.jpg

"La notion de géotrope est totalement ignorée par les faquins de Lausanne."
"géotrope" c'est vraiment un champignon?
"faquins". Pfff! je dois vous lire avec une fenêtre ouverte en permanence sur wikipédia. Tsss!
Je me demande ce que le "champignon" vient faire dans cette phrase. Il y a un os quelque part non?


@ Rabbit : "Là où tu n'es pas, se trouve le bonheur." Alors, suffirait-il d'y aller (d'y être), pour déchanter?
Cela dit, c'est un très beau poème... qui donne juste envie de se "petit suicider" non (0_0)? Chacun son point de vue et j'imagine que le mien, sous un ciel gris, ne peut être le même que le vôtre sous un ciel bleu... ou étoilé.

Écrit par : Ambre | 20/11/2014

"En un chuchotement d'esprit m'arrive la réponse:
"Là où tu n'es pas, se trouve le bonheur."
C'est exactement cela la saudade, la nostalgie. Décaillet a fait un billet sur la nostalgie récemment, et il l'interprète comme un regret du passé. C'est faux, ou en tout cas c'est très inexact; je le lui ai écrit et bien évidemment, le Grand Homme n'a pas publié mon commentaire.
Rabbit@ Essayez de comprendre que tout n'est pas au premier degré. Vilipender les fonctionnaires, c'est juste pour le fun. Tiens, aujourd'hui j'étais au biometric center Voie du Chariot 3. Au Flon, chez les largués...
Très sympas, les fonctionnaires, mais c'est nettement orwellien. Vous connaissez ?

PS. J'en profite pour corriger : géotope, pas géotrope. Je me tape sur les doigts. Pas fort, suis pas masochiste.

Écrit par : Géo | 20/11/2014

Ambre@ J'ai vérifié, les définitions dans Wikipedia me semblent satisfaisantes.
la Terre existe depuis 4550 millions d'années, et les premiers hominidés apparaissent vers -7 millions d'années (Lucy in the sky with diamonds, vous connaissez sûrement). Il s'est passé beaucoup de choses avant notre arrivée sur Terre. Vous admirez les montagnes actuelles de ma région ? Elles sont nées de l'orogenèse alpine - et vos géologues parlent de cycle, donc on pourrait dire cycle alpin - mais il y a eu d'autres cycles avant celui-là. Celui d'avant se nomme hercynien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hercynien
Et vous pouvez voir sur la carte qu'il met en jeu le pays où vous habitez...
Avant l'orogenèse hercynienne, la calédonienne met en jeu aussi votre région. Cadomien vient de Caen et est une phase de cette orogenèse. Orogenèse signifie création de montagne, mais vous pouvez directement l'interpréter comme grands mouvements de plaques tectoniques.
Les noms d'étages, de cycles viennent toujours de la localité où ils ont pu être décrits. Vous connaissez peut-être Valangin pour ses gâteaux au beurre ou Hauterive pour ses pierres jaunes réputées en construction, mais vous trouverez du Valanginien ou du Hauterivien partout où il y a du Crétacé inférieur.
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelle_des_temps_g%C3%A9ologiques

Écrit par : Géo | 20/11/2014

Je devine que c'est pour un nouveau passeport biométrique. Je suis passé par là avant d'émigrer au Far East. Mais je trouve ce quartier artificiel, un peu comme le centre de Rotterdam. Rotterdam a une excuse valable, la guerre. Comme Brest. Au début des années 60, le Flon avait un look Far West. "Le chariot sifflera trois fois" (un beau film vu au Bio qui a aussi disparu). Pourquoi vos largués fréquentent-ils le Flon plutôt que l'avenue de Rumine, Verdeil ou Secrétan ? Un manque de goût certain. Détestable.
Critiquer pour le fun, oui, ça permet d'affûter l'intellect, comme les mots croisés. Pour moi, c'est un sacerdoce (définition du Larousse: "Fonction qui présente un caractère particulièrement respectable en raison du dévouement à l'égard d'autrui qu'elle exige"). En effet, c'est bien de dévouement qu'il s'agit: ignorer autrui est la pire des attitudes. Encore détestable.
Un peu après le Crétacé inférieur, il y a aussi eu une duchesse à Valangin, non ?

Écrit par : rabbit | 21/11/2014

"Mais je trouve ce quartier artificiel" Dans mes jobs d'étudiant, j'ai bossé pour Schneider transports. J'ai donc bien connu le port franc...
Ce n'était évidemment pas très sexy, mais le résultat actuel : j'en pense la même chose que vous, ce qui n'étonnera personne...
Il y a pire : le Rôtillon et ses verrues jaunes. Lausanne, championne du monde du mauvais goût ? Bien possible.
"il y a aussi eu une duchesse à Valangin, non ? Oui, ben ça, vous l'évoquez généralement mieux que moi, donc...
(Vous connaissez les gâteaux au beurre ?)
Ambre@ Et alors, vous avez tout compris à la formation de la Bretagne ?

Écrit par : Géo | 21/11/2014

@ Géo : "tout" peut-être pas, j'y retournerai à vos informations. Merci, je n'ai fait que les survoler, suis un peu fatiguée, depuis hier.
Ainsi il y aurait donc de bons gâteaux au beurre ailleurs qu'à Quimper!
Valangin semble un charmant village, je ne connais pas du tout la région de Neuchâtel.
Jean-François Balmer y a été honoré, au château! Il y est né en 1946!

http://www.arcinfo.ch/multimedia/images/img_traitees/2012/02/data_art_5742551_news624.jpg

J'ai trouvé cette carte pour situer Valangin par rapport au lac :

http://images.delcampe.com/img_large/auction/000/132/778/484_001.jpg

Écrit par : Ambre | 21/11/2014

Très chouette, cette carte, comme dit une copine vendéenne. Vous comprenez maintenant pourquoi le col qui sépare la Chaux de Fonds du vallon intermédiaire entre cette ville et Neuchâtel (Val-de-Ruz) s'appelle la Vue des Alpes. C'est le plus beau coin du canton de Neuchâtel et c'est pourquoi les autorités de là-bas ont décidé de le consacrer à l'accueil des Rroms...

Écrit par : Géo | 21/11/2014

Je viens de la montagne", le poème apporté par Rabbit, est-il étranger au début de ce Psaume dit de "pèlerinage":

"Je lève les yeux vers les montagnes
D'où me vient le secours


L'homme, animal éminemment religieux: "Qu'est-ce que je peux bien avoir fait au ciel (traduction Chouraqui des évangiles, Jésus aurait dit non au ciel mais "aux ciels")! pour qu'il me tombe encore une tuile pareille sur la tête?!

Le chakra concerné par la pulsion spirituelle, sahasrara, est également celui de l'empathie.

Le jour où nos dirigeants avant d'être nommés devraient condition sine qua non passer et réussir un "examen en empathie"?!

Écrit par : Myriam Belakowski | 21/11/2014

et réussir un "examen en empathie"?!
A mettre en relation avec mon message paru une seconde avant celui de MB :
"C'est le plus beau coin du canton de Neuchâtel et c'est pourquoi les autorités de là-bas ont décidé de le consacrer à l'accueil des Rroms..."
Tout le monde ne voit pas les choses de la même manière, on le sait depuis longtemps. Mais là, vous en conviendrez certainement, Ambre, on est dans le 180°...

Écrit par : Géo | 21/11/2014

Pour revenir au sujet, apprenez que ce psaume a été choisi vers 530, par saint Benoît de Murcie, pour accompagner l'office de Tierce. Ceci explique cela, chère Myriam. S'agissant du Wanderer maintenant, vous ne manquerez pas d'examiner le tableau de Friedrich qui complète la trilogie. N'est-il pas nietzschéen avant Friedrich (l'autre)?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Voyageur_contemplant_une_mer_de_nuages

Et pour ajouter un degré aux 180 de Géo, permettez-moi depuis l'Afrique la réflexion suivante: si le continent se vide de ses habitants en raison d'une migration facilitée vers le nord, pourquoi ne pas y faire venir les Suisses indisposés par la surpopulation étrangère? C'est plutôt désert par ici et Géo va faire jaillir de l'eau comme Moïse avec son bâton. Je suis d'ailleurs en train de rédiger sa demande de permis de travail (comme profession, je mets quoi: prophète ou hydrogéologue ?).

Écrit par : rabbit | 22/11/2014

"pourquoi ne pas y faire venir les Suisses indisposés par la surpopulation étrangère? C'est plutôt désert par ici...
Cette proposition s'appelle le Grand Remplacement :
http://www.lesobservateurs.ch/2014/11/18/grand-remplacement-nest-pas-theorie/
et à mon avis, s'il est vrai que l'humanité est née en Afrique, il faut se demander pourquoi certains ont voulu voir ailleurs. Ils avaient peut-être de bonnes raisons, qui sait ?
Et la chaleur, ça va ?
(A Tombouctou, tous les mômes vous demandent dix fois de suite : Meucheu, chava ?
Je me souviens d'un moment où je devais changer une roue de ma vieille Toyota BJ 40, roue qui pèse des tonnes, sable, chaleur et une foule de gosses avec toujours deux ou trois "meucheu chava ?". Je me souviens du "NON" et sur une case de bande dessinée, on aurait vu une bouche noire, les dents et la glotte avec NON en très grosses lettres...)

Écrit par : Géo | 22/11/2014

@ Géo : je me suis donc un peu attardée sur vos liens et c'est un puits sans fond la géologie ou comme vous le dites par ailleurs - bien plus haut - "Si on se met à creuser, c'est sans fin..." et ceci, ça me laisse pantoise tellement ça me dépasse, je ne peux même pas l'imaginer : "L'échelle des temps géologiques débute généralement avec l'âge estimé de la Terre, soit plus de 4,6 milliards d'années."
4,6 milliards d'années!!! (0_0). Vertigineux!
.../...
"Mais là, vous en conviendrez certainement, Ambre, on est dans le 180°...". Vous parlez de la "chouette" carte de Neuchâtel pour le 180°? Vous allez dire que je suis indécrottable mais pour moi (si c'est bien de la carte que vous parlez) c'est du 360°! Pour moi un site qui se présente d'une seule pièce comme le lac de Neuchâtel sur la carte c'est du 360°. Ah ah ah! Saperlipopette, mes recherches me prennent la tête :
http://www.assistancescolaire.com/eleve/1S/maths/reviser-le-cours/trigonometrie-1s_mat_14

Bon, au suivant :

@Rabbit : "Et pour ajouter un degré aux 180 de Géo"... Bon alors, vous en dites quoi, vous, de mon 360°? Serez-vous meilleur prof pour la Toto(te) qui est au fond de la classe et qui ne comprend rien (0_0)?
En revanche, pas besoin d'explications pour la toile de C.D. Friedrich du Voyageur contemplant la mer au-dessus des nuages. Je l'aime beaucoup, ça me parle et c'est celle qui figure sur le Nietzsche que je possède. Ce que je perçois dans cette peinture, de cet homme, jeune (ses cheveux roux), c'est son amour de la nature.

"Avant-hier sur le soir, j'étais tout entier plongé dans le ravissement comme devant des Claude Lorrain et je finis par éclater en sanglots véhéments, longuement. Oh, il m'aura été donné de connaître encore cela!Je ne savais pas que la terre avait des choses pareilles à montrer et pensais que les bons peintres les avaient inventées."
F. Nietzsche (première version de l'aphorisme 295 du Voyageur et son ombre).

Écrit par : Ambre | 22/11/2014

360° ? mais c'est le Grand Tour, la Révolution Permanente, le Ying-Yang, le Serpent Alchimiste, la Roue de Deming, Mort & Transfiguration (Richard Strauss, je vous recommande): vous avez tout compris, il faut régénérer intégralement, devenir autre en soi-même (et pas soi-même comme un autre, façon Paul Ricoeur). Géo se contente de demi-mesures, lui !

Quant à la géologie, c'est la science du réel. Mais il vaut mieux éviter de penser à ce qui se passe à 10'000 km sous nos pieds, il y a de quoi frissonner malgré la température qui y règne. De toutes façons, l'Univers est un milieu hostile à l'Homme. Mieux vaut se casser vite fait: mais où ? C'est à la philosophie de répondre...

Écrit par : rabbit | 23/11/2014

Rabbit@ Vous vous gaussez du vieux schnoque que la destruction systématique de son pays par les rats radicaux alliés aux rats socialistes afflige, mais vous devriez voir les p.10 et 11 du matin-Dimanche d'aujourd'hui. Je ne vais pas vous transcrire l'article de 2 pages, mais sachez que c'est plein de jeunes qui en ont ras-le-bol de voir leur canton complétement foutu en l'air par les arrivistes précités, et que ce ne sont pas des gauchistes ou des écolos, qui eux sont contre Ecopop, ce qui en dit long sur leur lucidité...

PS. Ambre. Chez nous, on dit qu'on a une opinion à 180° de celle de qqn quand elle est complétement opposée, ce qui est le cas entre :
"Le jour où nos dirigeants avant d'être nommés devraient condition sine qua non passer et réussir un "examen en empathie"?!

Écrit par : Myriam Belakowski | 21/11/2014 "

et :

"la Vue des Alpes. C'est le plus beau coin du canton de Neuchâtel et c'est pourquoi les autorités de là-bas ont décidé de le consacrer à l'accueil des Rroms...

Écrit par : Géo | 21/11/2014 "

Les autorités de mon pays sont d'une naïveté consternante et sous la pression des gens comme Myriam Belakowski, ils se veulent "multiculturels". Encore faut-il connaître la culture des autres. Il se trouve qu'utiliser les poubelles ou les toilettes mises à leur disposition NE FAIT PAS partie de la culture des gens du voyage. Même à l'égard du plus beau site touristique du canton de Neuchâtel.

Écrit par : Géo | 23/11/2014

@ Géo : et quand on a la même opinion que quelqu'un, ça fait un "angle" de combien de degrés? Ah! Mmm! Bon, j'arrête avec ça, je suis sur une mauvaise pente:
"pente : tangente de l'angle d'un terrain vis-à-vis de l'horizontale".

@ Rabbit : si "l'Univers est un milieu hostile à l'homme", oui, où "se casser"?
Dans une grotte et vivre en ermite peut-être... ou faire de sa vie "une vue de l'esprit" ? :
http://www.artsdanslacite.fr/musee-imaginaire-oeuvre.php?oeuvre=3&PHPSESSID=e4959a7f750fdb3cb32b547abf4579e8

La vie virtuelle n'est en tout cas pas un refuge à ce "milieu hostile". Qui sommes-nous ici, commentateurs, (toujours le mêmes)? En quoi sommes-nous différents des lecteurs (que je parie nombreux) et qui se taisent?

Écrit par : Ambre | 23/11/2014

"quand on a la même opinion que quelqu'un, ça fait un "angle" de combien de degrés?"
Cela dépend de votre pourcentage d'accord...100% = 0°, et pour le reste vous faites une règle de trois entre 100% - 0% et 180° - 0°. Et vous serez une pionnière, parce que je ne l'ai jamais vu et ce n'est probablement pas par hasard...

A mon avis et dans une logique non-féminine, votre grotte fait partie de l'Univers..

"lecteurs (que je parie nombreux)" Je parierais le contraire. Il y a très peu de gens qui vont sur les blogs et beaucoup qui y venaient ont déserté. Regardez les archives...Cela a été remplacé par twitter.

Écrit par : Géo | 24/11/2014

Géo, il faut évaluer le % de chances de réussite: si c'est au-dessus de 60, on investit. En dessous on planque ses économies sous un pile de draps. Ou dans une boîte où il est écrit "Sucre".

La grotte, elle existe, elle est même platonicienne. Ils écrivent et éditent les livres qu'ils veulent lire et font leur besoins dans une niche du web. C'est le phénomène "Long Tail". Dans "Total Recall" (Philip K. Dick), on se fait greffer des souvenirs et on finit par avoir des problèmes avec la réalité de la réalité. Comme si ce n'était déjà pas un problème, ici et maintenant.

Écrit par : rabbit | 24/11/2014

"Géo, il faut évaluer le % de chances de réussite: si c'est au-dessus de 60, on investit." Était-ce vraiment le sujet ? En d'autres termes, à partir ce combien de degrés investissez-vous ? (là, on est en plein dans le surréalisme ambrouillé...)

Écrit par : Géo | 24/11/2014

Ne me dites pas que vous cherchez la clarté et la conformité aux usages...

Écrit par : rabbit | 25/11/2014

"En dessous on planque ses économies sous un pile de draps. Ou dans une boîte où il est écrit "Sucre"."
Bonne question. Est-ce à dire que vous avez vidé tous vos comptes UBS et que vous avez appliqué la recette ci-dessus ? En fait, ce que l'on craint, c'est une forte perte de valeur de la monnaie, qu'elle soit sous votre matelas ou dans les coffres des gnomes malfaisants de Genèèèève, non ?
(Je devrais éviter de parler des banquiers, cela me fait monter dangereusement la pression au point que mon sphygmomanomètre renâcle...Faut dire que comme tous les clients d'UBS j'ai été convoqué pour un entretien avec une sorte de jeune gestapiste qui voulait tout savoir de moi et surtout de ma fortune. On ne peut pas dire que l'entretien s'est achevé dans la convivialité la plus parfaite...)
(vous voyez que je sais aussi manier l'euphémisme)

Écrit par : Géo | 25/11/2014

Vous m'eussiez parlé de vos comptes au temps où je faisais dans la gestion de patrimoines, que je vous aurais exhorté à sortir au plus vite vos éconocroques de cet honorable établissement. Tout comme je l'ai fait un matin pour mon défunt beau-père, après avoir entendu les traders glousser sur une banque hollandaise dans le train de 07:42.
Maintenant que je casse des cailloux pour la Chine, tout ceci me laisse de marbre. Nonobstant, vous auriez intérêt (composé) à lire ce que l'on publie dans la presse sur l'économie & les finances, au lieu des vaudoiseries habituelles. Vous avez l'esprit vif et scientifique, bien plus apte à saisir les trends du moment que vos jeunes gestapistes, qui rejouent "Wall Street" dans les snacks de la Corraterie ou de Confédération Centre.
Et les impôts, ça va ?

Écrit par : rabbit | 25/11/2014

"intérêt (composé) à lire ce que l'on publie dans la presse sur l'économie & les finances" Justement, on y lit tout et n'importe quoi...Donc pourquoi ne pas vous demander votre avis.
Les impôts ? Je ne suis pas très adepte des théories de Broulis sur ce sujet...et les routes de la région ressemblent de plus en plus à celles d'Afrique, en moins bien. Vu le fric que les Européens ou les Chinois donnent aux Africains pour les réparer, c'est assez normal, d'ailleurs...

Écrit par : Géo | 25/11/2014

Les histoires d'argent et autres biens ne m'intéressant guère ("Quiconque, étant devenu riche et puissant, s’enorgueillit, prépare lui-même sa ruine.
Tao Tö King [ Lao Tseu ] (^_^)), j'ai fait une recherche sur le "Psaltérion". Pour ce qui est de sa forme "en groin de porc", m'voui on en voit ici ou là. Et je suis tombée sur cette fresque :

http://www.art-roman-conques.fr/Images/psalterion.jpg

"ce moine probablement devenu gyrovague aura sans doute chanté quelques “Carmina burana” et autres chants profanes voire paillards sur sa rote (ou rotta, le psaltérion antique) en principe dédiée aux psaumes sacrés, ce qui lui vaut d'avoir la langue arrachée par les tenailles d'un démon qui lui confisque l'instrument prophané."

Ce détail fait partie du tympan de Conques, que j'ai vu de mes yeux vu, mais je dois dire que Internet a un grand intérêt pour nous faire voir des détails qui nous échappent sur le lieu, si on n'a pas de jumelles (0_0).

http://www.art-roman-conques.fr/

Bon, un petit air au Psaltérion?
http://www.music.iastate.edu/antiqua/mp3/psaltery.mp3

Je ne suis pas sûre que celui-ci joue de la musique, mais il en a deux (o_o) :
http://www.chine-informations.com/images/upload/cochon2.jpg

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Bonsoir... comme dirait celle que je lis en ce moment.

Écrit par : Ambre | 25/11/2014

"Les histoires d'argent et autres biens ne m'intéressant guère ("Quiconque, étant devenu riche et puissant, s’enorgueillit, prépare lui-même sa ruine."
C'est très français, ça. Vous devez adorer Hollande...

Écrit par : Géo | 25/11/2014

@ Géo : Hollande serait donc taoïste (0_0). Hum!

Écrit par : Ambre | 25/11/2014

Taoïste de la mouvance Bidochon ?

Écrit par : rabbit | 26/11/2014

En tout cas, son ennemi, c'est la phynance...Il a du oublier que les antipathies sont toujours réciproques.

Écrit par : Géo | 26/11/2014

Ce que nous chante Gilbert ressemble furieusement aux psalmodies du Muezzin à 5 heures du matin, non ? Le monachisme est une invention orientale.

Écrit par : rabbit | 27/11/2014

"Depuis que le Christ a convié ses disciples à prier sans discontinuer, tout moine fidèle à ses vœux se sent condamné à psalmodier de l’aube jusqu’aux feux or et noirs du crépuscule."
L'Abbaye de Saint-Maurice a été créée en 515, l'Islam en 600 et quelques.
Je dis ça je dis rien...

Écrit par : Géo | 27/11/2014

Ce qui est courbe est courbe; nul ne songe à raccourcir les pattes des grues ou allonger celles des canards.

Écrit par : rabbit | 28/11/2014

Bon ben on va attendre le prochain billet de Maître Salem, vu le niveau où on plonge...

Écrit par : Géo | 28/11/2014

Il y a un billet plus récent mais Rabbit l'a occulté. (=_=)

Écrit par : Ambre | 28/11/2014

Pas d'obscénités, Ambre ! C'est un blog honorable.
Cela dit, Géo est blasé des acrobaties intellectuelles: un Suisse citant les anciens maîtres chinois depuis l'Afrique, ça devrait titiller son cortex et le plonger dans un abîme de méditation. Meuh non! Ab amicis honesta petamus, comme disait Zhuangzi. Je retourne à mon désert, il est mieux fréquenté.

Écrit par : rabbit | 28/11/2014

Les commentaires sont fermés.