14/12/2014

Quand les drones feront du miel

L’homme n’aspire qu’à s’extraire de lui-même, à prendre le large. Cette évidence remonte à la nuit des temps et concerne aussi le Vaudois ordinaire. Tel Franky Gorgeaz, menuisier de son état à Morflens-sur-Grandson, un amateur forcené de drones. Vous savez, ces hélicos de poche bizarroïdes qu’on lance dans les airs pour les manœuvrer à sa guise et à distance, par la magie électronique et via des capteurs de lumière incrustés dans ce qui leur sert de cerveau.

 

L’invention a été révolutionnaire: on en fait un usage immodéré dans les armées modernes, en greffant ces drones d’explosifs. Les stratèges militaires s’en servent pour semer un maximum de dégâts en des régions très éloignées de leurs ordis. Et le moins possible de «dommages collatéraux sur des populations civiles» - accessoirement sur leurs propres personnes.

 

Mais pour le Franky de Morflens, qui a la vue du sang en horreur, cette technologie inimaginable jadis, désormais à la portée de tout quidam, n’est pas une arme guerrière. Il lui revient en mémoire des dimanches où son oncle Samy l’initiait aux euphories de l’aéromodélisme dans une clairière du bois de la Râpe, proche de leur ferme familiale.

Ils y faisaient virevolter dans le ciel jurassien, à l’aide d’une télécommande plus petite qu’une plaque de chocolat, un avion miniature de chez Franz-Carl Weber. Leur vertige était icarien: celui de s’envoler en compagnie de monstres affreux et délicieux de SF, du genre Star Trek, où l’on se téléporte à loisir, avec la liberté aérienne d’un moucheron.

 

Ou mieux: d’une abeille, un insecte sacré qu’aurait vénéré Einstein en personne. Le père de la relativité en avait préconisé une disparition programmée. Sa prophétie se vérifie, hélas, même chez des apiculteurs vaudois. Le rucher de Firmin Perruchon, qui avoisine le potager de la famille Gorgeaz a été dévasté: par des pesticides? par des frelons asiatiques? Encore une fois, une solution nous viendra des Amériques: à Harvard, des universitaires viennent de créer un drone en forme d’abeille, qui serait capable de polliniser fleurs, céréales et agrumes. Ce fantastique ovni métallique produira-t-il aussi du miel?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Les drones seront éventuellement en mesure de nous fournir des lacs de miel!... Mais "Le Miel du Lac", jamais!... J'en suis absolument certain!

Écrit par : Père Siffleur | 15/12/2014

Moi itou !
Et Stephen Hawking, nous dit qu'il y a péril pour l'humanité à créer de robots de plus en plus perfectionnés, en leur donnant une forme de pensée capable de se formater elle-même par l'apprentissage et la déduction. Le tout Harvardien professeur dit que le cerveau humain a atteint son optimum depuis longtemps et que si celui des robots parvient à le dépasser, on est foutus.
Quand les drones pourront penser, ils auront la maîtrise du ciel. Il est temps de faire alliance avec les oiseaux.

Écrit par : rabbit | 15/12/2014

Pendant ce temps, personne ne sait qui a envoyé des drones survoler les centrales atomiques de France et de Suisse. Écolos tendance planeurs (tautologie, mais à sens double) ou malveillants d'on ne sait quelle chapelle ?
Alliance avec les oiseaux ? Une suggestion : http://www.voleraveclesoiseaux.com/index.php/fr/

Écrit par : Géo | 15/12/2014

Monsieur le Lapin,

Si Stephen Hawking dit qu'il y a péril pour l'humanité à créer des robots de plus en plus perfectionnés, il nous est facile d'aller constater de visu si c'est vrai. Nous n'avons qu'à utiliser un des "trous de ver ou wormholes de masse négative" sa conception et passer ainsi dans ce futur... Le tunnel ne devrait pas être trop "long", ce futur est relativement proche et nous pourrions pratiquer le voyage sur une coquille de noix.
Sauriez-vous si Penrose est du même avis que Hawkins au sujet des robots. J'ai lu un bouquin relatant des discussions entre les deux grands scientifiques où il apparaît qu'ils ne sont pas souvent d'accord... C'est d'ailleurs presque la seule chose que j'ai comprise lors de cette lecture faite en traduction: "The Nature of Space and Time" 1996.

Écrit par : Père Siffleur | 15/12/2014

Titre du torchon de caniveau ce Matin quel canard : "Drone : l'étau se resserre."
C'est bien, mais pendant ce temps, quelqu'un vous observe peut-être par le biais de la caméra de votre ordinateur...

Écrit par : Géo | 15/12/2014

"créer de robots de plus en plus perfectionnés"
Je suis pour! D'ailleurs j'ai décidé d'attendre un peu pour mourir. J'en veux un avant (0_0)... pour vérifier lequel des deux mènera l'autre à la baguette (=_=).

Écrit par : Ambre | 15/12/2014

"le cerveau humain a atteint son optimum depuis longtemps et que si celui des robots parvient à le dépasser, on est foutus"
Pour jouer aux échecs, il a certainement raison et c'est démontré depuis longtemps. A l'échelle 1:1 de la vie, on n'a pas grand-chose à craindre. Il fait un peu marrer, le Hawking, un peu comme ceux qui veulent modéliser le climat à la fin du siècle, avec un milliard de milliards de paramètres, en pire...

Écrit par : Géo | 15/12/2014

S'ils sont de plus en plus perfectionnés, on peut parier qu'ils montreront des dysfonctionnements de plus en plus complexes, et de plus en plus humains. Ambre fera donc bien d'attendre, parce que cela promet d'être drôle. :-))))

Écrit par : Inma Abbet | 16/12/2014

"on peut parier qu'ils montreront des dysfonctionnements de plus en plus complexes, et de plus en plus humains"
C'est justement là que le bât blesse. Notre pensée comporte une dimension émotionnelle et une intuition, qui sont très humaines et DONC hors de portée des robots: elle est portée par non seulement les 7 millions d'années des hominidés mais par les 3.8 milliards de vie sur cette terre. Notre ADN a la même structure et les mêmes bases (adénine, guanine, thymine et cytosine) que les premières bactéries, et les enfants qui naissent ne sont pas des feuilles blanches...
Pour donner une chance aux robots, il faudrait au moins que nous connaissions parfaitement le fonctionnement de notre propre intelligence. C'est loin d'être le cas...
Les robots par contre sont capables de se disputer entre eux. Une mission NASA s'est perdue à cause de la dispute de deux robots lorsque leur engin spatial se trouvait dans la face cachée de la Lune , Mars, Vénus ? (je ne me souviens plus) et hors de portée du contrôle humain...

Écrit par : Géo | 17/12/2014

Dis donc, la gestion de cette plateforme ne s'améliore pas...

Écrit par : Géo | 17/12/2014

La baguette magique du robot (?) a éliminé les intrus (0_0). Efficace les robots j'vous dis!

Écrit par : Ambre | 17/12/2014

A propos du temps, vaut-il mieux faire gamberger les philosophes ou les physiciens ? Cela fait des siècles qu'ils perdent du temps sur un sujet qui est hors de la réalité réelle.

Pour PS, le même thème abordé en considérant le temps depuis un point de vue hors du temps: "Time's arrow and Archimedes' Point" de Huw Price.

Pour Géo, un article du 5 décembre dernier de "The Economist", nous informe que les robots sont maintenant capables de décoder les algorithmes des Captcha destinés à les éloigner, comme l'ail éloigne les vampires.

Entropie, quand tu nous tiens !

Écrit par : rabbit | 19/12/2014

Si on part du principe que tout ce qui est codé est destiné à être tôt ou tard décodé, ce n'est qu'une question de temps, comme la vitesse des navigateurs. A propos, utilisez-vous Maxthon? C'est un navigateur chinois... Il était question, il y a quelques mois de sortir une version beaucoup plus rapide que chrome... J'attends toujours pour me précipiter dessus. :-))))

Écrit par : Inma Abbet | 20/12/2014

Non, je préfère ne pas toucher moi-même à ce genre de choses, pour ne pas créer le désordre dans la machine. J'ai cessé de bidouiller après la mort du DOS: c'était tellement excitant d'opérer à CONFIG.SYS ouvert...

Écrit par : rabbit | 20/12/2014

"les robots sont maintenant capables de décoder les algorithmes des Captcha destinés à les éloigner" Et qui leur a appris ça ? D'autres robots ? Et qui leur apprendra à être intelligent comme nous, si nous-mêmes ne savons pas exactement comment cela marche ? Et encore une fois, nos décisions ne sont pas que rationnelles. Nous ne sommes pas des robots cartésiens, nous. Il faudrait pour que les robots décident d'éliminer l'humanité ou une partie d'icelle qu'ils soient programmés pour, et cela existe sûrement déjà dans les arsenaux américains ou chinois. Mais il y a un fossé de l'ordre de l'univers jusqu'à ce que les robots décident par eux-mêmes de nous éliminer. Déjà parce qu'il leur manque la conscience d'eux-mêmes d'une part, et la reconnaissance du fait qu'ils constituent un groupe de l'autre. Et ce truc qui a fait que certains croient en dieu, si vous voulez...

Écrit par : Géo | 20/12/2014

"A propos, utilisez-vous Maxthon?"(0_0)

Est-ce aussi efficace que le maxiton pour donner un coup de fouet;-)?

Écrit par : Ambre | 20/12/2014

Pas dans dans les arsenaux chinois, Géo, tout est dans mon laptop: l'Armageddon dans quelques méga-octets. Repentez-vous, il est temps. Faites la paix avec PS avant que j'appuie sur ENTER…

Si les robots peuvent donner dans le sado-maso, c'est que le seuil d'alerte a été franchi.

Et l'aliénation de l'individu par la machine qu'il crée, c'est plus sournois que la Guerre des Mondes.

Savez-vous qu'aujourd'hui l'un de mes employés a réussi à entrer dans une maison avec notre minibus sans passer par la porte ? Peut-on expliquer cela par la philosophie, la sociologie, la psychologie, la psychanalyse ou n'importe quelle métaphysique de circonstance ?

Le mur est démoli, mais le minibus roule encore. C'est ce qu'il faut retenir. Le reste n'est qu'apparence

Écrit par : rabbit | 20/12/2014

"Le mur est démoli, mais le minibus roule encore" Oui, c'est un des gros avantages de l'Afrique...
"Faites la paix avec PS" Euh, euh, je vois mal votre intérêt à ça ? Et d'ailleurs, il serait lui aussi le dernier à en avoir envie...
"l'Armageddon dans quelques méga-octets."
Votre Armageddon paraît un peu cheap. Un rayon de 3m50, mais l'important c'est l'endroit ousqu'elle tombe ?
https://www.youtube.com/watch?v=eryzp0Pklc8

Écrit par : Géo | 20/12/2014

rabbit@ (Avec r minuscule, on ne sait toujours pas pourquoi...) la presse dominicale sous la plume de M.Audétat parle des algorithmes qui nous envahissent.
"Aussi mal connus qu'influents, les algorithmes seraient-ils en train de devenir les maîtres du monde et de nos destinées individuelles ? A la Bourse de NY, c'est un programme de trading logarithmique qui a produit le "flash crash" du 6 mai 2010. Mille milliards de dollars volatilisés en trois quarts d'heure."
Après une leçon pareille, on peut imaginer que les programmeurs vont faire attention de ne pas donner trop de pouvoirs aux robots, non ?

Écrit par : Géo | 21/12/2014

Si vous saviez, ô Géo, les algorithmes n'y sont pour rien, ils ne font qu'obéir aux ordres. Le responsable est le trading à haute fréquence qui cumule les biais statistiques et court si vite que les humains, en dépit de leur expérience pratique des marchés, n'arrivent plus à le remettre sur les rails quand ça déconnecte de la réalité réelle. Et les pauvres programmeurs ne font qu'écrire des programmes pour exécuter les stratégies conçue par des Dr Folamour en mathématiques et physique engagés par les banques. Qui est le robot de la farce, dans cette histoire ?

Écrit par : Rabbit | 22/12/2014

@ Géo : z'avez vu? Rabbit à mis la majuscule (=_=)!
La "réalité réelle". C'est fou ça. C'est donc que le virtuel est devenu une réalité, et re-donc les robots vont finir par l'être aussi, réels.
J'attends mon robot (humanisé par Bibi herself) de pied ferme!

Écrit par : Ambre | 22/12/2014

Oui, ô Ambre, on m'appelle ça la métaphysique. Il y aurait alors deux (2) RABBIT, selon vous ?

Écrit par : rabbit | 22/12/2014

"Qui est le robot de la farce, dans cette histoire ?" Il y a eu aussi celle du trader un peu pressé qui s'est trompé dans les décimales et a mal placé une virgule, faisant perdre quelques centaines de millions de dollars à sa banque.
Il m'arrive de penser que les phynanciers sont des gens un peu curieux...

Écrit par : Géo | 22/12/2014

Tout à fait Géo, cela n'a rien à voir avec les vrais investisseurs: une classe à part. J'ai toujours recommandé à Junior de rester dans le concret, proche de l'entreprise. A part ça, dans trois semaines je refais surface en Helvétie (et environs) pour une tournée gastronomique. Je salive déjà.

Écrit par : Rabbit | 22/12/2014

Il y a un Rabbit majuscule et un rabbit minuscule comme il y a un Géo Dr. Jekyll et un Géo Mister Hyde!

Écrit par : Ambre | 22/12/2014

Presque ! L'affaire est plus compliquée qu'il n'y paraît. Cela tient à la psychologie des personnages et des auteurs. De plus, c'est ".. un monde social incohérent, dangereux et imprévisible, où les contours de la réalité tendent sans arrêt à se modifier et à se déformer (..), ce qui rend vaine toute attente rationnelle", pour reprendre la formule de Luc Boltanski à propos des romans d'espionnage.

Écrit par : rabbit | 22/12/2014

"pour une tournée gastronomique. Je salive déjà." Ah bon ? Déjà fatigué des steaks de Kobus ellipsiprymnus ellipsiprymnus ?
"il y a un Géo Dr. Jekyll et un Géo Mister Hyde!" C'est parce que vous ne comprenez pas tout que vous pensez cela, Ambre.

Écrit par : Géo | 22/12/2014

@ Rabbit : "Luc Boltanski" de la famille de Christian, celui qui envahit les espaces d'oeuvres éphémères et gigantesques (Monumenta). J'ai vu aussi son "Théâtre d'ombres"... chinoises au Musée d'Art Moderne il y a quelques années. A ne pas mettre dans sa chambre si on est insomniaque. Cauchemar assuré. Cela dit, cette visite m'avait laissé un souvenir : j'en suis sortie enrhumée, il faisait un froid dans cette... tombe :

http://youtu.be/TDrFplT3Nug

Celles-ci sont tout de même plus intéressantes. Il faut voir la délicatesse de la préparation des personnages (un beau reportage) :

http://youtu.be/ylCC9wyo1EU

@ Géo : ben oui, mon prénom rime avec simplette;-). Je ne comprends pas tout de ce que vous écrivez mais il faut dire que je zappe pas mal aussi;-).

Écrit par : Ambre | 22/12/2014

"ben oui, mon prénom rime avec simplette;-)." Ouais, ouais. J'ai fait beaucoup de remplacements dans l'enseignement. Des sciences, du français, histoire, géo, latin et même maths (mais au niveau vraiment élémentaire). A chaque fois, il y avait des filles qui m'ont dit avec un grand sourire la même chose que vous. A mon avis, elles avaient plutôt un baobab dans la main...
Mais enfin, vous l'admettez : "mais il faut dire que je zappe pas mal aussi;-)."

Écrit par : Géo | 22/12/2014

"elles avaient plutôt un baobab dans la main." Oups! Je suis écroulée de rire. Tant que c'est un baobab hein...
(Bon, on est en période de fêtes...)

Écrit par : Ambre | 22/12/2014

Un baobab ? là dis-donc, présentement...

Écrit par : Rabbit | 23/12/2014

Vous avez déjà vu un baobab abattu par une tempête, Rabbit ? Cela a qqch d'extraordinaire. Un 9/11 naturel...

Écrit par : Géo | 23/12/2014

Je connais "Les Chênes qu'on abat", écrit par Malraux sur et pour de Charles De Gaulle, mais "Les Baobabs qu'on déracine" reste encore à écrire. Je vais m'y mettre séante tenante pour faire vos louanges et votre apologie. Facture suit.

Écrit par : rabbit | 23/12/2014

Sans vouloir vous offenser, Rabbit, je choisirais qqn d'autre pour ce genre de littérature. Vous ressemblez trop à Malraux et moi pas assez à de Gaulle...

Écrit par : Géo | 23/12/2014

Malraux comme trafiquant d'antiquités ? On me voit beaucoup en Asie du Sud-Est, c'est vrai, mais les antiquités y sont déjà trafiquées. Je ne vois que Gilbert pour écrire votre biographie, il en connaît tellement sur nous tous depuis si longtemps.

Écrit par : rabbit | 23/12/2014

Cela devient furieusement contrôlé, les antiquités. Le bon temps est passé et même les grands trafiquants se font épingler. Faut dire que les Genevois étaient un peu naïfs, avec leur port franc centre mondial de toutes les magouilles. Un peu comme leur trafic de valises en carton depuis la France. Un drôle de fado...
Il vous reste les diams. Vous n'êtes pas loin de Kimberley et je ne vous ferais pas l'injure de vous parler des kimberlites...
Pour ma biographie, je vous remercie de penser à moi mais merci, je ne m'y vois pas. J'ai bien l'intention de ne laisser aucune trace. Biodégradable...

Écrit par : Géo | 23/12/2014

Avant de vous dégrader davantage, je vous souhaite un soyeux Noël et une noble année
(en V.O.: 圣诞节快乐 新年快乐).

Écrit par : rabbit | 24/12/2014

Les commentaires sont fermés.