07/02/2016

Quand on s’entend soi-même, on se déteste

Le guet de leur cathédrale fait la fierté des Lausannois: il a traversé des siècles, il éberlue ou amuse les touristes et, surtout, se passe de haut-parleur pour indiquer les dernières heures du jour. Il les fait carillonner avec ses seules cordes vocales, et un souffle puissant. «Mais bon, ironisent deux conférenciers parisiens de passage, votre vigile folklorique doit crier comme un sourd au point de ne plus s’entendre lui-même.» On leur rétorquera que lui au moins ne s’écoute pas parler. N’empêche que, depuis la nuit des temps, l’être humain éprouve des sentiments contrastés envers son larynx, une petite construction cartilagineuse et fibreuse située dans sa gorge, sans laquelle il ne pourrait pas sommer son conjoint de descendre les poubelles. Ni entonner majestueusement le Ranz des vaches, comme le fit à Vevey l’armailli Bernard Romanens à la Fête des vignerons de 1977. Encore moins déployer la tessiture, variée mais égrisée, de son homonyme moderne Thierry Romanens, quand l’humoriste et chanteur met en musique des poèmes d’Alexandre Voisard. La sienne de voix relève moins d’une performance évaluée en carats, reconnaît-il, que «d’un vieux graillon vocal fribourgeois».
.
Moins travaillées pour le spectacle ou l’enregistrement musical sont des filets de voix, des voix de rogomme, ou enrhumées, de personnes qui – dans le bus, dans la rue, chez le coiffeur - chuchotent ou tonitruent dans leur smartphone, le seul nouvel instrument qui les relie désormais à l’univers. Elles parlent et parlent, au point d’être sourdes à ce qu’elles disent. Or si elles se réécoutaient, «en podcast» (donc sans s’affranchir de leurs tyranniques écouteurs), elles ne se reconnaîtraient pas, et se désavoueraient jusqu’à se haïr. Une étude scientifique récente de l’Integrative Neuroscience Research Center de Marquette, dans le Michigan, explicite ce phénomène de rejet de soi: 
.
«Quand nous parlons, nous percevons notre voix presque uniquement à travers les os, ce qui modifie la perception qu’on a d'elle. L’enregistrement quant à lui, est généralement fidèle mais les sons transmis par voie osseuse étant supprimés, on ne reconnaît plus notre voix. Et nous ne l'apprécions pas beaucoup.»

 

Commentaires

La voix, comme le rire, peuvent d'emblée nous séduire autant qu'être, rédhibitoires! Qu'il s'agisse de cris ou de chuchotements.

Écrit par : Ambre | 07/02/2016

C'est bien vrai: une affichette à la porte des bars où le bruit provoqué par les noctambules risque de déranger le voisinage, rappelle que "moins on s'entend et plus on s'apprécie".

Écrit par : Rabbit | 07/02/2016

En fait, il faudrait disparaître quand on ne s(e)'aime plus.

Écrit par : Ambre | 07/02/2016

Alors, rendez-vous demain 8 heures au Phare d'Eckmuhl.

Écrit par : rabbit | 08/02/2016

"En fait, il faudrait disparaître quand on ne s(e)'aime plus." Tiens. Il me semblait voir une composante narcissique dans certains suicides : "ils ne me méritent pas...". Et puis, s'il fallait disparaître chaque fois qu'on ne s'aime plus, on n'aurait pas vécu longtemps...

Écrit par : Géo | 08/02/2016

D'où l'importance d'écouter sa voix intérieure, vous savez, celle qui sait
nous parler tout au fond de nous.
Celle-ci, pour autant que je parle de mon expérience, ben moi, je l'aime bien.
Et étonnement elle est différente de celle que j'entends lorsque mes cordes
vocales vibrent pour m'exprimer.....

Écrit par : Saxxoffun | 08/02/2016

Le suicide est un moyen extrême de changer son regard sur soi-même: le film sur la télé ne vous plaît pas et vous retirez la prise de courant. Il y a d'autres choix possibles.

Écrit par : rabbit | 08/02/2016

On se suicidera quand on aura compris que les carottes sont cuites et que tout est dit. Mais mieux vaut deux ans trop tôt qu'une année trop tard, vieux proverbe chinois.

Écrit par : Géo | 08/02/2016

ça rigole bien ici !

Écrit par : PIerre Jenni | 08/02/2016

@Rabbit : "Le suicide est un moyen extrême de changer son regard sur soi-même:". MDR!
@Pierre Jenni : (~_~), heureusement que vous êtes là... pour les pensées... positives. Mmm!

Écrit par : Ambre | 08/02/2016

Nous fonctionnons suivant les biorythmes de Géo, qui sont eux-même influencés par l'humeur d'Ambre, mais de façon inverse. Vous comprenez maintenant la difficulté qu'il y a d'orienter la barque dans le sens de l'histoire. Et voilà bientôt dix ans que ça dure... Tant que je reste dans la partie éclairée de la blogosphère, j'arrive à dompter les forces du mal; mais une fois passé de l'autre côté, vous ne pourriez imaginer les sardanapales qui se succèdent à bord.

Écrit par : rabbit | 08/02/2016

On a encore abusé de l'ergot de seigle, monsieur le sorcier de Salem ?

Écrit par : Géo | 08/02/2016

....Je crois que maître Gilbert, vous avez sûrement entendu que certains adorent s'écouter

parler....

Visiblement, sur votre blog il y a une exclusivité, ceux qui adorent se lire.....

Continuez, j'aime bien ce que vous faites et vous le faites, bien, selon moi.

Écrit par : Saxxoffun | 08/02/2016

@ Saxoffun : ... il y a aussi celle qui ne comprend pas tout. Et là, j'avoue que je n'ai pas tout pigé de ce que vous écrivez ("_?). Vous ne voulez pas me la refaire d'un p'tit coup de saxo? Attention : on se concentre sur le bec! (0_0)
https://youtu.be/gIDIl6v-BG0

Écrit par : Ambre | 08/02/2016

"vous ne pourriez imaginer les sardanapales qui se succèdent à bord."
Vous vouliez dire "bacchanales" ? Ou est-ce parce que nous parlions de suicide ?

Écrit par : Géo | 08/02/2016

Saxoffun,
Merci, par votre encouragement, de soutenir notre engagement dans cette croisade pour la promotion de la Pensée Critique.

Ambre & Géo,
Attention ! Vous vous déconcentrez. Consultez le manuel pour savoir que faire dans cette situation.

Écrit par : rabbit | 08/02/2016

rabbit HS, mieux vaut revenir à la source : le guet de la cathédrale de Lausanne. J'y vois la manifestation de l'état de manque créé chez les Lausannois par l'acceptation de l'initiative du comité d'Egerkinden contre l'érection de minarets en Suisse qui empêche les gens de la capitale de se bercer au son des Allahou Akbar des muezzins. Comme les phynances de la capitale sont ce qu'elles sont, les Lausannois n'ont pas pu équiper leur muezzin de haut-parleurs, mais ça viendra, ça viendra...

Écrit par : Géo | 09/02/2016

Votre allusion à Sakespeare est transparente, Monsieur du Géo. Et quoi qu'en dise M. Jenni, votre maîtrise du théâtre élisabéthain et de sa féérie tragique est évidente. Oui, Macbeth aurait pu être ce syndic de Lausanne, terrorisé par l'ombre dansante au clocher de la cathédrale, alors que des parole délirante viennent prendre possession de son esprit: «La vie n'est qu'une ombre mouvante, comédien médiocre qui se pavane et s'agite un temps sur scène, et qu'ensuite on n'entend plus. C'est un conte dit par un idiot, plein de bruit et de rage et qui ne veut rien dire.»

Écrit par : rabbit | 09/02/2016

Bonne et heureuse année du singe, cher Rabbit ! Je ressens toujours de la nostalgie à évoquer Lausanne, où je me rends rarement, mais je garde le meilleur souvenir de cette ville.

Écrit par : Inma Abbet | 09/02/2016

...eh bien non.

Monsieur Géo, vous auriez du demander l'aide du public, le 50-50 ou alors, ultime

option, appeler un ami, car, au risque de me tromper (je parie toujours lorsque

je sais que je gagne....) il n'y a jamais eu de comité à Egerkinden.

Par contre à EGERKINGEN il y a bien eu un comité. Bien essayé quand même.

Désolé, d'avoir soulevé le voile (intégral ??) sur cette erreur, mais il est important

que nos quelques lecteurs connaissent la vérité.

Je finirai par une maxime, Monsieur du Géo :

Qui a bu, boira

Qui UBU, phynancera.

Rideau.

Écrit par : Saxoffun | 09/02/2016

Tiens, à propos de Shakespeare . Expliquez-moi pourquoi les Français parlent de Jean-Sébastien Bac mais ne prononcent pas Shakespeare chakespèare...

Écrit par : Géo | 09/02/2016

Ils ne se sont mis que très tard à l'allemand pour les raisons que vous connaissez (3 invasions en moins de 100 ans).
Vous vous souvenez de la chanson ?
"Bien sur, ce n'est pas la Seine,
Ce n'est pas le bois de Vincennes,
Mais c'est bien joli tout de même,
Egerkingen, Egerkingen"

Écrit par : rabbit | 09/02/2016

Inma,
Lausanne, oui… mais rappelez-vous ce qu'en disait Camille:
"Lausanne, l'unique objet de mon ressentiment!
"Lausanne, à qui vient ton bras d'immoler mon amant!
"Lausanne, qui t'a vu naître et que ton coeur adore!
"Lausanne enfin que je hais parce qu'elle t'honore!"
Ou pire encore:
"Voir le dernier Lausannois à son dernier soupir,
"Moi seule en être cause, et mourir de plaisir!"
Bref, un ville qui anime des passions extrêmes. J'en ai passé l'âge. Rien de tel que l'apaisante tranquillité des ruelles de Shanghai. Au fait, nous entrons dans l'année du Singe de bois: c'est toujours mieux qu'un coup de bambou, mais ça peut aussi être plein de rebondissements.
Très bonne année, alors...

Écrit par : rabbit | 09/02/2016

"(3 invasions en moins de 100 ans)."
Ce ne serait pas eux qui auraient commencé ?
Je vous présente le général de Mélac, inventeur des génocides :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ez%C3%A9chiel_de_M%C3%A9lac

Écrit par : Géo | 10/02/2016

Ce sont plutôt la France et l'Espagne, qui, de monarchies absolues en révolutions et dictatures ont mis l'Europe à feu et à sang pendant les derniers siècles. Les guerres de religion se sont terminées avec la fin de l'expansionnisme espagnol et français, et avec l'essor du capitalisme (les Anglais et les Hollandais n'ont pas eu l'idée de conquérir de nouveaux territoires sur le continent), alors oui, les débuts génocidaires de Mélac correspondent bien à l'esprit du temps et du lieu. Mais je continue de penser que la palme du film d'horreur revient aux faiseurs de table rase de 1793-94 (Nantes, Lyon...)

Écrit par : Inma Abbet | 10/02/2016

Morbleu !
Même topo sur la rive gauche du Rhin: "Durant les guerres de la Fronde en France, le cardinal Mazarin voulut se réfugier en Alsace mais il dit en ces termes : « Aucune ville d'Alsace ne pouvait me recevoir, soit parce qu'elles sont protestantes, soit parce qu'elles sont autrichiennes de cœur, soit parce qu'elles ont trop souffert des troupes françaises»".
Vous ai-je dit que mon père est né en Alsace sous le règne de Friedrich Wilhelm Viktor Albert von Preußen (nom de code Wilhelm II) ?

Écrit par : rabbit | 10/02/2016

Hélas, Inma !
De l'autre côté du rideau fiscal on se gargarise du mot "République", en feignant d'oublier toutes les horreurs que cela rappelle avant même de suggérer le moindre sentiment positif.
Et Géo n'a pas intérêt à rechigner, même Nietzsche est de cet avis.

Écrit par : rabbit | 10/02/2016

Drôle de république, leur monarchie élective, soit dit pour compléter le tableau. J'ai déjà cité l'anecdote qui veut que le ministre de la Défense a appris au Conseil des ministres que l'armée française allait passer de la conscription au statut d'armée professionnelle, sous Chirac. Il n'avait pas été consulté...

Écrit par : Géo | 10/02/2016

"Croissance et déclin, vie et mort,
qui sait quand adviendront ?
Imposant et mystérieux,
qui peut mesurer sa perfection ?
Malheur sur bonheur prend appui,
bonheur du malheur surgit.
Malheur et bonheur
brins de fils entrecroisés,
confus et emmêlés,
en une pelote compacte,
tantôt unis, tantôt dissociés,
quel est le principe qui les meut ?
Vagues et brumeux,
seul le saint en déchiffre le sens.
Coulant, se mouvant, se déplaçant,
glissant sans repos ni trêve,
chaque fin est un début,
qui peut en connaître le terme ?"

He Guan Zi (IIIe s. av. JC)

Écrit par : rabbit | 12/02/2016

Superbes, Rabbit, ces interrogations.
He Guan Zi, « le Maître à la crête de faisan ». Il semblerait qu'il n'ait écrit qu'un seul ouvrage. Merci de nous avoir fait partager cet extrait.
J'ai envie de retenir : "chaque fin est un début", il y a comme une espérance dans cette pensée.

Écrit par : Ambre | 12/02/2016

Rabbit fonctionne suivant le rythme des Bourses, visiblement inspirées par les humeurs vertigineuses dont au sujet desquelles on cause. A défaut de coup de semonce, une manoeuvre de Sémont pour lutter contre le nyctamus du trader ?

Écrit par : Géo | 12/02/2016

@ Géo : Nystagmus! et pas nique ta muse (0_0)!
Bendidon, vous allez bientôt faire une thèse sur les vertiges de Menière.

Écrit par : Ambre | 12/02/2016

Oui, c'est cela, que Géo prenne lui-même ce problème du nystagmus à bras le corps, je suis-même très préoccupé par l'acatalepsie et l'apophatisme de nos contemporains.

Écrit par : Rabbit | 12/02/2016

Ne fuyons pas le sujet : vous devez acheter à tour de bras, si l'on se souvient bien de vos théories sur les actions VW ?

Écrit par : Géo | 13/02/2016

Allons, allons, M'sieu Géo, ne faites pas votre mijaurée. Trouvez une société qui fait 6.17 bn € de Revenu Net dans ces conditions apocalyptiques et qui verse un dividende de 3.58 €. Bien sûr, on vous dira que les actions ont baissé de 55.61% Y to Y et que le Beta est à 1.45 (volatilité de 45% supérieure au marché). Mais je sais ce qu'on raconte à Yale sur Markowitz et son CAPM (Taleb se joint d'ailleurs à moi). De plus, ma recommandation valait pour le Q4, globalement positif, et la dernière recommandation du FT est Hold à 111.00. Quoi qu'il en soit, la meilleure stratégie du moment est de tout dépenser avant d'être tous consumés par les ondes gravitationnelles. C'est d'ailleurs ce qui se passe en Chine. Bon, j'ai répondu à Géo, je peux enfin prendre mon café… quelle galère !

Écrit par : rabbit | 13/02/2016

Bon, on en déduira que vous êtes ruiné ou presque. Qu'allez-vous faire ? Vous jeter en bas de la tour Bel-air pour faire niouillorquais ? Faire une boulimie de choucroute pour honorer vos ancêtres alsaciens ? Écouter du hard rock jusqu'à ce que mort s'ensuive ? Boire trop de café ? Du chasselas vaudois par les snobinards urbains tant honni ? Habiter à la campagne ? Faire du sport ? Faire un tour dans le coucou du Spectre Volant qui hante ces lieux ?
Je pourrais dire beaucoup de vacheries beaucoup plus vaches, mais avec l'âge on s'auto-censure. Y a quelque chose qui cloche là-dedans, j'y retourne immédiatement.

Écrit par : Géo | 13/02/2016

@ Rabbit : voici ce que je découvre :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chuiwan

"cliquer sur l'image" pour voir l'empereur Ming Xuanzong jouer au golf! (Enfin, là, ce serait plutôt du mini golf ou du putting-green.

Et ne me demandez pas comment j'ai atterri sur "les origines du golf", c'est croquignolet!

Écrit par : Ambre | 13/02/2016

Il est déjà parti en clopinant et bougonnant dans sa barbe… on n'en saura pas plus. Retourner où, à quoi ? Ranger sa voiture toujours mal garée, aux dires des voisins ? Confectionner une bombe pour dynamiter l'ambassade de Chine où je suis réfugié ?
Pour le reste, on ne saura jamais ce qui occupe une vie tout entière vouée au dilettantisme et à l'oisiveté. Quant à sa prétendue "auto-censure", voyons-la comme un paravent devant le vide abyssal de son propos (une metalepse pour les amateurs de saint-tropes).
"Vache qui rit samedi, pleurera dimanche", prétend le proverbe Mandchou: attendons de voir ce que demain nous réserve. Même après 10 ans d'observation, je crains que nous n'ayions pas encore atteint le paroxysme du cas Géo.
Oui, j'y vais aussi.

Écrit par : rabbit | 13/02/2016

Ambronnette,
Si on vous ne le demande pas, vous allez nous le dire de toute façon, non ?
捶丸 signifie "taper balle" et notre experte place l'illustration à l'époque des Song du Nord. J'ai une faïence hollandaise du XVIIe sur laquelle est peint un personnage avec ce qui ressemble à un club et une balle. Mais cela pourrait aussi être un genre de hockey sur glace.
Vous pensez que Géo est de mèche avec votre compatriote quimpéroise qui a ouvert une crêperie entre Gryon et Solalex ? Cela expliquerait son agitation du moment...

Écrit par : rabbit | 13/02/2016

Ambronnette,
Si on vous ne le demande pas, vous allez nous le dire de toute façon, non ?
捶丸 signifie "taper balle" et notre experte place l'illustration à l'époque des Song du Nord. J'ai une faïence hollandaise du XVIIe sur laquelle est peint un personnage avec ce qui ressemble à un club et une balle. Mais cela pourrait aussi être un genre de hockey sur glace.
Vous pensez que Géo est de mèche avec votre compatriote quimpéroise qui a ouvert une crêperie entre Gryon et Solalex ? Cela expliquerait son agitation du moment...

Écrit par : rabbit | 13/02/2016

Vous avez sorti le doublon pour mieux couvrir votre logorrhée, du Lapin ? Qu'est-ce que vous nous racontez à propos de voiture mal garée ou de crêperie quimpéroise entre Gryon et Solalex ? C'est le burn-out du Bloomberg qui vous a pris par surprise ? Vous devriez vous mettre au golf, chinois ou pas. Cela a l'air de faire beaucoup de bien à Ambre...

Écrit par : Géo | 13/02/2016

Mais oui Géo il y a bien une crêperie quimpéroise dans les Alpes Vaudoises, tenue par une Quimpéroise. Elle a joué une bergère dans un film en Suisse : Hiver Nomade qui a fait le buzz à Quimper et sans doute est-elle tombée amoureuse de votre pays pour s'y installer.
http://www.letemps.ch/lifestyle/2016/02/11/crepes-bretonnes-une-ancienne-bergere-pres-gryon

Hier soir j'ai regardé sur Arte une émission très intéressante qui devrait vous intéresser Géo :
http://www.tv-replay.fr/redirection/12-02-16/le-jeune-une-nouvelle-therapie-arte-11427083.html
J'y crois à ce processus pour se sentir mieux. Il y a une liste d'attente en Allemagne pour les cures;-)

"Si on vous ne le demande pas, vous allez nous le dire de toute façon, non ?". Ben non Rabbit, ce serait trop long à raconter. Et vous, êtes-vous allé goûter les crêpes de la bergère bretonne (0_0)? Pour le jeûne, y-a-t-il des adeptes en Chine? La médecine occidentale ne pense qu'à vous bourrer de médicaments, y en a marre. Ce ne sont pas les toubibs qui subissent les effets secondaires.

Écrit par : Ambre | 13/02/2016

Elle est bien à vous l'Audi verte / Michael Bloomberg est aussi le précédent maire de New York / J'ai débuté le golf en 1983 / Tous les jours, à tous points de vue, Ambre va de mieux en mieux / -7 kg après une année en Chine, sans même y penser / Les pires sont les antidépresseurs et les neuroleptiques / La Bretonne alpestre est à +110 km de moi, beaucoup trop pour une crêpe.

Écrit par : rabbit | 13/02/2016

La Bretonne alpestre est à une quinzaine de km, beaucoup trop pour une crêpe. J'ai regardé quelques minutes "hiver nomade", j'ai compté les moutons et me suis endormi devant le poste...

Écrit par : Géo | 14/02/2016

Bon, si Taleb se joint à rabbit, on n'est pas rendu. A moins d'un cygne noir qui viendrait confirmer que Géo peut aussi être parfois une mijaurée.
Je me demande s'il préfère ça à une chochotte.

Écrit par : PIerre Jenni | 14/02/2016

Cette contribution date un peu, mais elle devrait interpeller rabbit.
Globalement, ce blog devrait aussi intéresser Géo.
https://sciencetonnante.wordpress.com/2011/05/30/pourquoi-les-marches-financiers-fluctuent-ils-tous-de-la-meme-maniere/

Écrit par : PIerre Jenni | 14/02/2016

Venant de la part de qqn qui me parle de ma voiture mal parquée, j'avoue que cela me laisse assez indifférent. D'autant que c'est bien gentil de balancer des qualificatifs dévalorisant sur l'interlocuteur, cela ne nous a rien appris sur la crise boursière vue par rabbit. On dira que sa mauvaise humeur est assez révélatrice.
A vous maintenant. Je viens de lire votre commentaire chez Neeser. La chochotte, c'est vous. Vous nous avez fait une petite projection...

Écrit par : Géo | 14/02/2016

C'est vrai que j'ai senti un léger changement de ton chez rabbit... Il m'a semblé moins détaché des contraintes de l'univers.
Ceci dit, je n'attends pas de lui des explications sur quoi que ce soit. Il m'enchante et c'est déjà énorme.
Sur mon commentaire chez Neeser, bien que je sois persuadé que nous fonctionnons tous en permanence par projection, comment en serait-il autrement, je ne vois pas trop de laquelle vous parlez.
Allez Géo, un petit effort supplémentaire pour éclairer ma lanterne. Je suis parfois un peu lent.

Écrit par : PIerre Jenni | 14/02/2016

Intéressant, votre article. Mais la démonstration entre gaussienne et fat tail me paraît hors de portée de mon cerveau usé. Et tout est un peu court dans les arguments, vous n'avez pas trouvé ?

Écrit par : Géo | 14/02/2016

M. Jenni a bien résumé le scénario: en effet, il y a Taleb, Rabbit, le Cygne Noir et Géo. Mais ce que le lecteur apprendra au dernier chapitre, c'est que Géo est en fait le redoutable Cygne Noir. Plus fort que "Le Retour de la Momie".

Merci Géo, je connaissais déjà le cycle de Kondratiev révisé par Schumpeter. On reste dans la même configuration, comme ils disent à TV5 Monde. Je vais néanmoins ajouter vos paramètres à mon boulier chinois. Quant aux qualificatifs dévalorisants et autres stratégies pour avoir toujours raison, regardez chez Schopenhauer: il y en a un plein catalogue varié. Notre public appréciera.

Écrit par : rabbit | 14/02/2016

Qu'on soit bien clair Géo, ce blog est certainement une mine d'or pour vous et cet article peut, peut-être aider, rabbit dans ces moments difficiles.
Mais moi je n'y comprends strictement rien. C'est du chinois.
J'ai bien tenté de poser une question discrètement sur le théorème de Gödel et je me suis fait recevoir...

Écrit par : PIerre Jenni | 14/02/2016

Rabbit, parlez-vous des redoutables incarnations dont font mention les Vampire Chronicles ? si c'est le cas, il ne vous aura certainement pas échappé que ces mangas ne parlent que d'incarnations féminines.
Géo est certainement doué de quantité de qualités, mais je doute qu'il soit un tant soit peu intéressé à développer cet aspect de sa personnalité.

Écrit par : PIerre Jenni | 14/02/2016

Bon, ce soir je m'étale un peu. Faut dire que je me sens bien en votre compagnie.
Pour en revenir au sujet de ce billet, je suis particulièrement touché par le fait que le guet de la cathédrale de Lausanne n'utilise pas d'amplification.
Je pense vous avoir déjà infligé ce lien, mais il prend ici tout son sens puisque j'y dénonce justement le micro et les haut-parleurs du Muezzin dans son minaret.
...je vois que le blog de Monsieur Salem empêche de vous communiquer le lien direct. Va falloir chercher un peu si vous en avez la curiosité. Allez sur Mx3, tapez Hey taxi ! puis choisir la chanson Muezzin !
En espérant que vous allez vous marrer...

Écrit par : PIerre Jenni | 14/02/2016

En fait, si vous avez bien suivi ma pensée, le problème est ailleurs. Sur le Mékong, quatre importants barrages sont en construction: Wunonglong en Chine, Xayaburi au Laos, Don Sahong et Sambor au Cambodge. Il en existe encore d'autres, mais de taille plus modeste. En Chine, il est prévu d'en réaliser encore treize, auxquels vont s'ajouter les onze à répartir entre le Laos et le Cambodge. Par contre, aucune construction de ce type n'est possible au Viet-Nâm: ce qui n'est pas plus mal, car il ne devrait plus rester une goutte d'eau une fois que tout aura été bétonné en amont. Entre l'électricité et le riz, il faut choisir; et comme dit Géo: "on n'arrête pas le progrès".

Écrit par : rabbit | 15/02/2016

Pierre Jenni@ Pour en revenir à ce texte du blog sciencetonnante : savez-vous si des mathématiciens ont étudié les réactions des Bourses en relation avec l'étude des trafics routiers : quelqu'un donne un coup de frein à Belmont, cela créé une file arrêtée à Villeneuve, le dimanche soir de retour des pistes ? C'est un peu l'impression que cela donne, l'aspect cyclique étant secondaire (je veux dire qu'il faut un élément déclencheur de la hausse ou de la baisse).

Écrit par : Géo | 15/02/2016

Par les temps qui courent, il semblerait que les cygnes noirs de Taleb soient moins rares et donc que les éléments déclencheurs soient parfaitement imprévisibles et irrationnels. Dans un sens je trouve ça rassurant. Car si nous observons les enseignements que nous avons tirés des dernières crises financières, il y a fort à parier que nous allons en vivre une décisive et irréversible qui nous obligera à revoir nos modèles.
Pour le trafic routier, un seul conseil, dire non au deuxième tube du Gothard histoire qu'il reste un peu de sous pour ceux qui en ont vraiment besoin.

Écrit par : PIerre Jenni | 15/02/2016

Il se trouve que je suis un optimiste. Je tiens donc à partager avec vous une vision encore un peu floue mais inéluctable qui se profile.
http://www.letemps.ch/societe/2016/02/14/blockchain-chaine-libere?utm_source=Newsletters&utm_campaign=f96ff5d3f1-generale&utm_medium=email&utm_term=0_56c41a402e-f96ff5d3f1-109535921

Bon, d'accord, dans un premier temps il faudra s'attendre à ce que les maîtres en profitent. Pourtant, à terme, les intermédiaires coucous, comme Uber qui en est la caricature, sont condamnés. D'ailleurs on observe les premiers signes d'essoufflement après la flambée de la valorisation boursière à plus de 60 milliards de dollars.

Écrit par : PIerre Jenni | 15/02/2016

Bon, ce soir je m'étale un peu. Faut dire que je me sens bien en votre compagnie.
Pour en revenir au sujet de ce billet, je suis particulièrement touché par le fait que le guet de la cathédrale de Lausanne n'utilise pas d'amplification.
Je pense vous avoir déjà infligé ce lien, mais il prend ici tout son sens puisque j'y dénonce justement le micro et les haut-parleurs du Muezzin dans son minaret.
...je vois que le blog de Monsieur Salem empêche de vous communiquer le lien direct. Va falloir chercher un peu si vous en avez la curiosité. Aller sur Mx3.ch, taper Hey taxi ! puis choisir la chanson Muezzin !
En espérant que vous allez vous marrer...

Écrit par : PIerre Jenni | 15/02/2016

Bon, ce soir je m'étale un peu. Faut dire que je me sens bien en votre compagnie.
Pour en revenir au sujet de ce billet, je suis particulièrement touché par le fait que le guet de la cathédrale de Lausanne n'utilise pas d'amplification.
Je pense vous avoir déjà infligé ce lien, mais il prend ici tout son sens puisque j'y dénonce justement le micro et les haut-parleurs du Muezzin dans son minaret. http://mx3.ch/p/cCH/embed/standard

Écrit par : PIerre Jenni | 15/02/2016

Bon, ce soir je m'étale un peu. Faut dire que je me sens bien en votre compagnie.
Pour en revenir au sujet de ce billet, je suis particulièrement touché par le fait que le guet de la cathédrale de Lausanne n'utilise pas d'amplification.
Je pense vous avoir déjà infligé ce lien, mais il prend ici tout son sens puisque j'y dénonce justement le micro et les haut-parleurs du Muezzin dans son minaret. http://mx3.ch/t/qeX

Écrit par : PIerre Jenni | 15/02/2016

Oups, c'est plus de l'étalement mais du vautrage. Le lien Mx3 a trouvé un chemin.

Écrit par : PIerre Jenni | 15/02/2016

Dans la foulée, sur les cycles longs de Kondratiev, je vous renvoie mon commentaire sur l'excellent blog de Pascal Hollenweg.
http://causetoujours.blog.tdg.ch/archive/2015/04/30/hep-taxi-266817.html

Écrit par : PIerre Jenni | 15/02/2016

Mazette ! vous êtes un stakhanoviste du commentaire, un catalyseur du Verbe TdG, un détonateur de la conscience politique à Calvin-City. Je m'abstiens d'évoquer le bilan de Géo dans la presse vaudoise, mais vous êtes l'antidote que le monde attendait pour contrer ses ravages.

Écrit par : rabbit | 15/02/2016

Les commentaires sont fermés.