14/07/2017

On préfère la rose de Berne au ketchup

Faut-il le rappeler? la tomate n’est pas un légume, mais un fruit comme le concombre et l’avocat. Une solanacée cousine de la patate: elles sont dissemblables mais nous viennent toutes deux d’Amérique. Avant Christophe Colomb, il n’y avait donc pas de «fossé de roestis» possible en Helvétie. Encore moins de «zébrées rouges» ou de «coeurs de boeuf» chez les maraîchers de La Palud au Moyen Age. Aujourd’hui, ces deux variétés de tomate font florès parmi d’autres dans un nuancier de rouges allant du vermillon au carmin, en passant par le ponceau, le laiteux magnolia des dragées nuptiales, ou la fraîcheur des joues d’une adolescente.  
Ma préférée est la rose de Berne, car elle a cette carnation-là: une peau transparente, une pulpe fibreuse qu’on boit comme un nectar. Du regretté Pierre Desproges, on ne retient plus que les traits d’esprits assassins, or il lui arrivait d’exprimer des émotions culinaires: « A l’instar de l’androgyne, jamais tout à fait mâle et pas vraiment femelle, la tomate n’est pas le fruit qu’on nous dit, ni le légume qu’on voudrait nous faire croire. Le charme envoûtant de son goût flibustier tient tout entier dans cette trouble ambivalence, sel acide et sucre amer, qui vous explose en bouche quand vous croquez dedans. La tomate se mérite.»
La toute première fut cultivée par les Incas du Pérou, mais ce sont les Aztèques qui lui donneront un nom au suffixe universel: de «zitomate» procédera le mot mexicain «tomalti». Les conquistadors espagnols qui la rapportèrent en Europe  lui donnèrent celui de «tomata». C'est à Naples, qui était alors aussi une colonie hispanique, que devait s’entamer le destin gastronomique de cette exotique herbacée charnue et juteuse, sous une dénomination plus lyrique: «pomodoro», la pomme d’or.
Puis le mauvais génie humain commit un jour la maladresse de la triturer pour en faire un concentré destiné aux foyers modestes. Hélas, quelques  puissantes et crapuleuses chaînes industrielles s’ingénient désormais à truffer cette purée - vendue en conserves, en tubes ou en fioles de ketchup - d’additifs malsains, avariés, recyclés interdits interdits en Europe et en Suisse.  
Mais pas en Afrique.
Lire «L’Empire de l’or rouge, enquête mondiale sur la tomate d’industrie», par J.-B. Malet. Ed. Fayard, 288 p.

Commentaires

Les tomates n'ont plus de goût, à moins d'avoir un potager et de les cultiver soi-même.
Je me souviens du goût délicieux des tomates que nous mangions en pique-nique dans mon enfance, à la croque au sel...

Écrit par : Ambre | 14/07/2017

Il manque un passage sur les pelati indispensables pour les sauces tomates pour ceux qui cuisinent encore. Les tomates elles-mêmes ne peuvent être trop manipulées, espérons que le jus dans lequel elles baignent n'est pas trop traficoté...
Les pelures sont trop dures et acides. C'est encore plus évident pour les poivrons. J'ai découvert les vertus des poivrons pelés dans un couvent angolais en pleine brousse. Il faut dire que ces chères bonnes soeurs ne manquent pas de petites mains...
Plus spectaculaires, les fours en pleine rue de Puente-la-Reina de Navarre, avec l'incroyable odeur de pimientos del piquillo, vers septembre. Les gens achètent les pimientos à la peau brûlée et les pèlent à la maison...
Et à part ça, les roses de Berne ne sont plus ce qu'elles étaient. Cela fait plusieurs années de suite que les graines que j'achète sous ce nom ne donnent plus vraiment des tomates roses...

Écrit par : Géo | 15/07/2017

En ce qui concerne les foyers modestes, une fascinante étude sur le rapport entre le statut socio-économique et la malbouffe (http://doi.org/10.1016/j.ehb.2017.04.004), décryptée par CNN dans un article intitulé “No, poor people don't eat the most fast food“ (*), va rectifier certaines bourdieuseries et maints schwaabismes rencontrés dans ces blogs.

(*) https://amp-cnn.com.cdn.ampproject.org/c/s/amp.cnn.com/cnn/2017/07/12/health/poor-americans-fast-food-partner/index.html ),

Écrit par : rabbit | 15/07/2017

Encore une fois, pas possible d'ouvrir vos liens, rabbit. Vous êtes maudit par la matrice, pas possible autrement. Mais que voulez-vous nous dire ? Il suffit de voir n'importe quelle image des States pour s'apercevoir qu'ils sont presque tous de gros patapoufs. Ils seraient tous riches ?

Écrit par : Géo | 17/07/2017

Rabbit nous donne une fois de plus la preuve qu'il n'est pas doué pour les liens. Je-dis-ça-je-dis-rien (^_=).
"Patapoufs". Un mot d'enfant qui donnerait envie de faire Plouf !

http://www.museeduleman.ch/fr/

Écrit par : Ambre | 17/07/2017

Ce n'est pas grave, car vous n'y comprendrez de toutes façons que pouic...
Nonobstant, c'est toujours agréable de pouvoir vaincre la montagne de préjugés sur laquelle la bien-pensance médiatique se construit.
Pour le reste, vous avez "Epouses & Concubines" sur ARTE à 20:55. Revoir Gong Li, c'est toujours ça de sauvé dans l'inconsistance de nos destinées.

Écrit par : rabbit | 17/07/2017

Je n'ai plus de télé depuis 5 jours.
L'image rapetisser un peu plus chaque jour, depuis une semaine, jusqu'à n'être plus qu'une ligne, puis rien. You pi ! Elle avait 22 ans.

Écrit par : Ambre | 17/07/2017

Tsss ! "Rapetissait ". Faute de tablette.

Écrit par : Ambre | 17/07/2017

Attention à la façon de vous en débarrasser, ça peut vous mener en prison... La façon la plus discrète est de louer un bateau et d'aller l'immerger au large de l'Île aux Moutons.

Écrit par : rabbit | 17/07/2017

Livraison de la nouvelle demain, par bateau, évidemment.

Écrit par : Ambre | 17/07/2017

Un poste chinois avec les 15 chaîne nationales et la version française ? Je n'ose en rêver...

Écrit par : rabbit | 18/07/2017

Géo, zêtes là ? J'ai reçu une photo de Dambisa Moyo prise à Wimbledon en compagnie de Roger Federer. L'économie mène au people, vous croyez ?

Écrit par : rabbit | 18/07/2017

Si vous êtes de gauche, certainement. A condition de ne pas faire trop de faux pas : Thomas Piketty s'est mis dans l'équipe de Benoit Hamon. On peut être économiste et avoir assez peu de feeling en politique...
Vous nous feriez pas une petite fixette sur Dambisa ? Vous êtes sûr que c'est ses idées sur le développement qui vous intéressent ?

Écrit par : Géo | 19/07/2017

C'est fou ce goût pour le martyre dans les trois grandes religions monothéistes et leur enfant adultérin, le socialisme. A froid, ça laisse le sentiment trouble d'une forme de perversité sexuelle.
Si vous avez cinq minutes, regardez ce qu'en pensent Max Weber et Sigmund Freud ; moi, je suis occupé à passer l'aspirateur, tandis que Mme Rabbit prépare des xiaolongbao.

Dambisa Moyo est sur réseaux sociaux, presque tous les jours: difficile de l'éviter. Par contre, je me demande quand elle trouve le temps d'écrire sur le développement des autres (elle a un “ghost writer“, vous croyez ?).

Écrit par : rabbit | 19/07/2017

Chinois, l'aspirateur ? Et donnez-nous la recette des xiaolongbao, pour une fois qu'on se rendrait utiles...

Écrit par : Géo | 19/07/2017

Non.
Quand on lui parle en français, l'aspirateur réagit aussi efficacement qu'en putonghua; mais il est réfractaire au cantonnais.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Xiaolongbao
http://www.elle.fr/Elle-a-Table/Les-dossiers-de-la-redaction/News-de-la-redaction/Xiao-long-bao-3452279
Si les liens ne fonctionnent pas, je vous offre le menu Big Mac en compensation (j'ai encore des bons pour un MacDo de Pudong).

Écrit par : rabbit | 19/07/2017

Pour vous qui aimez les schwaabismes, ce titre dans le Semeur vaudois d'aujourd'hui, toujours plus famélique mais toujours aussi cher : "Le challenge sera d'effacer l'image capitaliste et bourgeoise du PLR" selon sa nouvelle secrétaire vaudoise, une minette de 28 ans. Nous voilà bien...

Écrit par : Géo | 19/07/2017

Un schwaabisme convergeant où je ne m'y connais pas. Une doctrine qui est au marxisme ce que le wahhabisme est à l'Islam. Et pourtant leur prophète à eux est enterré depuis bien un siècle et demi ; ce qui, par rapport à la science économique, est plutôt du domaine de la paléographie. Et on apprend encore ça à des gamines... Même en Chine, c'est obsolète.

Écrit par : rabbit | 19/07/2017

Cela fait trente ans que les Radicaux ne cessent de disputer les plate-bandes du centre-gauche aux socialistes...
C'est là qu'on voit que cette fusion avec les Libéraux fut une erreur regrettable : vu le niveau des gens que l'UDC propose dans ses listes, les Libéraux auraient fait aujourd'hui un parti de droite intéressant...

Écrit par : Géo | 19/07/2017

Depuis ma naissance dans ce canton au milieu du siècle passé, voilà tout ce que puis vous dire à propos des Radicaux vaudois : http://www.rts.ch/.../quart-d-heure-vaudois/3293964-quart-d-heure-vaudois.html. Question “corporate image“, je pense qu'il y a du travail pour réactualiser le concept.
Et depuis que je vote pour eux en 1968, les Libéraux m'ont toujours paru plus proches des “neo cons“ américains (néo-conservateurs) que des libertariens. Donc, des mous du genou que je n'ai pas ménagés pour autant ; dans la question de la libéralisation du cannabis par exemple. Mais qui ne peut, ne peut.... Vous connaissez le tempérament asthénique des Vaudois.
Quant aux gens de l'UDC, ils sont restés jusqu'ici tellement confidentiels que je sais pas s'ils ont une réalité physique, et comment les situer dans l'hémicycle.
Mais ceci n'a plus aucune importance, puisque tout se résume désormais à une opération de marketing et que ce n'est plus qu'une affaire de professionnels. Ce qui nous débarrasse désormais de la question politique, heureusement peut-on dire...
Dois-je vous rappeler, Monsieur Géo, que j'ai commencé à apprendre le marketing en 1970 et que, depuis, c'est devenu un art de vivre...

Écrit par : rabbit | 19/07/2017

Le lien ne fonctionne pas, mais vous voyez certainement le malaise que j'évoque.

Écrit par : rabbit | 19/07/2017

Le lien ne fonctionne pas, mais vous voyez certainement le malaise que j'évoque.

Écrit par : rabbit | 19/07/2017

Le lien de la recette marche et ça donne bigrement envie de goûter au xiaolongbao.
Ces petites bourses doivent être délicieuses.

(Le son de ma télé est nul et l'image moins belle que sur celle qui m'a lâchée. Pfff!)

Écrit par : Ambre | 19/07/2017

Les commentaires sont fermés.