13/08/2016

Une flammèche pour un rêve d’oiseaux

Selon la revue médicale britannique The Lancet, une équipe de savants, dont font partie des Suisses de notre Institut tropical et de santé publique, a mis au point un piège ingénieux pour restreindre les effets dévastateurs du moustique. Car en répandant le paludisme (et bien d’autres fléaux, dont le zika), cette satanée créature tue chaque année 725 000 êtres humains. Soit 80 000 fois plus que le crocodile, lequel, malgré sa redoutable mâchoire, n’en échine modiquement que 10 000, cinq fois moins que son cousin le serpent. Et 475 fois moins que l’homme, un zigoto qui,  depuis la nuit des temps, adore se zigouiller lui même.

L’insecte raffolant de l’odeur de notre épiderme, ces chercheurs l’attirent par une imitation artificielle de celle-ci, dans une espèce de hotte aspirante, et déchiquetante… Pas de R.I.P. pour la sale bête! Question subsidiaire: ça sent quoi un moustique? Posez-la aux hirondelles, qui s’en régalent comme d’une friandise happée au vol. Du coup, moins elle le trouvera en nos contrées, moins elle reviendra y nicher.

Dans nos régions, le culicidé (c’est le nom scientifique du petit suceur de sang) perturbe notre sommeil mais sa piqûre n’est pas mortelle, ne provoquant que des lésions cutanées éphèmères. On l’évince pourtant à l’aide de pesticides dangereux pour notre propre santé. Sinon avec diffuseurs électriques qui ne contiennent pas de produit chimique, mais des huiles essentielles, dont la plus souveraine est extraite de la citronnelle: elle perturberait le système nerveux de la plupart des diptères.

Il y a 50 ans, une voisine de palier Mme Juliette Golze en versait trois gouttes dans un bol d’huile alimentaire à bon marché, où “gogeait”, comme disent les Vaudois, un tampon d’ouate torsadé en mèche. S’y allumait un feu fragile et tremblant, virant au bleu, la couleur héraldique de la Vierge, vers laquelle elle s’élevait en offrande. Ce qui permettait à la très catholique Juliette de s’absoudre de ses péchés, tout en pouvant dormir la fenêtre ouverte. Et les moustiques pulliérans de la Vuachère, qui ruisselait sous nos balcons, l’épargnaient!

Il suffit d’un peu de coton, d’une larme de substance oléagineuse dans une assiette et d’un zeste de citronnelle pour enfin retrouver un sommeil profond, non perturbé. On y rêvera d’hirondelles.

Commentaires

"que 10 000, cinq fois moins que son cousin le serpent" Non, dix fois moins.
En traversant la France, reportage sur France Inter : a-t-on le droit d'éliminer des espèces, de moustiques porteurs du palu en l'occurrence, au nom du droit des humains à se défendre ? Tout le délire des anti-OGM servi sur un plateau...
Avec l'horreur du transit de Bordeaux et ses bouchons carabinés, une bonne leçon de zénitude appliquée. Mais j'ai quand même coupé la radio, à défaut de pouvoir échapper au bordel de Bordeaux.
A part ça, en Afrique, tout le monde meurt du "palu". Comme s'il n'y avait pas d'autres maladies : on a découvert récemment que la maladie de Lyme y était très présente, par exemple. Alors les statistiques...

Écrit par : Géo | 14/08/2016

Je comprends pourquoi je n'ai pas de moustiques cette année, je m'en étonnais. J'ai un nid d'hirondelles au-dessus de ma fenêtre. .. et un paquet de fientes en dessous (0_0).

Écrit par : Ambre | 14/08/2016

Avez-vous remarqué que le commentaire de la RTS, sur le match de badminton de cet après-midi à Rio, ne correspondait pas aux images diffusées ?

Écrit par : rabbit | 15/08/2016

"ne correspondait pas aux images diffusées" Le journaliste sportif étant au journaliste ce que la musique militaire est à la musique, et les journalistes n'étant de nos jours déjà pas terribles, peut-être était-ce mieux ainsi...

Écrit par : Géo | 15/08/2016

Cela dit, j'ai fait la même constatation que Ambre : pas ou très peu de moustiques cette année...
Il y a surpopulation chez les hirondelles, espèce en voie d'extinction selon nos bons amis verts ? Je penche plutôt pour des raisons climatiques. Et ils n'ont pas dit leur dernier mot...

Écrit par : Géo | 15/08/2016

Oui, mais, tout de même.... commenter un match d'hommes Chinois contre des hommes Coréens, alors que l'on voit des femmes Japonaises bataillant contre des femmes de Malaisie. Il n'y a donc personne pour contrôler la bonne utilisation de vos redevances. Je doute que cela arrive sur CNN.

Écrit par : rabbit | 15/08/2016

En effet, je n'ai été piqué que trois fois: il y a de quoi s'inquiéter.

Écrit par : rabbit | 15/08/2016

En effet, je n'ai été piqué que trois fois: il y a de quoi s'inquiéter.

Écrit par : rabbit | 15/08/2016

Et là Rabbit, vous avez publié deux fois;-)

Pour les dégâts de fiente, j'ai eu le droit à un bonus plutôt malus :

https://1.bp.blogspot.com/-RWRXPkeos0w/V5zjpdFLAOI/AAAAAAAAL3w/RX29PW-zI-ENXtM7GEEOHo-pdfTY4FqQQCLcB/s1600/DSC04305.JPG

Je soupçonne un chouca ou une corneille du meurtre; je l'ai vu il y a deux jours sur le toit, s'éterniser à la hauteur du nid, très joli par ailleurs.

Écrit par : Ambre | 15/08/2016

Vous devriez consulter in fauconnier, pour qu'il vous débarrasse de ces parasites. Mais, cette activité est devenue assez rare ces derniers siècles.

Écrit par : rabbit | 16/08/2016

Quelle est la distance entre Vendée et Finistère ? Parce que le puy du Fou a un spectacle de fauconnerie...

Écrit par : Géo | 16/08/2016

En forêt de Brocéliande, on trouve aussi une flopée de magiciens et de fées. Avez-vous lu les 2'000 pages du cycle arthurien ? C'est en tous points comparable aux 2'400 pages des Mémoires Historiques de Sima Qian; avec, en plus, ce côté déjanté qu'ont toujours eu les Petits et Grands Bretons.

Écrit par : rabbit | 16/08/2016

Bon, s'il faut s'adresser à Merlin pour se débarrasser d'un choucas, je peux aussi fournir à Ambre quelques carabines 22 (2.54 x 0.22 = 0.558 mm, presque le même calibre que le Fass 90, mais pas la même charge...). Cela peut aussi faire l'affaire et Merlin doit être devenu très cher, par les temps qui courent...

Écrit par : Géo | 16/08/2016

Et à part ça, si on tire sur une corneille, on ne sort plus de la maison pour les semaines qui suivent. Le film de Hitchcock est une plaisanterie à côté de ce qui va se passer...

Écrit par : Géo | 16/08/2016

Et les pies, Monsieur Géo, que faut-il en penser ? J'ai l'affreux sentiment que le couple de pies, installé depuis le début des vacances dans le voisinage, a chassé le couple de corneilles qui habitait là depuis plusieurs années. Ou carrément occis... A moins qu'ils aient échangé leur nid durant cette période: c'est possible, on ne sais jamais ce qui se passe dans ces petites têtes emplumées. Dans le même registre, savez-vous que le gouvernement Indien vient d'emprunter 1.5 milliards de USD à la Banque Mondiale pour la construction de 20 millions de WC ? Si vous pouvez les fournir CIF à moins de 75 USD l'unité, votre fortune est faite.

Écrit par : rabbit | 16/08/2016

J'ai déjà fait la fortune d'une entrepreneur de Bakhtaran (Kermanshah) durant GW I en lui commandant je ne sais plus combien de latrines en tôle pour les Kurdes fuyant par le Zagros, je ne vais pas revenir sur mes traces...
Si vous voulez vous lancer, soyez attentif à la dimension du trou : trop petit, il y aura des salissures, trop grand, un enfant peut passer dedans. C'est déjà arrivé...
Et si vous êtes dans un pays musulman, faites attention à leur orientation.

Écrit par : Géo | 16/08/2016

Je savais déjà qu'il ne faut jamais utiliser la main gauche pour piocher dans le plat; mais alors là, vous m'en bouchez un coin ! Il faudrait encore compter la boussole comme option régionale? Avec tous les manuels utilisateurs à imprimer en Hindi, Bengali, Télougou, Marathi, Tamoul, Ourdou, Kannada, Gujarati, Oriya, Malayalam, Pendjabi et Assamais, le deal n'est plus aussi intéressant. Avouez que la Chine est un marché bien plus accessible...

Écrit par : rabbit | 16/08/2016

Sauf qu'en Chine, cela fait depuis Mao et la Révolution culturelle qu'ils utilisent l'engrais humain. C'était pour embêter les profs d'uni inévitablement relégués aux corvées qui en découlent...

Écrit par : Géo | 16/08/2016

C'est bien ce que je pressentais...

Depuis le retour de M'sieur Géo, ça chauffe sur le court de M'sieur Gilbert.

Dans la finale "flammèche pour un rêve d’oiseaux" Géo-Rabbit, Au tie Break, Géo mène à huit contre six...

Vendre son château en Espagne, ça l'a vraiment requinqué !

Écrit par : petard | 16/08/2016

@ Géo : oui au Puy du Fou il doit y avoir une fauconnerie puisqu'il y a un spectacle avec ces rapaces. Le genre d'endroit rempli de cars pour touristes, qui me fait fuir. Peut-être est-ce une tare...
La distance entre la Vendée et le Finistère? Géo! Faudrait savoir de quelle ville à quelle ville (0_0)? Grosso modo : 300 kms!

Pour ce qui est des corneilles et des choucas, je les affectionne. J'ai même remis sur pattes un choucas à l'aile blessée qui s'était réfugié sur ma terrasse.
"Si tu ne veux pas que les choucas t'assiègent de leurs cris, ne sois pas la boule d'un clocher" (Goethe).

J'avais écouté il y a longtemps cette émission de Charles Sigel :
http://pages.rts.ch/espace-2/programmes/l-humeur-vagabonde/5519645-l-humeur-vagabonde-du-25-01-2014.html

Écrit par : Ambre | 16/08/2016

Comme il est à nouveau en fonds, je vais pouvoir lui vendre une villa avec terrasse et piscine à débordement, sur une colline dominant le golfe de St. Tropez. Son propriétaire n'est autre que mon cousin, lui-même un grand philanthrope: l'occasion de réaliser l'affaire du millénaire. Géo et vous serez comme des coqs en pâte. Mais, son commentaire alambiqué sur la Révolution culturelle ne laisse pas de m'interpeller. C'est pourquoi je tiens à poser quelques repères factuels pour son orientation. Mme Rabbit a glandé quatre ans à faire des 大字报 (dazibao), avant d'être expédiée pour trois nouvelles années à la campagne par M. Mao. Il a encore fallu attendre 1978 pour que les universités ouvrent de façon équitable et durable. Moralité: Mme Rabbit a donc perdu 12 ans. Qui les lui rendra?

Écrit par : rabbit | 16/08/2016

petard@ merci pour la contribution constructive à ce billet dont le sujet est :
"Une flammèche pour un rêve d’oiseaux"...
Et à propos :

Ambre@ J'aime beaucoup les corvidés. Mais c'est comme pour d'autres populations, il y a aussi une question de quantité...
Pour la distance Vendée - Finistère : je n'ai nulle part trouvé l'emplacement exact du Puy du Fou. Il est seulement indiqué que c'est en Vendée. Et comme vous de toute façon, je ne m'y rendrais jamais, même si on me payait très cher...

Rabbit@ J'ai aussi rencontré des étudiants chinois passés par les campagnes..., d'où mes connaissances sur les moeurs de cette époque...
Remarquez que l'actuel Grand Timonier se vante d'y être passé...

Écrit par : Géo | 17/08/2016

Il me semble que le Puy du Fou est près de Poitiers...

Écrit par : Ambre | 17/08/2016

Vous devez confondre avec le futuroscope.
En fait, ce n'est pas difficile à trouver :
http://www.puydufou.com/fr/comment-venir?season=summer
Mais comme nous n'avons pas l'intention d'y aller...

Écrit par : Géo | 17/08/2016

Non je ne confonds pas avec le Futuroscope car là j'y suis allée. Hum! En fait le Puy... se situe entre Nantes et Poitiers. Bref, comme vous dites, en d'autres termes, on s'en Fou du Puy (*_*)!

Écrit par : Ambre | 17/08/2016

Non je ne confonds pas avec le Futuroscope car là j'y suis allée. Hum! En fait le Puy... se situe entre Nantes et Poitiers. Bref, comme vous dites, en d'autres termes, on s'en Fou du Puy (*_*)!

Écrit par : Ambre | 17/08/2016

Pourquoi ne pas appeler directement Philippe de Villiers, cela éviterait le déplacement ?

Écrit par : rabbit | 17/08/2016

Pourquoi ne pas appeler directement Philippe de Villiers, cela éviterait le déplacement ?

Écrit par : rabbit | 17/08/2016

Hi Rabbit!
Effectivement...
Auriez-vous le même problème que moi avec ma tablette? L'hypersensibilité du clavier tactile ou début de Parkinson (0_0)...

Écrit par : Ambre | 17/08/2016

Non, mais nous enquêtons sur le phénomène: ou c'est magique, ou c'est quantique...

Écrit par : rabbitrabbit | 17/08/2016

Non, mais nous enquêtons sur le phénomène: ou c'est magique, ou c'est quantique...

Écrit par : rabbitrabbit | 17/08/2016

«très peu de moustiques cette année...»
«Je penche plutôt pour des raisons climatiques»

Che Konfirme !

J'ai lu quelque part qu'il fallait au moins 20 jours consécutifs à une certaine température pour permettre l'éclosion. Et dans certaines régions ça n'a pas été le cas.

Psssst, Herr Kommandanturleiter:
C'est mieux comme contribution ?

Écrit par : petard | 17/08/2016

Tiens, les commentaires recommencent à disparaître...
Je disais donc : "il fallait au moins 20 jours consécutifs à une certaine température pour permettre l'éclosion." Certes, et c'est pour cela que j'avais ajouté qu'ils n'ont pas dit leur dernier mot...
A moins que les températures nocturnes, trop basses...un peu comme les tomates...

Écrit par : Géo | 17/08/2016

Peut-on dans ce cas parler de «Moustiques de Berne» ¿

Écrit par : rabbit | 17/08/2016

« de «Moustiques de Berne» ¿»

ou des noirs de Crimée avec des coeurs de boeufs. Ça va piiiiiiiiiiiiiiiiiiiquer !

Écrit par : petard | 17/08/2016

Tiens, à propos : en France, ils ont réussi à supprimer "de Berne" ou "de Crimée".
Les chacals suisses ou russes sont mal venus chez "U"...

Écrit par : Géo | 17/08/2016

(0_0) Qui pourait me traduire le dernier commentaire?

Écrit par : Ambre | 17/08/2016

Les roses de Berne ou les noires de Crimée sont devenues les roses et les noires...ou tomates anciennes. Allez vérifier chez votre U habituel...

Écrit par : Géo | 17/08/2016

Pour les coeurs de boeuf j'avais compris, ce sont les seules tomates devenues mangeables, à moins d'en avoir dans son potager. Les tomates n'ont plus aucun goût. Dans les supermarchés elles sortent des frigos et elles ne murissent pas chez vous, elles restent dures ou pourrissent, et fadasses.
Mais oui, les roses... de Berne... de votre jardin, Rabbit en a déjà parlé, je crois.
Merci Géo pour la traduction. (Je ne démarre pas au quart de tour, sauf en voiture. Hi!)

Écrit par : Ambre | 17/08/2016

J'ai fouillé dans «Les délices de la campagne», de Nicolas de Bonnefons, publié le 12 août 1654 à Paris (chez Pierre Des-Hayes, rue de la Harpe, aux Grands Couronnez, prés la Roze Rouge), pour connaître la liste des légumes disponibles en supermarché à cette époque. On trouve de la betterave, des carottes et des panais, du salsifis, des scorsonères, des raves (y compris la variante rabe ou rhée), des navets, des artichauts, du poireau, des épinards, diverses variétés de pois, du cardon, de la lentille, de l'asperge, de la raiponce (variété de campanule), des citrouilles et des bonnets de prêtres. Apparaît un légume non identifié appelé "cherüis", et je note une confusion entre le topinambou/topinambour et la pomme de terre. Pas trace de tomates, donc. Elles sont consommées en Espagne dès le XVIIe s. et en Europe du Nord à partir du milieu du XVIIIe s., où elles étaient considérées comme plantes ornementales (Wiki).

Écrit par : rabbit | 18/08/2016

Oui, les tomates...
Vous avez remarqué, petard a cessé de jouer les casse-c...lles. Tout ça de pris, après Jean-Claude Bouille, Pierre Jenni et j'en passe et des pires.
"Kommandanturleiter"...
Heureusement qu'on a Ambre pour jouer tranquillement...

Écrit par : Géo | 18/08/2016

C'est une opinion que l'on ne peut passer sous silence.
Mais j'ai récemment surpris ce commentaire sur France Culture: «Si petard est malsain, Géo, lui, est un véritable fléau». Quant aux autres postulants à l'immortalité, nul ne sait ce que l'Histoire en retiendra.
Par contre, Ambre restera toujours Ambre...

Écrit par : rabbitopoulos | 18/08/2016

Mais que disait France Kultur de rabbit ? Mmmmh ?

Écrit par : Géo | 18/08/2016

A part ça, vous avez sûrement comme moi suivi "C dans l'air" sur l'évasion fiscale française. Vous avez remarqué qu'aucun de ces crétins n'a abordé la question de l'enfer fiscal français ?

Écrit par : Géo | 18/08/2016

C'est dans l'émission : «Allons aux faits», où Ambre était interrogée sur sa carrière par Régis Debray. A ma demande, pas un mot n'a été échangé à mon sujet ou sur ma mission, qui doit rester secrète. Voilà tout ce que l'on peut en dire pour le moment.

Écrit par : rabbit | 18/08/2016

Régis Debray ne pourrait dire du mal de moi. Je suis complétement d'accord avec lui sur la question du Kosovo et je l'ai suffisamment fait savoir...
Et d'ailleurs, mais personne ne le dit par peur de l'abominable Cruella, c'était la politique suisse là-bas avant l'arrivée de cette abominable incapable MCR...

Écrit par : Géo | 18/08/2016

«C dans l'air»: je viens de changer de chaîne en raison d'une forte nausée. Je préfère le volley ball féminin.
Des documents récents au sujet de l'échange automatique de renseignements me sont passés entre les mains et je n'ai qu'une seule hâte, celle de rentrer en Chine. Je dois passer en mode de survie.
De l'air ! De l'air !

Écrit par : rabbit | 18/08/2016

En déambulant dans les rues du centre de Genève, il est arrivé que des personnalités (politiques ou médiatiques) me disent bonjour en les croisant, alors que je ne les avais jamais rencontrées précédemment. Mais, en pensant à celle que vous évoquez avec une crainte superstitieuse, je rase les murs...

Écrit par : rabbit | 18/08/2016

"l'échange automatique de renseignements" En effet, cela promet. Ce qui me fait marrer, c'est que cela va retomber sur la gueule de ceux qui se réjouissent que les méchants riches vont enfin payer. Parce que pour les pauvres, ceux qui sont bi-nationaux suisses-bougnouls par exemple, leur maison en bougnoulland sera à déclarer...
Fini le socialisme de façade, passons à la réalité des faits...

Écrit par : Géo | 18/08/2016

Vous parlez d'or, ô Géo, mais ce sera toujours de la faute des autres...

Écrit par : rabbit | 18/08/2016

« leur maison en bougnoulland sera à déclarer... »

www.letemps.ch/sites/default/files/media/2015/03/21/052b193c-cfb5-11e4-ab43-77e6948b78b0.JPG

Mouais... mais pour la valeur locative, ça va être difficile de déterminer le cube et les m2...

Écrit par : petard | 19/08/2016

Pour le contribuable, il faut souhaiter que la Recette de district, ou son équivalent, se trouve dans le même état.

Écrit par : rabbit | 19/08/2016

"Pourquoi ne pas appeler directement Philippe de Villiers, cela éviterait le déplacement ?" Macron vous a devancé. Il est allé là-bas apprendre à conduire le char de l’État.
Je donnerai cher pour savoir ce qu'ils se sont dit, par ailleurs...

Écrit par : Géo | 20/08/2016

Quand un vicomte
Rencontre un autre vicomte,
Qu'est-ce qu'ils se racontent?
Des histoires de vicomtes...
Quand une marquise
Rencontre une autre marquise
Qu'est-ce qu'elle s se disent?...
Des histoires de marquises...
Quand un cul de jatte
Rencontre un autre cul de jatte,
Rien ne les épate
Qu'une histoire de cul de jatte.

REFRAIN:
Chacun sur terre
Se fout, se fout,
Des petites misères
De son voisin du dessous.
Nos petites affaires
A nous, à nous
Nos petites affaires
C'est ce qui passe avant tout...
Malgré tout ce qu'on raconte
Partout, partout,
Qu'est-ce qui compte en fin de compte
Ce qui compte surtout c'est nous.
Chacun sur terre
Se fout, se fout,
Des petites misères
De son voisin du dessous.

Quand un gendarme
Rencontre un autre gendarme
Rien ne les charme
Que les histoires de gendarmes...
Quand une bigote
Rencontre une autre bigote,
Qu'est-ce qu'elles chuchotent?
Des histoires de bigotes...
Quand une vieille tante
Rencontre une autre vieille tante
Elle s sont contentes
De parle de vieilles tantes...

Écrit par : rabbit | 20/08/2016

Quand un vicomte
Rencontre un autre vicomte,
Qu'est-ce qu'ils se racontent?
Des histoires de vicomtes...
Quand une marquise
Rencontre une autre marquise
Qu'est-ce qu'elle s se disent?...
Des histoires de marquises...
Quand un cul de jatte
Rencontre un autre cul de jatte,
Rien ne les épate
Qu'une histoire de cul de jatte.

REFRAIN:
Chacun sur terre
Se fout, se fout,
Des petites misères
De son voisin du dessous.
Nos petites affaires
A nous, à nous
Nos petites affaires
C'est ce qui passe avant tout...
Malgré tout ce qu'on raconte
Partout, partout,
Qu'est-ce qui compte en fin de compte
Ce qui compte surtout c'est nous.
Chacun sur terre
Se fout, se fout,
Des petites misères
De son voisin du dessous.

Quand un gendarme
Rencontre un autre gendarme
Rien ne les charme
Que les histoires de gendarmes...
Quand une bigote
Rencontre une autre bigote,
Qu'est-ce qu'elles chuchotent?
Des histoires de bigotes...
Quand une vieille tante
Rencontre une autre vieille tante
Elle s sont contentes
De parle de vieilles tantes...

Écrit par : rabbit | 20/08/2016

Désolé pour le doublon: c'est la souris...

Écrit par : rabbit | 20/08/2016

Les commentaires sont fermés.