28/05/2017

Les vertus du thé et sa nocivité d’antan


Le  jeudi de l’Ascension, le crépuscule du Léman était jaune! Au signal de Bougy, les randonneurs ondulaient en figures d’ombre comme dans un grand bol de thé. Du thé de qualité supérieure: le Yunnan d’or de Chine, le Vithanakande noir de Ceylan, le tchaï russe aux sept agrumes… Les thés dont je parle sont faits de feuilles entières, donc autrement plus odorifiques que les industriels vendus en sachets, et que des Anglais imaginatifs comparent  à des «dustbags» - soit des sacs d’aspirateurs…
Après l’eau, le thé est la boisson la plus bue au monde et, selon des statistiques officielles, les Suisses en auraient  importé l’an passé plus de 5800 tonnes, contre 4600 il y a cinq ans. Chacun de nous en boirait 2, 9 décilitres par jour - le contenu d’une tasse ordinaire. Cela paraît infime, mais en même temps beaucoup dans une patrie de vignerons et de brasseurs de bière.  
Plus réjouissante est notre propension à préférer le naturel à l’instantané des supermarchés.  A Lausanne, Yverdon, ou Vevey, de nouvelles «maisons de thé» à l’ancienne font florès. On y observe des rituels ataviques à la londonienne, ou antédiluviens à la nippone. On s’y désaltère plus lentement, plus méditativement, laissant les vertus thérapeutiques du breuvage diffuser sans hâte leur pouvoir antioxydant dans toutes les parties de l’organisme. Si cette théorie est unanimement approuvée par les médecins, elle fut contestée par un de leur plus prestigieux prédécesseurs, le célèbre Dr Samuel-Auguste Tissot (1728-1797). Un savant vaudois de Grancy, qui exerça son sacerdoce à Lausanne pour soigner les princes et aristos du Siècle des Lumières: dans une lettre sur La santé des gens de lettres (1775) il mettait en garde: «La plus funeste des boissons, quand on en fait un usage fréquent ou abondant est, sans contredit, le thé. J’ai vu des hommes très forts et très bien portants, à qui quelques tasses de thé, bues à jeun, donnaient des anéantissements, des bâillements, des malaises, qui duraient quelques heures et quelquefois ils s’en ressentaient toute la journée.» Faut-il le rappeler? Le même Tissot fut l’auteur d’un essai intitulé L'Onanisme, dissertation sur les maladies produites par la masturbation (1761).

Commentaires

Sacré Dr Tissot ! En a t-il dit des bêtises ! Mais nos actuels Diafoirus sont-ils vraiment meilleurs : Mediator, statines e tutti quanti... ? Et doit-on dire des Diafoiri ou des Diafoirus ?

Écrit par : Géo | 28/05/2017

L'homme recherche l'intensité pour oublier l'écoulement du temps. Il se défonce avec tout ce qu'il trouve et c'est à la fois un bienfait pour l'évolution de l'humanité et une calamité pour gérer ces toxicos dépendants.
Le titre ne rend pas justice à un phénomène atemporel ou le sujet ne fait que mettre l'accent sur notre incapacité à trier le bon grain de l'ivraie.
Tout est question de dosage au final. Et pour ne pas augmenter les doses afin d'éprouver la même ivresse, il s'agit de nettoyer.
Je crois me souvenir avoir donné ici ma recette à une époque...

Écrit par : Pierre Jenni | 28/05/2017

Le type de cancer le plus fréquemment rencontré en Asie est celui de l'estomac. En Chine, on reconnaît volontiers que l'on peut attribuer cette caractéristique à une trop grande consommation de thé. Les Anglais l'ont compris très tôt: ils ont réduit les feuilles de leur “Breakfast Tea" en touts petits éléments pour réduire l'agressivité du principe actif. De plus, en ajoutant du sucre et du lait, l'acidité naturelle est réduite. Raison pour laquelle je vous recommande d'éviter de boire du thé de Chine sans l'accompagner de nourriture plus solide. Autre remarque, inutile de faire 10'000 km pour trouver des espèces rares comme le Pu'er, le Tieguanyin ou le Bai Hao Yin Zhen. Ils sont rares et chers sur place, parce que l'essentiel de la production est exporté : on en trouve donc plus facilement en Suisse romande qu'en Chine.

Écrit par : rabbit | 28/05/2017

J'avais une vision des Africains capables de manger de tout. Un chauffeur burkinabé tout fier de montrer un rapace qu'il venait de tirer et qu'il s'apprêtait à manger...
Mais en brousse, j'ai vu une fois un boa tué à coups de machette, éventré et dont on avait sorti le contenu du ventre : un varan. Même la peau magnifique du boa avait été négligée. Pourquoi avait-il été tué ? Mystère...

Écrit par : Géo | 29/05/2017

Si vous voulez savoir pourquoi l'être et le néant se côtoient d'aussi près, il faut le demander à Messieurs Sartre et Jenni, tous deux éminents existentialistes. Ce qu'il m'est possible de vous répondre, ici et maintenant, c'est que cela fut et que vous avez d'autre préoccupations dans le pipe line. Mais si la géothéiculture vous intéresse, il est utile de savoir qu'au Sénégal, on trouve le kinkeliba réputé pour ses propriétés diurétiques, dépuratives et digestives. Alors qu'en Namibie, il est difficile d'obtenir autre chose que du rooibos sud-africain, auquel on prête différentes vertus médicinales: asthme, allergies, insomnie, coliques ou eczéma. Raison pour laquelle ces gens sont bizarres, il faut le croire.

Écrit par : rabbit | 29/05/2017

"Allergie, insomnie, eczéma", c'est tout moi. A part le rooibos (que je n'aime guère) auriez-vous un thé qui soignerait ces calamités à me préconiser ?

Écrit par : Ambre | 29/05/2017

Oui, ça vient d'Ecosse : une boisson au goût de médicament produite par distillation de céréales maltées.

Écrit par : rabbit | 29/05/2017

Et n'oubliez pas de choisir les pur malt plutôt que les blended...

Écrit par : Géo | 30/05/2017

Pas sûr que votre médicament écossais soit efficace contre l'insomnie, et si oui, c'est qu'il aura fallu boire la boureille. Alors, bonjour le mal de crâne au réveil.
Sérieusement, il y a des thés qui soignent, mais quels sont-ils ? Madame Rabbit le sait peut-être ?
(Bon, là suis au repos. Radio dira demain si j'ai une ou plusieurs côtés fêlées)

Écrit par : Ambre | 30/05/2017

Voyez ce que dit le Dr Google à propos des thés Pu'er, Tieguanyin et Bai Hao Yin Zhen. Tout ce qui se mange et se boit en Chine a des vertus médicinales: ce n'est pas un pays, c'est un gigantesque fitness...

Écrit par : rabbit | 30/05/2017

Le Puy euh élimine les graisses (0_0). Mmm! Déjà que je n'en ai pas beaucoup...
Le tieguanyin me plairait, apparemment et le Ding Dong? Son n'est-il la cloche quand il est infusé (=_=) ?
Le bai hao... un thé blanc, il a l'air exceptionnel en goût. Vous pouvez m'en livrer qq grammes (^_^).

Écrit par : Ambre | 30/05/2017

Regardez sur Wiki ce qu'est le/la Guanyin. Un thé semi-fermenté cultivé dans le Fujian lui est destiné (réf. T231). Le Yin Zhen aiguilles d'argent "sommet de la perfection des thés blancs" (réf. T2301). Le Pu'er rouge profond, originaire de la ville du même nom dans le Yunnan (réf. T2021). J'avais oublié de mentionner le Pilochun, thé vert du Jiangsu extrêmement rare (réf. T220). Sur place j'ai encore découvert le Long Jin (source du dragon) de Hangzhou, semblable au jade liquide (réf. T221), et le suprême “Thé Imperial du Sichuan TGFOP1“, cultivé à 1500 m. d'altitude sur le mont Mengdingshan (réf. T2060). Toutes les références appartiennent au catalogue de la maison Mariage: heureusement que vous les avez sous la main, cela évite le déplacement. En plus, il fait le plus souvent chaud et humide et il faut rouler sur des centaines de kilomètres à travers la pays: vous ne connaissez pas votre bonheur....

Écrit par : rabbit | 30/05/2017

J'avais invité une amie, elle vient de partir. Elle a trouvé mon thé délicieux et ce n'était pas un Mariage : un thé vert Sencha pétale de rose et cerise. (Dégusté avec des macarons de chez Philomène).
Vous trouverez Philomène sur Google (non mais !).

Le Guanyin est très séduisant (=_=).

Écrit par : Ambre | 30/05/2017

@Gilbert Salem

Monsieur, j'aimerais vous joindre pour un renseignement. Vous pouvez me contacter sur mon adresse. Je vous en remercie.

Écrit par : Lou | 01/06/2017

@ Lou : nous pourrions peut-être vous renseigner (+_+)? ... autour d'une tasse de Yunnan d'or.
Un p'tit complément d'informations sur Paul ou Friedrich (*_*)?
Pour ma part, j'ai un faible pour Friedrich

http://dai.ly/x482k92

(It's à joke ;-))

Écrit par : Ambre | 02/06/2017

Ambre, vous pensez qu'il s'agit Lou Andreas-Salomé. Alors nous la verrons à Sils-Maria...

Écrit par : rabbit | 03/06/2017

Rabbit : ou alors un(e) fan de Lou Reed 0_0? Maître Salem a une culture élargie à de nombreux domaines; like you (=_=)

Écrit par : Ambre | 03/06/2017

Nous serons toujours redevables à Maître Gilbert de faire avancer le schmilblick culturel lausannois.
Mon album préféré de Lou Reed, c'est New York (1989): un accompagnement rythmique simple, balancé, précis et diablement efficace. Avez-vous des nouvelles de Géo ?

Écrit par : rabbit | 03/06/2017

Les nouvelles de Géo sont floues. Je n'ai pas compris son dernier commentaire.

Vous etes0 très rock'n'roll Rabbit!

Écrit par : Ambre | 05/06/2017

Rabbit a parfaitement compris. Relisez...

Écrit par : Geo | 05/06/2017

Encourager quelqu'un à croire à ce que j'écris, n'est-ce pas chercher le sommet de la perversion? Il y a du Divin Marquis en vous, Monsieur du Géo...

Écrit par : rabbit | 05/06/2017

Vous ne m'en voudrez pas mais cette tablette me rend peu loquace...

Écrit par : Geo | 05/06/2017

... en effet, inutile de vous acharner dessus à coups de canne comme le Dr House.

Écrit par : rabbit | 05/06/2017

Mais Rabbit comprend même l'incompréhension (=_=).

Écrit par : Ambre | 05/06/2017

Donc vous n'avez rien relu...

Écrit par : Geo | 05/06/2017

Bon Géo, t'as fini de faire ta chochotte ? Explique sans fausse pudeur histoire qu'on passe à autre chose !

Écrit par : Pierre Jenni | 05/06/2017

Lorsque c'est moi qui la crée, j'arrive encore à démêler les fils. Mais quand Géo s'y met, il vaut mieux chercher la sortie de secours. Autre chose encore à propos du thé: comme pour le riz, il convient de le laver avant de le consommer. Vous n'imaginez pas les conditions douteuses dans lesquelles ces denrées sont stockées après la récolte (poussière, saleté, insectes, etc.). Donc, en Chine, on rince trois fois à l'eau courante la portion de grains que l'on veut cuire. Pour le thé, il faut juste passer les feuilles sous l'eau bouillante (dans une passoire) avant de les mettre dans la théière.

Écrit par : rabbit | 05/06/2017

Ma tablette à écrit incompréhension au lieu de l'incompréhensible. Agaçant.

Ben oui quoi, arrêtez Géo de faire... euh ... et dites-nous si vous êtes passé sur le billard ou pas.

Jamais lavé mes feuilles de thé avant de les mettre dans la théière. Même pas peur.

Écrit par : Ambre | 05/06/2017

Aujourd'hui j'ai gravi des escaliers et je peux aller aux WC tout seul. Mais passer le the sous l'eau bouillante ? Cela change tout...

Écrit par : Geo | 05/06/2017

Les cons passent d'un billet à l'autre. C'est le bord...!
Moi j'ai reçu ça :

PS. J ai fait mes premiers pas (mais ai failli tomber dans les pommes)."

Écrit par : Ambre | 05/06/2017

Désolée. Ma tablette à écrit les cons alors que j'avais écrit les coms. Pfff,

Écrit par : Ambre | 05/06/2017

Gravi des escaliers !!! Après combien de jours ?

Écrit par : Ambre | 05/06/2017

Quoi qu'il en soit, je me réjouis de voir Géo ingambe, du 9 au 11 juin au Bal de l'Eté à Saint-Tropez (Nikki Plage). Ambre est la bienvenue, of course.... Faites sauter les bouchons !

Écrit par : rabbit | 05/06/2017

Souhaitons lui un bon rétablissement. Même pas besoin d'un supplément de calcium. Je n'en donne pas à mon chariot de golf en titane (*_*)

Écrit par : Ambre | 05/06/2017

Les commentaires sont fermés.