16/07/2016

“Chouki” n’est pas idiote mais gloutonne

Dans une récente chronique, nous avons célébré l’intelligence du petit pois. Le moment est venu de proclamer que la chèvre, elle non plus, n’est pas une sotte. Des chercheurs londoniens de l’Université Queen Mary  (cf Biology Letters, du 7 juillet 2016) ont prouvé qu’elle sait faire appel à l’empathie humaine dès qu’elle se trouve devant un problème insoluble. Celui par exemple d’ouvrir, avec ses sabots fendus et ses molaires, un récipient en plastique trop bien scellé. “Face à ce dilemme mécanique, elle cherchait le regard de l’expérimentateur quand il n’avait pas le dos tourné…” Elle sait incontestablement que l’homme est l’inventeur de l’ouvre-boite. Et ces savants de préciser qu’ elle est douée d’un “comportement de communication visuelle entre espèces”, à l’instar du chien domestique, du cheval, voire “d’un petit enfant” (sic).

La seule chèvre que j’ai connue de près appartenait à des amis paysans de l’Etivaz, dont la ferme surplombait les eaux furieuses de la Torneresse. Ils la nommèrent “Amal”, diminutif de sa lointaine aïleule de la mythologie grecque Amalthée qui allaita Zeus en personne. Puis un jour le couple embaucha pour garder leurs enfants une accorte Tunisienne qui se prénommait comme ça. En arabe, “Amal” signifiant espérance, ils épargnèrent sa susceptibilté en rebaptisant la pauvre bête cornue différemment. Elle devint “Chouquinette”, puis familièrement “Chouki”. Vingt après, je me souviens encore de ses yeux à pupille horizontale, qui se nuaient d’or quand elles les levait avant le soir vers le Pic Chaussy.

Pour rappel, la chèvre a été domestiquée il y a 10 000 ans pour nous fournir du lait, du cuir, de l’ivoire de corne. Accessoirement  pour servir d’instrument de torture appelé pedilingus, qui consistait lui faire laper, de sa langue exagérément râpeuse, la plante des pieds d’un condamné jusqu’à qu’il cesse de rire, se mette à pleurer à avouer tous les crimes possibles. Car elle est avide de sel. De végétaux aussi: selon Alexandre Vialatte, il n’a suffi que de deux semaines pour que deux d’entre elles réduisent en désert le Sahara, qui avait été une gigantesque forêt de feuillus au sud de la Méditerranée…

Grâce au ciel, elle semble peu priser les résineux. Aussi épargne-t-elle nos sapins et mélèzes.

Commentaires

Ponchour, so il y a comme un genre de "szene" dans votre billet, qui me rappelle ein andere dans ein spielfilm, ja, mit Fernandel, donk sehr sehr alt. La scène de torture par léchage de plante des pieds auparavant salée, qui faisaient presk mourir de rire les gosses... Haben-sie sehen?
Che me remémorise pas le titre du film, aber Fernandel voyageait dans le temps, se trouvait à la cour du roi de France, et "inventait" les choses qu'ils connaissaient du 20ème siècle et de l'histoire...

Aber Ce Vialatte, ist sériöse? Le Sahara déboisé en zwei wochen par 2 chèvres? Da sist presk une scène de Tex Avery, avec un troupeau de moutons à la place de chèvres, ja!

Écrit par : Redbaron 'r rötenschwartze | 17/07/2016

Ponchour, so il y a comme un genre de "szene" dans votre billet, qui me rappelle ein andere dans ein spielfilm, ja, mit Fernandel, donk sehr sehr alt. La scène de torture par léchage de plante des pieds auparavant salée, qui faisaient presk mourir de rire les gosses... Haben-sie sehen?
Che me remémorise pas le titre du film, aber Fernandel voyageait dans le temps, se trouvait à la cour du roi de France, et "inventait" les choses qu'ils connaissaient du 20ème siècle et de l'histoire...

Aber Ce Vialatte, ist sériöse? Le Sahara déboisé en zwei wochen par 2 chèvres? Da sist presk une scène de Tex Avery, avec un troupeau de moutons à la place de chèvres, ja!

Écrit par : Redbaron 'r rötenschwartze | 17/07/2016

R'n'B roter Schwanz: «François Ier», Christian-Jaque, 1937.

Écrit par : rabbit | 17/07/2016

Rabbit, Maaaarci, Danke, ja! Il y a des spielfilm wieso, on retient des scènes, mais pas le titre, ja! Etranche manque de platz dans les cervicalesinusoïdales du cervo-gruyère?
Zab'
=@=(+)
Ja, ça dékonne soit sur le plog, vu que des kommentaturen passent pas che lire, soit parce que le 10, ja die kleine, faisais des mises à chour sur cervopuce du DR1... Che n'ai pas envoyer deux fois le kommentatur, nan...

Écrit par : Redbaron 'r rötenschwartze | 18/07/2016

Sali Manfred. Ch'sais pas, che lis Henri Bergson dans le chardin en buvant du Kaffi. Faut demander à Monsieur Chilbert. Uf Widerluege.

Écrit par : rabbit von Hasenburg | 18/07/2016

von Hasenburg? Rabbit de la cité des lapins? Wieso, cité interdite neue, ou sous vos loooongues oreilles se cache la descendance du dernier empereur de l'empire, -ja normal hein- du Milieu?
Bergson? Dans le jardin? Au moins on sait où il est, parce que anderen kommentateur sind genhen in ferien vergessen -abandonniert- la tablett, le phone mit oder ohne i? Oukouaa? Que de mystère sur ce plog!
Chilbert ja, oder selon sein Brüder -aber chut!-
Zab' unt schön kaffée, ja!
Ps: Eis oder Ice le kaffé?

Écrit par : Redbaron 'r rötenschwartze | 20/07/2016

"Oukouaa?" Peut-être un petit coup de mou dans l'inspiration ? J'aime beaucoup les chèvres, y compris grillées ou en ragoût, mais je crois que M.Chilbert a déjà dit beaucoup sur la question.
Question lecture, je viens de relire "Neropolis", oeuvre d'un cynisme reposant qui fait beaucoup de bien par ces temps de religiosité excessive. Vivement qu'on ressorte les lions pour ceux qui occupent la place des chrétiens aujourd'hui...

Écrit par : Géo | 20/07/2016

Allez sur Google Maps et partez pour Bâle. Là, trouvez la Marktplatz. Ensuite, empruntez la Sattelgasse jusqu'au croisement avec la Schneidergasse. Tournez à gauche: le Hasenburg se dresse dans tout l'éclat de sa splendeur intemporelle. Je suis tombé dessus par hasard, «bien que le hasard n'existât point», selon une expression de Géo devenue virale sur Youtube (132'875 Like).

Écrit par : rabbit | 20/07/2016

Si vous aimez le cynisme reposant, lisez "Villa avec piscine" de Herman Koch. On trouve toujours de magnifiques perles dans la littérature des Pays-Bas.

Écrit par : Inma Abbet | 20/07/2016

Leuk zeg !
Il s'en passe de belles en Suisse, aussi.
Regardez ça pour vous en convaincre: www.null-stern-hotel.ch.
J'ai découvert cette info dans les médias chinois.

Écrit par : rabbit | 20/07/2016

Votre lien ne marche pas Rabbit!

Écrit par : Ambre | 20/07/2016

Godverdomme !
Et çuilà, ô Ambronette ? http://www.null-stern-hotel.ch/basis.html

Écrit par : rabbit | 20/07/2016

Çuilà marche. Je ne comprends pas la langue mais j'ai regardé les imaches, 28 francs suisses la nuit (0!0) c'est donné, bouillotte comprise. Là ce serait plutôt des glaçons qu'il faudrait.
C'est fréquenté par des Chinois (^-^)

Écrit par : Ambre | 20/07/2016

Les Chinois sont de plus en plus portés à s'intéresser à toutes les excentricités que pourraient leur proposer les Occidentaux, après que ces derniers se soient gobergés des siècles durant de chinoiseries en tous genres. Souvenez-vous de ce que disait Paul Watzlawick: «La déliquescence des cultures précède la disparition des sociétés». A part ça, ça plane pour vous?

Écrit par : rabbit | 21/07/2016

Les Chinois sont de plus en plus portés à s'intéresser à toutes les excentricités que pourraient leur proposer les Occidentaux, après que ces derniers se soient gobergés des siècles durant de chinoiseries en tous genres. Souvenez-vous de ce que disait Paul Watzlawick: «La déliquescence des cultures précède la disparition des sociétés». A part ça, ça plane pour vous?

Écrit par : rabbit | 21/07/2016

Ça plane pour moi? Merci pour la question Rabbit :
Le planeur est en chute libre (prêt pour le grand saut?). Comprenez ça comme vous voulez...
Mais vous? Combien de "like"? Vous ne pouvez même plus compter vos fans je parie!

Écrit par : Ambre | 21/07/2016

Compte tenu du vieillissement de la population, l'audience a tendance à se réduire dramatiquement depuis quelques années. Pourtant, j'ai un fan club potentiel de 1'300'000'000 personnes en Chine, mais le gros problème est d'arriver à me faire comprendre. Autrement, je peux encore compter sur mon fils et mon chien: ils se sont toujours montrés tolérants. Vous irez voir les bateaux à Brest?

Écrit par : rabbit | 21/07/2016

Vous avez un chien? C'est déjà bien de pouvoir compter sur quelqu'un! Hum!
Aller voir les bateaux à Brest? J'ai horreur de la foule, 712 000 visiteurs en six jours! Je ne supporte plus la foule, le bruit, seulement le silence et maintenant dans mon quartier j'ai le droit gratuitement aux cris ininterrompus des mouettes de 5 à 8 heures le matin. C'est atroce. Il faudrait un canadair qui pulvériserait un produit pour les faire fuir, RB ne va pas être d'accord pour venir avec son DR1. Non mais sans blague, c'est insupportable. Une chèvre et des moutons (même quand ils bêlent) c'est plus sympathique que les mouettes pleureuses, pas rieuses du tout!
Et là, voilà qu'elles recommencent leur concert rock'n roll!
Ça coince pour évier le commentaire (0!0)

Écrit par : Ambre | 21/07/2016

J'ai pas tapé évier bizarre.

Écrit par : Ambre | 21/07/2016

Ce sont les "mange-mots", dont j'ai à plusieurs reprises dénoncé les méfaits. A nouveau à l'oeuvre sur le net, ils sont capables de mutiler un texte filant à la vitesse de la lumière dans la fibre optique. Aucune langue est à l'abri. En Mandarin c'est encore pire: en amputant un idéogramme du moindre petit trait de pinceau, le sens du texte change complètement. Vous sauriez utiliser un fusil de chasse, Ambre? Pour les mouettes, il faut utiliser du plomb de 12.

Écrit par : rabbit | 21/07/2016

Je pense que je saurais. Maintenant, avec mon poids plume, je serai sur le q (le mange mots à écrit quai) au premier tir non?

Écrit par : Ambre | 21/07/2016

Afin de préserver ses cerisiers des pillages effectués par la 9e escadrille d'étourneaux basée dans sa région, Géo a dressé un faucon (sans aucune analogie avec le faux q cité précédemment). Pour des raisons littéraires, je lui avais conseillé le gerfaut («Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal/Fatigués de porter leurs misères hautaines/De Palos de Moguer, routiers et capitaines/Partaient, ivres d'un rêve héroïque et brutal»), mais il n'était pas convaincu de la férocité du volatile.

Écrit par : rabbit | 21/07/2016

"j'ai un fan club potentiel de 1'300'000'000 personnes en Chine" Il me semble que c'était hier que Dutronc chantait "700 millions de Chinois, et moi, et moi, et moi..."
Et dire qu'il y en a qui ne croient pas à la surpopulation.
Ne vous occupez pas des mouettes de Ambre, rabbit. La dernière fois, c'était un caniche...
Si on doit occire tout ce qui crie, miaule, aboie + la liste des cris bizarres des animaux inventés par des lettreux fous, on ne s'en sortira jamais.

Écrit par : Géo | 21/07/2016

La fauconnerie est un art dans les Émirats. .. et pas pour chasser les moineaux. J' avais vu un passionnant documentaire sur ce dressage. C'est un rapace sacré. A Dubai il y a même un hôpital pour les Faucons!

Écrit par : Ambre | 21/07/2016

"et pas pour chasser les moineaux." Mais bien les pigeons, à la cathédrale de Lausanne, par exemple. Les faucons ont tellement de succès chez les émirs que les ornithos ont organisé des tours de garde pour lutter contre les pillards de nid dans les falaises du Jura. A l'époque, l'oeuf valait 20'000 dollars...

Écrit par : Géo | 22/07/2016

Savez-vous qu'une chèvre est entrée dans la maison d'Aïcha et à dévoré la page du Livre concernant la lapidation? Ce qui fait que le problème reste entier depuis près de 1'470 ans.

Écrit par : rabbit | 22/07/2016

J'ai la même considération que Houellebecq sur les questions que vous abordez et sur les gens qui ont le bout du nez plein de poussière. Mais votre chèvre vaut bien mon vieux fontainier de Cassou...

Écrit par : Géo | 22/07/2016

«J’ai appliqué mon esprit à connaître la sagesse, et à connaître la sottise et la folie ; j’ai compris que cela aussi est poursuite du vent.» (L'Ecclésiaste)
«Renoncez à l'étude et vous n'aurez aucun souci.» (Laozi)
«Les hommes connaissent tous l'utilité d'être utile, mais aucun ne connaît l'utilité d'être inutile.» (Zhuangzi)
«Oh! pourvu que je tienne jusqu'à l'aube...». (La chèvre de Monsieur Seguin)

Écrit par : rabbit | 23/07/2016

Bien, celle-là:

“La réponse dépend beaucoup de celui qui pose la question. Il ne faut jamais hésiter à mentir, à dire un peu n’importe quoi quand la question ne vous plaît pas.”

Et celles-là aussi:

“Le monde est de taille moyenne.”

“La vérité est toujours totalitaire dans la mesure où elle affirme que les choses ne relèvent pas de l'opinion.”

“Les hommes vivent les uns à côté des autres comme des boeufs ; c’est tout juste s’ils parviennent, de temps en temps, à partager une bouteille d’alcool.”

Sacré Michel !

Écrit par : petard | 23/07/2016

Houellebecq? Onfray? Je penche pour ce dernier.
Trop mignonne la chèvre de Mr Seguin.

Écrit par : Ambre | 23/07/2016

Pour les âmes catatoniques: https://www.youtube.com/embed/02nLxNzIA9g

Écrit par : rabbit | 23/07/2016

@rabbit

Souvenirs, souvenirs... les carottes sont cuites. Même les livres d'Histoire disparaîtront.

De toute façon, moi (nous), je (on), suis (est), vieux... quand à moyenne ou courte échéance l'interrupteur sera sur off/out, il y en aura plus rien à foutre.

Écrit par : petard | 23/07/2016

Courage, fuyons !
Henri Laborit («Eloge de la fuite», 1976) nous conte que, suite à un stimulus douloureux, notre système nerveux va d'abord nous recommander l'évitement. Mais, s'il est impossible de fuir, cette réaction va se transformer en agressivité défensive. Si nous somme devenus trop flemmards pour massacrer nos agresseurs, vous avons encore la possibilité de faire nos malles (et, accessoirement, aller envahir les autres). Est-ce que ça vous paraît censé? C'est du rabbit...

Écrit par : rabbit | 23/07/2016

«Si nous somme devenus trop flemmards pour massacrer nos agresseurs»

Ce n'est plus de la flemme... ce sont les forces et les moyens qui manquent... sur l'étape Finhaut-Emosson, dans le dernier km, je n'aurais même pas fait 50 mètres !

«aller envahir les autres»

oh, non, juste leur rendre visite et leur offrir du boutefas et du gruyère.

Écrit par : petard | 23/07/2016

Vous ne pourrez jamais contraindre un Chinois à manger du gruyère, à moins de passer pour un barbare sadique et inhumain. J'ai connu des gens originaires du Heidiland, installés dans le Shandong avec l'ambition de faire découvrir leurs fromages aux mangeurs de riz. Devant mes doutes répétés, ils m'ont accusé de manquer de civisme. C'est dur de faire plaisir à tout le monde.

Écrit par : rabbit | 23/07/2016

Bah, les empires naissent, vivent et meurent. Et vae victis, après tout. Si les peuples européens ne voient pas le danger et ne réagissent pas, d'autres prendront leur place. L'Empire romain s'est effondré, idem le saint Empire romain germanique. Ni Napoléon ni Hitler n'ont réussi à le faire revivre et le fascisme soft de l'UE a pris un grand coup de pied des Anglais. Personne ne peut dire ce qu'il en sera de ce continent dans trente ans, mais comme le dit petard, qui tôt ou tard, a fini par nous inspirer : nous serons morts...

Écrit par : Géo | 23/07/2016

Comme vous le savez, la Chine a maintenant 4'714 ans et se porte de mieux en mieux, après avoir connu de nombreux revers ces derniers siècles. A côté l'Europe est jeune, si l'on prend le couronnement de Charlemagne comme date de naissance. Si vous êtes d'accord, nous en rediscuterons vers l'an 5'514, mais je suis déjà certain que le bilan ne sera pas si sombre que vous paraissez l'imaginer. See you soon.

Écrit par : rabbit | 23/07/2016

«Vous ne pourrez jamais contraindre un Chinois à manger du gruyère, à moins de passer pour un barbare sadique et inhumain»

«C'est dur de faire plaisir à tout le monde»

Oui, c'est vrai, vous avez raison. Faut êre attentif aux us et coutumes. C'est pourquoi il est préférable de s'inviter chez des cousins qui partagent les mêmes goûts ou les mêmes valeurs.

Raisons pour lesquelles, Beate Uhse (reine du porno-business dans les années huitante), n'a pas exporté ses poupées gonflables en Arabie saoudite. Mais si elle m'avait écouté, elle aurait plombé Face de bouc à Wall Street avec des chèvres gonflables.

Écrit par : petard | 24/07/2016

Vous évoquez ces pratiques courantes au VIIe siècle dans la péninsule arabique?

Écrit par : rabbit | 24/07/2016

"nous en rediscuterons vers l'an 5'514" Vous vous prenez pour Saint-Germain ?
Vous vous branchez sur les délires googlesques de vie de 1000 ans ? Il faut vraiment être très jeune et naïf dans sa tête pour vouloir vivre plus longtemps que ce qui est possible aujourd'hui...

Écrit par : Géo | 24/07/2016

Allons, allons, Géo ! Vous n'êtes pas à une émission culturelle de radio Sottens.... Si, je vous reconnais certaines capacités dans le domaine scientifique, cette forme d'intelligence n'est toutefois qu'un rétrécissement de la réalité. Et la réalité, Géo, c'est.....

Écrit par : rabbit | 24/07/2016

Ah,ah, on sent poindre l'Ordre du Temple Solaire ou autre association de délirants. Vous vous êtes branché sur Sirius, rabbit ?

Écrit par : Géo | 25/07/2016

Avant d'aborder la question de la réalité, il vaut mieux se documenter pour savoir de quoi l'on parle. Sinon, on est vite sur orbite: tout est fait pour vous égarer, chacun travaille pour sa chapelle. Il est difficile de faire confiance sans avoir testé toutes les possibilités. Sur ce chapitre, vous pouvez me suivre aveuglément.

Écrit par : rabbit | 25/07/2016

Vous tombez bien. Je n'ai jamais été capable de suivre qui que ce soit aveuglément. On va même dire que c'est ma seule qualité...

Écrit par : Géo | 25/07/2016

Pensez-vous reproduire éternellement les mêmes effets alors que les causes ne sont jamais les mêmes ? Et savez-vous que Chouki ou Chouqui est un patronyme courant au Maroc ? Il vaut mieux ne pas rester dans les parages...

Écrit par : rabbit | 25/07/2016

Les commentaires sont fermés.